Le tableau d'amortissement linéaire

Article écrit par (1288 articles)
Publié le
Modifié le 13/05/2019
51 416 lectures

Le tableau d'amortissement linéaire présente la perte de valeur régulière d'un bien. Cette perte de valeur est répartie sur la durée de vie du bien.

On parle aussi d'usure ou de vieillissement d'un bien par son utilisation.

Ces données figurent généralement dans le logiciel d'immobilisation qui peut calculer un amortissement linéaire de manière prospective ou non prospective. C'est le plan d'amortissement.

Les autres modes d'amortissement sont l'amortissement dégressif et les amortissements exceptionnels qui obligent à comptabiliser des amortissements dérogatoires.

Construire un tableau d'amortissement linéaire

Le tableau d'amortissement linéaire est construit au cours de l'exercice d'acquisition du bien. Il peut ensuite être révisé en cas de modification significative dans l'utilisation du bien.

Des dépenses ultérieures peuvent par exemple prolonger la durée d'utilisation du bien inscrit à l'actif. Des changements techniques ou une modification du marché peuvent réduire l'utilisation du bien et augmenter sa durée d'utilisation.

La durée d'amortissement

L'amortissement linéaire se calcule sur la base de la durée d'utilisation prévue du bien.

Selon l'article 214-13 du PCG : « L'amortissement d'un actif est la répartition systématique de son montant amortissable en fonction de son utilisation ».

La méthode de calcul est toujours la même.

Le taux d'amortissement linéaire

Le taux d'amortissement déterminé dans le cadre d'un amortissement linéaire se calcule d'après la durée d'amortissement.

Le taux d'amortissement = 100 / durée d'amortissement

L'amortissement des biens acquis d'occasion est déterminé en fonction de la durée probable d'utilisation. (Voir INNEO cabinet comptable - Missions comptables et fiscales - durée et taux d'amortissement)

La date de début d'amortissement

L'amortissement linéaire démarre dès la mise en service du bien à amortir. Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas la date de facture qui permet de déclencher l'amortissement.

Calculer l'annuité d'amortissement linéaire normale

L'annuité d'amortissement linéaire va se calculer à partir de la valeur de l'actif à amortir. En cas de présence d'une valeur résiduelle, cette somme sera portée en déduction de la valeur globale du bien.

L'annuité d'amortissement = Valeur du bien à amortir / Durée d'utilisation

Calculer la première annuité de l'amortissement

La première annuité se calcule en fonction de la date de mise en service et non de la date d'acquisition. Elle est réduite prorata temporis et limitée à la période entre le début de l'amortissement et la date de clôture.

La première annuité = L'annuité d'amortissement x (nombre de jours entre l'achat et la clôture / 360 jours)

La valeur nette comptable (VNC)

La valeur nette comptable correspond à la valeur du bien après déduction des amortissements réalisés depuis son acquisition.

VNC = Valeur d'origine du bien - le cumul des amortissements

Calculer la dernière annuité de l'amortissement

La dernière annuité va se calculer du premier jour de l'exercice jusqu'à la date anniversaire d'achat du bien. Pour faire simple, la première annuité cumulée à la dernière annuité doit donner une annuité complète.

C'est un solde qui ne peut dépasser la valeur de l'immobilisation.

Exemple chiffré de construction d'un tableau d'amortissement linéaire

Exemple de calcul de l'amortissement linéaire

Une machine est mise en service le 1er juillet N pour un montant HT de 8 000¤. Sa durée d'amortissement est fixée à 5 ans.

  • Le taux d'amortissement = 100 / 5 ans = 20%
  • L'annuité d'amortissement = 8 000¤ x 20% = 1 600¤


Années

Valeur de base

Annuité d'amortissement

Amortissement cumulé

Valeur Nette Comptable (VNC)

N

8000¤

800¤

(8000¤ x (180/360)x20%)

800¤

7200¤

(8000¤ - 800¤)

N+1

8000¤

1600¤

2400¤

5600¤

(8000¤ - 2 400¤)

N+2

8000¤

1600¤

4000¤

4000¤

(8000¤ - 4000¤)

N+3

8000¤

1600¤

5600¤

2400¤

(8000¤ - 5600¤)

N+4

8000¤

1600¤

7200¤

800¤

(8000¤ - 7200¤)

N+5

8000¤

800¤

(8000¤x(180/360)x20%)

8000¤

(8000¤ - 8000¤)

Le tableau d'amortissement révisé

Le tableau d'amortissement linéaire révisé n'est pas forcément un nouveau tableau qui écrase l'ancien. Il suffit de rajouter deux colonnes, l'amortissement révisé ou modifié et le nouveau cumul.

Le tableau d'amortissement linéaire est alors modifié pour l'avenir.

Tableau d'amortissement linéaire et tableau des amortissements de l'annexe

Le tableau d'amortissement linéaire ou plan d'amortissement se distingue du tableau des amortissements de l'article 841-2 du plan comptable général. Ce dernier tableau doit être présenté en annexe des comptes.

Il présente 4 colonnes :

  • le cumul des amortissements au début d'un exercice comptable ;
  • les augmentations ;
  • les diminutions ;
  • et les amortissements cumulés à la clôture de l'exercice.

Les informations sont présentées par type d'immobilisations, corporelles, incorporelles ou financières inscrites à l'actif.

Plus d'infos

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.