Le résultat financier : le calculer et l'interpréter

Article écrit par (1417 articles)
Modifié le
5 920 lectures
Dossier lu 230 986 fois

Le résultat financier est calculé en faisant la différence entre les produits financiers et les charges financières. Ce résultat apparaît souvent comme un élément hétérogène. Les éléments qui le composent sont issus des opérations d'investissement et de financement, de la gestion de la trésorerie ou des fluctuations liées aux taux de change notamment.

Comme le résultat d'exploitation et le résultat exceptionnel, le résultat financier est une composante du résultat net ou du résultat de l'exercice.

Le résultat financier se calcule par différence entre les produits et les charges dits financiers

Le résultat financier est une compensation entre les produits et les charges liés aux opérations financières. Il se calcule par la formule suivante :

Résultat financier = Produits financiers, reprises sur dotations financières et transferts de charges financiers (comptes 76+786+796) - Charges financières et dotations financières (comptes 66 + 686)

Les produits financiers sont les produits des titres détenus par l'entreprise (titres de participation, titres immobilisés ou valeurs mobilières de placement), des prêts accordés. Il faut y ajouter les escomptes obtenus, les gains de change (lorsque l'entreprise achète ou vend en-dehors de l'Union Européenne) et les produits des cessions de valeurs mobilières de placement.

Les charges financières, ce sont essentiellement les intérêts des emprunts contractés pour l'acquisition d'immobilisations par exemple, les intérêts des comptes courants d'associés, les escomptes accordés, les pertes de change, les charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement.

Il faut y ajouter les produits et charges calculés de nature financière que sont les dépréciations (compte 686) et reprises sur dépréciation des titres (compte 786) et les transferts de charges financières (compte 786).

Le résultat financier n'est pas seulement le résultat de la gestion financière de l'entreprise

Le résultat financier ne se limite pas à la gestion de la trésorerie de l'entreprise. Il est beaucoup plus que cela et comprend notamment :

  • les gains et pertes de change qui sont liées à l'instabilité monétaire ;
  • les produits liés aux titres de participation qui sont le résultat d'une stratégie de développement industriel et commercial ;
  • les intérêts d'emprunts qui peuvent provenir du financement des immobilisations ou de tout emprunt bancaire notamment ;
  • d'autres dividendes et intérêts qui peuvent provenir de placements de trésorerie divers.

Le résultat financier est rarement analysé seul

Le résultat financier seul ne suffit pas. Certaines entreprises avec une politique financière offensive peuvent devenir largement bénéficiaires, juste en touchant des produits financiers conséquences.

C'est le cas par exemple de certaines sociétés holding qui touchent beaucoup de dividendes et qui gagnent de l'argent sans que leur pérennité soit remise en cause.

La politique financière d'une entreprise est souvent jugée à partir du résultat courant avant impôt ou RCAI, jamais à partir du seul résultat financier.

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.