Sujets DCG UE5 Economie : analyse des parties du programme

Article écrit par (1646 articles)
Modifié le
16 287 lectures
Dossier lu 4 305 033 fois

L'épreuve d'économie est l'une des épreuves qui a fait l'objet du plus grand nombre de modifications avec la dernière réforme. Les modifications ne se sont pas limitées au contenu du programme ou au reclassement par compétences.

L'épreuve d'économie est une épreuve écrite de 4 heures qui porte désormais sur l'analyse d'un dossier documentaire et une question problématisée et les candidats sont invités à travailler à partir de statistiques, notamment celles de l'INSEE.

Le taux de réussite de l'UE5 du DCG a chuté entre 2019 et 2020, passant de 44% à 31,10% des candidats (en 2018, le taux de réussite était de 39,80% à cette épreuve).

Tous les sujets et leurs corrigés, y compris le sujet zéro et son corrigé (fournis à titre indicatif) peuvent être téléchargés gratuitement dans le dossier « Sujets et corrigés du DCG depuis 2008 ».

Le sujet de DCG UE5 de la session 2020

En 2020, l'analyse d'un dossier documentaire (composé de 4 questions et 10 documents en annexe) et la question problématisée représentaient chacune la moitié des points.

Si les questions posées dans le cadre du dossier documentaire permettaient de s'attacher à des compétences bien précises dans le programme, ce n'était pas le cas de la question problématisée. Cette dernière permettait de balayer de nombreuses compétences dans les 6 grandes parties du programme.

Dans le cadre de l'analyse de documents, les candidats devaient systématiquement faire référence aux documents utilisés pour répondre aux questions, donner la définition des principaux mots clés avant de répondre de manière structurée. La réponse devait être structurée en fonction de la compétence du programme concernée par la question.

Il s'agissait de :

  • caractériser le système productif français ;
  • analyser la contribution de l'investissement des entreprises à l'activité économique ;
  • analyser les modes de financement possibles pour les PME ;
  • et d'analyser les effets attendus de la réglementation européenne REACH sur les comportements des acteurs économiques.

Chaque question semblait nécessiter de répondre en 1 page environ, si l'on se réfère au corrigé proposé.

Comme dans le cadre d'une dissertation, la question problématisée devait faire l'objet d'une explication des termes du sujet et d'une annonce de plan. La question problématisée devait aussi permettre de faire le lien avec les documents proposés dans l'analyse de dossier documentaire et les enjeux actuels.

Une conclusion qui faisait la synthèse des arguments développés par le candidat était attendue.

Le sujet « Les politiques de soutien à l'innovation des entreprises sont-elles toujours efficaces ? » pouvait donc ressembler à celui d'une dissertation. Les deux exercices nous semblent très proches même si la réponse à une question problématisée au baccalauréat doit pouvoir se faire en une heure.

Dans le cadre de la question problématisée, « le candidat doit montrer qu'il a acquis des capacités d'analyse, qu'il maitrise des connaissances, sait les sélectionner et les organiser de manière à répondre à la problématique de la question. L'intitulé de la question suggère des éléments de construction de la réponse ».

Ici, les jeunes bacheliers semblent avantagés par rapport aux candidats libres puisque la question problématisée est un exercice qui fait partie des épreuves du baccalauréat (histoire - géographie par exemple).

Il n'était donc pas question de considérer que les deux parties du sujet sont indépendantes l'une de l'autre.

Télécharger le sujet du DCG 2020 UE5 f1f259948f1f

Voir le programme complet du DCG UE5 Economie.

Analyse des sujets de DCG UE5 : Economie depuis 2014

En économie, seules les parties relatives à la notion d'activité économique, au rôle respectif des banques dans le financement de l'activité économique et l'influence de l'ouverture internationale sur l'économie se retrouvent dans environ la moitié des sujets entre 2014 et 2020.

En-dehors des différentes parties du programme officiel, on retrouve dans les sujets un certain nombre de notions bien connues. On peut citer le commerce international avec le libre-échange, la balance des paiements, la compétitivité.

S'y ajoutent la croissance économique, le marché du travail, les politiques économiques ou d'emploi, l'investissement ou l'innovation.

Le sujet zéro contient un certain nombre de documents et statistiques qui appellent des réponses basées sur les chiffres.

Au sommaire du dossier

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.