Quelques conseils pour obtenir un 4.1 à votre notice du DEC

Article écrit par (108 articles)
Modifié le
4 686 lectures
Dossier lu 357 934 fois

Épreuve incontournable du DEC, la soutenance nécessite une note minimale de 10/20, d'autant plus avec son coefficient de 4.

Cette épreuve est la plus redoutée par les candidats par la rigueur demandée avec la rédaction de 100 pages mais également par le temps à y consacrer (de l'ordre de 600 à 800 heures).

Nous vous donnons quelques conseils à suivre pour optimiser vos chances d'obtenir un 4.1 à votre demande d'agrément de votre sujet de mémoire du DEC.

Un plan détaillé pour anticiper la rédaction du mémoire

Le plan détaillé peut sembler impossible à réaliser avant de commencer à rédiger le mémoire. Pourtant, plus vous passerez du temps sur cette étape, plus ce sera du temps de gagné dans la rédaction de votre mémoire : votre rédaction en sera d'autant plus fluide et facile !

Comme le précise la dernière note du jury aux candidats, votre plan doit être réalisé de manière linéaire et construit pas à pas. La réflexion logique que vous mènerez et la cohérence dans le déroulé de vos sous-parties seront chronophages. Dites-vous qu'un plan n'a pas à être réalisé dans la précipitation mais sera modifié au fur et à mesure de votre réflexion et de vos recherches.

Une bibliographie suffisante pour votre notice du DEC

Il s'agit de recenser tous les documents qui vous aideront, de près ou de loin, dans la rédaction de votre mémoire du DEC.

Toutes les références que vous citerez dans votre bibliographie devront être actualisées, y compris dans la période située entre votre agrément et le dépôt de votre mémoire. Cela montrera que vous vous tenez informé de l'actualité en lien avec votre sujet !

Conseil

Votre bibliographie doit être constituée sur la base d'une trentaine de références. Il vous faudra également respecter la hiérarchie de vos sources : les ouvrages, les articles, la jurisprudence, les mémoires DEC...

Les critères de notation de votre notice du DEC par l'examinateur

Dès sa réception par le SIEC, votre demande d'agrément part directement auprès d'un examinateur. Celui-ci vous sera attitré sur la base des codes portant sur les disciplines abordées dans votre projet de notice. L'examinateur étudiera votre demande sur différents points.

Le fond

Il s'agit pour l'examinateur de prendre en compte :

  • l'originalité du sujet retenu et votre expérience en lien avec ce sujet ;
  • la connaissance de la matière et surtout la maîtrise que vous en aurez ;
  • l'apport scientifique, technique et professionnel avec une bibliographie riche ;
  • le plan détaillé qui sera étudié consciencieusement sur sa chronologie et le cheminement pris par la réflexion du candidat ;
  • le développement des sous-parties adapté à la problématique soulevée ;
  • l'équilibre dans la répartition du plan.


La forme

Le candidat qui prend le sujet le plus intéressant qui soit, sans une mise en forme correcte, risque d'agacer l'examinateur. Cela augmentera la probabilité d'avoir un 4.2 voire un 4.3 ! C'est pour cette raison que cet aspect a toute son importance. Prenez le temps qu'il faut pour lire, relire et faire relire vos écrits c'est-à-dire :

  • l'orthographe ;
  • la grammaire ;
  • la syntaxe et le style de vos phrases ;
  • la présentation générale de votre projet de notice.

Quelques statistiques sur les demandes d'agrément

En vue de la session de mai 2017 et sur la base de 700 demandes d'agrément reçues au SIEC, une étude a été menée sur les taux de 4.1, 4.2 et 4.3 rendus pour cette session.

Les 4.1 représentaient à cette session le pourcentage de 65%, soit un peu moins de deux tiers des demandes d'agrément acceptées.

En ce qui concerne les 4.2, pour lesquels une demande de modification de plan avec la conservation du sujet est rendu, ceux-ci étaient de l'ordre de 25% des demandes d'agrément reçues.

Les 10% restants étaient répartis équitablement entre les deuxièmes décisions de 4.2 reçues, qui sont de 5%, et les 4.3 pour un sujet refusé, également de 5%.

Ce qu'il faut en conclure, c'est qu'en travaillant consciencieusement votre notice explicative ainsi que votre plan détaillé, vous avez une forte probabilité de recevoir une acceptation de votre sujet et de votre plan.

_____________________________


Vénaïg Le Bris est diplômée d'expertise comptable et inscrite à l'Ordre des experts-comptables de Bretagne.