Comprendre le compte de résultat prévisionnel

Article écrit par (210 articles)
Modifié le
7 759 lectures
Dossier lu 17 377 fois

Le compte de résultat prévisionnel est un des documents issus du prévisionnel financier ou du business plan. Le compte de résultat prévisionnel sert à regrouper les charges et les produits d'une entreprise sur une période donnée.

Pour bien comprendre son intérêt, nous vous expliquons tout sur ce document et, surtout, la méthodologie à suivre pour optimiser sa mise en place pour bien démarrer son entreprise.

Définir le compte de résultat prévisionnel

Avant d'aborder la définition du bilan prévisionnel, il faut revenir aux essentiels avec la définition du compte de résultat donnée à l'article L123-13 du Code de Commerce :

(...) Le compte de résultat récapitule les produits et les charges de l'exercice, sans qu'il soit tenu compte de leur date d'encaissement ou de paiement. Il fait apparaître par différence, après déduction des amortissements, des dépréciations et des provisions, le bénéfice ou la perte de l'exercice. Les produits et les charges, classés par catégorie, doivent être présentés soit sous forme de tableaux, soit sous forme de liste. (...)


Il convient donc d'établir que le compte de résultat prévisionnel représente, d'une part, les produits générés par une entreprise et, d'autre part, les charges décaissés sur l'exercice. Le compte de résultat prévisionnel est constitué par exercice et sur trois années.

Établir un compte de résultat prévisionnel

Pour établir un compte de résultat prévisionnel, il est nécessaire de valoriser les charges et les produits sur trois années. Pour réaliser ce tableau, l'Autorité des Normes Comptables (ANC) admet deux solutions : soit un compte de résultat soit sous forme de tableau, soit sous forme de liste.

Les charges prévisionnelles

Les charges prévisionnelles afférentes à la future activité doivent être évaluées de manière à tenir compte de toutes les dépenses à venir. Par charge, il faut comprendre tous les types de charges : les achats de marchandises, les charges externes, les charges de personnel, les impôts et taxes...

Il est donc primordial de déterminer au plus juste les charges à prévoir pour l'entreprise afin d'anticiper le démarrage de l'activité.

N

N+1

N+2

Les charges d'exploitation

- Achats de marchandises

- Charges externes

- Impôts et taxes

- Charges de personnel

- Dotations aux amortissements

Les charges financières

- Intérêts

- Pertes de change

- Charges nettes sur cessions de VMP

Les charges exceptionnelles

- Sur opérations de gestion

- Sur opérations en capital

Solde créditeur = bénéfice

Total général

Les produits prévisionnels

Les produits prévisionnels sont à déterminer au plus juste d'après l'activité future. Il faut donc bien avoir en mémoire que ces postes sont à évaluer au plus proche de la réalité afin d'avoir une restitution cohérente.

N

N+1

N+2

Les produits d'exploitation

- Le chiffre d'affaires

- Subvention d'exploitation

- Transferts de charges

- Reprise sur provisions et dépréciations

Les produits financiers

- Intérêts et produits assimilés

- Gains de change

- Produits nets sur cessions de VMP

Les produits exceptionnels

- Sur opérations de gestion

- Sur opérations en capital

Solde débiteur = perte

Total général

La synthèse à établir à partir des charges et des produits prévisionnels

Dès la préparation des charges et des produits prévisionnels, une synthèse pourra être réalisée avec différents résultats intermédiaires dans le seul but d'obtenir le résultat net estimé pour les trois premières années d'activité.

Étape 1

Il convient de calculer le résultat d'exploitation. Pour obtenir ce résultat d'exploitation, il faudra prendre les produits d'exploitation auxquels il faudra déduire les charges d'exploitations.

N

N+1

N+2

Les produits d'exploitation

- Le chiffre d'affaires

- Subvention d'exploitation

- Transferts de charges

- Reprise sur provisions et dépréciations

Les charges d'exploitation

- Achats de marchandises

- Charges externes

- Impôts et taxes

- Charges de personnel

- Dotations aux amortissements

 Résultat d'exploitation

Étape 2

Il faudra calculer le résultat financier qui correspondra à la différence entre les produits financiers et les charges financières comme suit :

N

N+1

N+2

Les produits financiers

- Intérêts et produits assimilés

- Gains de change

- Produits nets sur cessions de VMP

Les charges financières

- Intérêts

- Pertes de change

- Charges nettes sur cessions de VMP

 Résultat financier

Étape 3

Après le résultat financier, il faudra calculer le résultat exceptionnel. Dans la même logique que pour les deux étapes précédentes, ce résultat correspondra à la différence entre les produits financiers et les charges financières.

