Les différentes techniques de révision des comptes

Article écrit par (1281 articles)
Publié le
Modifié le 26/02/2019
26 187 lectures
Dossier lu 454 270 fois

Produire des comptes fiables signifie produire des comptes réguliers, sincères et qui donnent une image fidèle. C'est en principe l'objectif du réviseur qui travaille à la révision des comptes.

Dans le cadre de ses travaux, il va vérifier un certain nombre d'assertions (exhaustivité, existence, propriété, réalité...). Ces travaux vont lui permettre de repérer erreurs et anomalies.

Révision des comptes : les différents contrôles effectués avant le bilan

Réviser les comptes, c'est effectuer un certain nombre de contrôles. Ces contrôles sont réguliers. Ils sont effectués au moins une fois par an, au moment de la clôture des comptes.

La revue analytique consiste à comparer les comptes d'un exercice à l'autre afin de repérer les anomalies significatives. Elle permet de repérer les évolutions anormales entre deux exercices et d'orienter les contrôles.

Exemples

  • le chiffre d'affaires est enregistré en ventes de marchandises en N-1 et en prestations de services en N ;
  • les achats de matières premières ont été multipliés par trois pour un chiffre d'affaires similaire.



L'observation physique permet de vérifier l'existence des stocks et du matériel par exemple. Les stocks sont ainsi contrôlés au moins une fois par an, au moment de l'inventaire annuel. L'existence des immobilisations entièrement amorties dans l'entreprise doit également faire l'objet d'une vérification.

Les rapprochements et recoupements avec les pièces justificatives internes ou externes permettent de contrôler la cohérence des enregistrements comptables. En cas de différence entre une facture et son règlement supposé, on peut ainsi vérifier l'enregistrement comptable en contrôlant la facture.

La confirmation directe permet d'obtenir des tiers un extrait du grand livre. Ce type de contrôle peut s'appliquer aux clients et fournisseurs notamment et permet de vérifier l'exhaustivité des enregistrements, l'existence de lettres de changes non échues. Le but est de réconcilier le solde comptable de l'entreprise avec le solde comptable du tiers concerné.

Les entretiens avec la direction permettent d'obtenir des renseignements sur la société au début de la mission, d'obtenir les informations manquantes ou de poser des questions sur les anomalies significatives identifiées. Ces entretiens seront généralement documentés dans le dossier de travail.

Pourquoi réviser les comptes : l'intérêt des différents contrôles pour le bilan

Ces différents types de contrôles permettront d'alimenter le dossier de révision et de recueillir tous les éléments de preuve nécessaires. Il s'agit de justifier les soldes des comptes et par extension, les comptes annuels. Il s'agit aussi de repérer les erreurs et les anomalies.

Les différentes techniques seront choisies en tenant compte :

  • du seuil de signification ;
  • du contrôle interne ;
  • des risques éventuels ;
  • de la nature des éléments à contrôler.

Les meilleures preuves sont celles qui sont écrites et apportées par des tiers.

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.