Fonds de solidarité : comptabiliser l'aide versée

Article écrit par (1683 articles)
Modifié le
204 374 lectures

Les sommes perçues par les petites entreprises au titre du fonds de solidarité ne sont pas remboursables. Elles prennent la forme d'une subvention d'exploitation, à comptabiliser dans un compte 74.

L'autorité des normes comptables recommande l'utilisation de ce compte, tout comme l'administration fiscale dans sa FAQ.

Lorsque le fonds de solidarité est appréhendé par l'entrepreneur individuel ou le dirigeant de société, les comptes à utiliser sont les comptes 108 (compte de l'exploitant) ou 641 (rémunération) selon le cas.

Le fonds de solidarité permet aux entreprises, particulièrement touchées par la crise sanitaire d'obtenir une aide qui peut aller jusqu'à 1 500¤, 10 000¤ par mois ou plus, le temps que dure la crise sanitaire. C'est la prise en compte des conséquences de la crise sanitaire pour les micro-entrepreneurs et indépendants et les entreprises de moins de 50 salariés qui n'établissent pas de comptes consolidés.

Depuis sa mise en place, son mode de comptabilisation ne pose pas de difficultés particulières même s'il est différent de celui des allocations d'activité partielle ou de chômage partiel ou encore du prêt garanti par l'État.

C'est une subvention d'exploitation sans condition résolutoire ni condition suspensive qui fait partie de l'impact du Covid-19 sur les comptes du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020 (ou ouverts à partir de cette date).

Seule l'aide proposée par le CPSTI sera comptabilisée dans le compte-courant du cotisant ou le compte 108 « compte de l'exploitant » dans les entreprises individuelles et le compte courant du cotisant (classe 4) dans les autres cas.

Ces aides du Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI), des sections professionnelles de la caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales ou encore de la caisse nationale des barreaux français sont attribuées au cotisant personne physique et non à l'entreprise. Elles ne sont donc pas comptabilisées en compte de produits et ne nécessitent aucun retraitement extra-comptable.

Cette position est celle de l'avis n°2021-01 du CSOEC du 5 février 2021 prise sur le fondement de l'article 621-11 du PCG.

Pour plus d'informations sur le fonds de solidarité et ses évolutions, nous vous invitons à consulter l'article : Fonds de solidarité : les aides pour soutenir les entreprises

Comment comptabiliser le fonds de solidarité ?

L'ANC recommande de comptabiliser cette aide en subvention d'exploitation. Il s'agit d'un compte 74.

Comptabiliser le fonds de solidarité au moment de son acceptation

Les sommes perçues au titre du fonds de solidarité sont qualifiées de subventions d'exploitation dans la FAQ de l'administration fiscale mais aussi dans les recommandations et observations de l'ANC (autorité des normes comptables) sur les conséquences du Covid-19 dans les comptes et situations établis à compter du 1er janvier 2020.

Il s'agit donc d'un compte 74 ou d'un sous-compte dédié au fonds de solidarité. Ce compte peut être crédité dès que les montants à obtenir sont connus.

La contrepartie sera généralement un compte 4417 « État - subventions à recevoir » lorsqu'un compte de tiers est utilisé.

L'aide peut aussi être comptabilisée au moment de son paiement, directement au crédit du compte 74, par le débit du compte banque.

Numéro de compte

Constatation de l'aide accordée

Montant

Débit

Crédit

Débit

Crédit

4417

 

Subventions à recevoir

1500¤

 

 

741

Fonds de solidarité

 

1500¤

Comptabiliser le fonds de solidarité au moment de son paiement

Au moment du versement de l'aide au titre du fonds de solidarité, l'entreprise utilise soit le compte 74 au crédit soit le compte 4417.

Dans le premier cas, une seule écriture permet d'enregistrer l'opération (comptabilité de trésorerie).

Dans le second cas, l'écriture permet de solder le compte de tiers utilisé.

Numéro de compte

Versement de l'aide accordée

Montant

Débit

Crédit

Débit

Crédit

512

 

Versement de l'aide

1500¤

 

 

4417 ou 741

Fonds de solidarité

 

1500¤

Comptabiliser le fonds de solidarité appréhendé par l'exploitant individuel ou le dirigeant

Le fonds de solidarité est une aide pour l'entreprise. Ce n'est pas une aide individuelle pour le chef d'entreprise ou pour le dirigeant de société.

Dès lors que le fonds de solidarité est récupéré par l'entrepreneur individuel, il faut débiter le compte 108 intitulé « compte de l'exploitant ».

Lorsque c'est le dirigeant de société qui récupère ces sommes à son profit, elles deviennent, à notre avis, un salaire à comptabiliser dans le compte 641 habituel (sauf si elles peuvent être qualifiées de remboursement de compte courant d'associé).

Comment comptabiliser les aides Covid ?

Les aides Covid sont le plus souvent comptabilisées soit dans un compte de subventions d'exploitation (fonds de solidarité), soit en diminution d'un compte de charge (allocations d'activité partielle) ou de transfert de charges.

Lorsqu'elles sont accordées au chef d'entreprise personne physique (cas du CPSTI ou des aides des différentes caisses), elles n'impactent pas le résultat de l'entreprise. Elles sont comptabilisées dans un compte 108 ou 455 selon qu'il s'agit d'une entreprise individuelle ou d'une société.



Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.