La production de l'exercice : calcul et interprétation

Article écrit par (1561 articles)
Modifié le
48 812 lectures
Dossier lu 567 787 fois

La production de l'exercice est le second solde ou indicateur du tableau des soldes intermédiaires de gestion (SIG). Cette production de l'exercice est différente de la notion de marge commerciale au sens où la marge se calcule par différence entre des comptes de produits et des comptes de charges.

La production de l'exercice se calcule uniquement à partir de comptes de produits (classe 7). Elle concerne les entreprises qui ont une activité de production, de transformation ou de prestations de services.

C'est un indicateur hétérogène qui doit s'interpréter avec prudence. Une augmentation de la production de l'exercice ne signifie pas forcément que le chiffre d'affaires a augmenté.

Il est lié à l'activité de l'entreprise industrielle et n'apparaît pas dans les entreprises de négoce qui calculent seulement une marge commerciale.

Il suit la marge commerciale dans le tableau des SIG et précède les autres indicateurs tels que la valeur ajoutée, l'excédent brut d'exploitation, le résultat d'exploitation (produits d'exploitation - charges d'exploitation), les éléments du résultat financier, le résultat courant avant impôt, le résultat exceptionnel et enfin, le résultat net. Ces éléments sont présentés dans les autres articles de ce dossier.

La production de l'exercice se calcule à l'aide des comptes 70, 71 et 72 hors marchandises

Production de l'exercice = production vendue + production stockée + production immobilisée

OU

Production de l'exercice = total des comptes 70 sauf (707 - 7087 - 7097) + total des comptes 71 + total des comptes 72

Comment calculer la production de l'exercice ?

Pour calculer la production de l'exercice, il suffit d'additionner tous les comptes de produits dont le numéro commence par 70, 71 et 72 et de retrancher tout ce qui concerne les marchandises. Les ventes de marchandises apparaissent dans les comptes 707, 7087 et 7097.

La production de l'exercice est un indicateur très critiqué

C'est un solde difficilement exploitable en tant que tel du fait de sa composition très hétérogène. La production de l'exercice est composée de plusieurs éléments qui sont évalués de manières différentes :

  • la production vendue est valorisée en fonction du prix de vente ;
  • les productions stockées et immobilisées sont valorisées à leurs coûts de revient(coût de production).

Beaucoup lui préfèrent donc la notion de chiffre d'affaires et étudient l'évolution de la production et des productions stockées et immobilisées par rapport au chiffre d'affaires. L'objectif est de repérer certaines anomalies liées aux stocks et à l'évaluation des éléments qui composent la production de l'exercice.

Comment calculer la production stockée ?

La production stockée s'obtient en faisant la différence entre le stock final et le stock initial. C'est donc une variation des stocks de produits intermédiaires, en cours ou finis qui est comptabilisée dans les comptes qui commencent par 713.

L'augmentation importante de la production de l'exercice par rapport au chiffre d'affaires n'est pas forcément bon signe

Cette affirmation s'explique par le caractère très hétérogène de la production de l'exercice. Il faut donc trouver la raison de cette augmentation ou diminution avant d'en tirer des conclusions.

L'idéal est que l'augmentation de la production de l'exercice provienne d'une augmentation du chiffre d'affaires mais ce n'est pas toujours le cas.

Le ratio production de l'exercice / chiffre d'affaires permet de vérifier que l'évolution de la production suit plus ou moins celle du chiffre d'affaires.

Si l'augmentation de la production de l'exercice provient d'une augmentation de la production stockée, cette augmentation montre peut-être un problème. L'augmentation de la production stockée peut montrer les difficultés de l'entreprise à écouler les produits ou une survalorisation des stocks.

Les causes de la surproduction et le fait que l'entreprise éprouve des difficultés à vendre ses produits ou services sont à rechercher dans une mauvaise gestion interne, une concurrence plus agressive ou des produits et services qui ne sont plus adaptés au marché.



Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...