N

N+1

N+2

Les produits exceptionnels

- Sur opérations de gestion

- Sur opérations en capital

Les charges exceptionnelles

- Sur opérations de gestion

- Sur opérations en capital

 Résultat exceptionnel

Étape 4

La dernière et ultime étape est de faire apparaître le résultat net prévisionnel pour les trois premières années de la future activité.

N

N+1

N+2

+ Résultat d'exploitation

+ Résultat financier

+ Résultat exceptionnel

Résultat net

A noter

Parmi toutes ces charges, il est également possible de faire la distinction entre deux types de charges :

  • les charges variables, également appelées les charges opérationnelles, correspondent aux charges qui seront proportionnelles au niveau d'activité réalisé ;
  • les charges fixes, également appelées les charges de structure, correspondent aux charges qui sont identiques quel que soit le niveau d'activité réalisé.


L'avantage de réaliser cette distinction, dès l'élaboration du compte de résultat prévisionnel, sera de permettre un éventuel calcul de seuil de rentabilité. Prendre en compte ces éléments permettra au créateur d'entreprise de connaître son chiffre d'affaires prévisionnel minimal à réaliser pour un objectif à atteindre : être rentable !

L'intérêt du compte de résultat prévisionnel

Le compte de résultat prévisionnel est un des éléments constituant le prévisionnel financier ou business plan. Il est donc primordial que ce document soit déterminé au plus près de la réalité afin d'avoir un support fiable.

A qui est destiné le compte de résultat prévisionnel ?

Au même titre que le prévisionnel financier dont il fait parti, le compte de résultat prévisionnel est avant tout un document transmis aux banques en vue d'une éventuelle demande de financement.

En dehors des établissements bancaires, le compte de résultat prévisionnel peut être un moyen pour l'entreprise d'anticiper ses produits et charges et ainsi éviter toute potentielle difficulté à venir. Dans ce cas, le bilan prévisionnel sera davantage un outil de gestion pour le dirigeant. Il pourra ainsi vérifier la faisabilité d'un projet ou d'un nouvel investissement.

Qui peut établir un compte de résultat prévisionnel ?

Peu importe la destination du compte de résultat prévisionnel, il est important que les chiffres à indiquer soient cohérents. L'objectif étant de se rapprocher au maximum de la réalité à venir.

C'est pourquoi, selon l'hypothèse où on se situe :

  • l'expert-comptable sera le plus à même de réaliser l'étude dans le cas d'une création d'entreprise ou de reprise d'entreprise ;
  • le contrôleur de gestion ou le comptable d'une entreprise pourra établir le bilan prévisionnel s'il a pour vocation d'être un outil de gestion pour le dirigeant et ainsi anticiper son activité.

L'idéal pour le créateur d'entreprise est malgré tout d'avoir recours à un expert-comptable pour valider et finaliser les données retenues.

Comment établir le compte de résultat prévisionnel ?

Le compte de résultat prévisionnel peut être établi sur différents supports : logiciel spécifique, tableur type excel,...

Le tout étant d'avoir quelque chose de suffisamment clair et lisible pour que les destinataires de ce tableau financier comprennent rapidement les éléments qui y sont reportés.

Après, peu importe le support utilisé, l'essentiel étant d'avoir un document claire et fiable sur lequel votre interlocuteur va pouvoir se baser pour prendre une décision.

Ne pas oublier !

Le compte de résultat prévisionnel reste un tableau financier.

Il servira de base pour le créateur mais, également, à l'établissement bancaire devant prêter des fonds pour le financement de l'entreprise.
Dans la majorité des cas, votre conseiller financier vous demandera un prévisionnel réalisé par un professionnel du chiffre. Ce document aura ainsi plus de valeur et montrera que l'étude de marché ainsi que les produits et charges intégrés auront été analysés en bonne et due forme !

_____________________________


Frédéric Rocci
Fondateur de Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis avant tout un entrepreneur. Je cotoie et j'observe la profession comptable depuis plus de 20 ans. Rédacteur à mes heures perdues, j'affectionne plus particulièrement les sujets qui traitent des nouvelles technologies et du digital.
Découvrez comment communiquer sur Compta Online.