Recrutement : comment mettre en avant ses soft skills ?

Article écrit par (201 articles)
Publié le
Modifié le 21/06/2017
3 617 lectures
Dossier lu 64 437 fois

Que l'on soit un habitué ou non des processus de recrutement et selon sa personnalité, il n'est pas toujours évident de vanter ses propres mérites, et d'ainsi prouver au recruteur que l'on est le candidat idéal pour le poste à pourvoir.

Pourtant, si l'on veut avoir une chance d'être choisi, il est indispensable de savoir un minimum « se vendre » ou, pour le dire en « franglais », de savoir mettre en avant ses soft skills.

Qu'est-ce-que l'on entend par « soft skills » ? Comment les mettre en avant durant le recrutement ? Réponses dans cet article.

Petit rappel de ce que sont les « soft skills »

A ne surtout pas confondre avec les « hard skills » qui concernent les compétences techniques. Les soft skills représentent les compétences humaines, ou encore les qualités dont vous êtes dotés et qui sont aussi appréciables dans la sphère professionnelle.

Empathie, sociabilité, sens de l'observation, esprit fédérateur... sont autant de qualités aussi recherchées d'un point de vue personnel que professionnel, ; cadre dans lequel elles prennent l'appellation de soft skills. Leur liste serait bien évidemment beaucoup plus longue s'il fallait citer l'intégralité d'entre elles.

Sachez que les recruteurs sont de plus en plus attentifs aux soft skills par rapport aux hard skills, lorsqu'ils étudient votre candidature.

Comment mettre en avant ses soft skills durant le recrutement ?

Avant même d'envoyer votre candidature, vous pouvez d'ores et déjà commencer à mettre en avant vos soft skills.

Sur vos médias et réseaux sociaux

Si vos profils respectifs sont professionnels, ces plateformes représentent le lieu idéal pour mettre en avant vos soft skills autant que vous le voulez.

Sur vos réseaux sociaux, la mise en avant des soft skills prend principalement la forme de mots-clés, en particulier sur LinkedIn via la partie « compétences » ; ou de hashtags directement sur votre présentation Twitter, par exemple.

Vous pourrez ensuite démontrer ces soft skills en fonction des contenus que vous posterez/twitterez. Ils seront « fait maison » ou obéiront au principe de growth hacking, dont nous vous avons souvent parlé sur Compta Online.

Si vous avez ouvert un blog ou site professionnel sur lequel vous vous exprimez régulièrement, c'est également un support de communication de choix pour mettre en avant vos soft skills, avec autant de caractères que souhaités, et pas seulement 140...

Par exemple, si l'une de vos soft skills est votre style rédactionnel, sa mise en avant grâce à votre site et vos réseaux sociaux ne pourra qu'être approuvée.

Lorsque vous envoyez votre candidature

La mise en avant de vos soft skills lors de cette étape est naturellement due à votre CV, votre lettre de motivation, mais aussi à votre mail au recruteur.

Comme vous le savez, votre CV doit aussi comporter des mots-clés qui réfèrent majoritairement à vos hard skills ; mais vos soft skills sont également vivement invitées à s'y ajouter. C'est d'autant plus souhaitable que les recruteurs y accordent désormais une attention toute particulière.

Dans votre lettre de motivation, il vous suffit de vous servir des qualités requises pour le poste, et qui figurent normalement dans son annonce. Ces qualités humaines, ici développées, doivent vous permettre de prouver au recruteur qu'elles correspondent à ses attentes, tout en illustrant votre personnalité.

Vous pouvez naturellement poursuivre cette démonstration de vos soft skills jusque dans le mail accompagnant votre candidature. Bien-sûr, ce dernier doit rester bref et corporate, mais il vous permettra de glisser le lien vers vos réseaux sociaux ou votre site professionnel en signature, par exemple.

Pendant l'entretien

Nous vous avons déjà préconisé quelques attitudes à adopter et à éviter lors de l'entretien d'embauche. Il vous sera plus facile de les mettre en pratique si elles correspondent à vos soft skills !

Plus généralement, ne manquez pas une occasion d'illustrer concrètement vos soft skills dans le cadre professionnel, lorsque vous répondez aux questions du recruteur, par exemple : c'est le contexte idéal pour le faire !

Le recruteur sera d'autant plus rassuré au sujet de votre profil, et plus enclin à vous sélectionner par la suite.

Si l'on est humble et/ou discret, se mettre en avant n'est pas toujours chose aisée. Cela peut s'avérer problématique dans le cadre d'un recrutement, au cours duquel savoir se vendre est l'une des principales conditions pour obtenir un poste.

Rassurez-vous, si la confiance en soi est toujours souhaitable, vous n'avez pas besoin de trop booster votre ego pour autant : pour mettre en avant vos soft skills, de nombreux moyens (digitaux, pour la plupart) sont à la portée de tous les professionnels, y compris des plus modestes.

Moralité : vous avez forcément des qualités, alors ne sous-estimez aucun moyen pour les démontrer !

_____________________________


L'équipe de la rédaction sur Compta Online