Comptabiliser les produits constatés d'avance : le compte 487

Article écrit par (1445 articles)
Modifié le
100 912 lectures

Le produit constaté d'avance ou PCA est comptabilisé au crédit du compte 487 et au débit du compte 70 ou 74 utilisé pour comptabiliser la facture de vente.

L'écriture de produit constaté d'avance n'a aucun impact sur la TVA collectée ou à régulariser.

Un produit constaté d'avance ou PCA est une écriture de régularisation de fin d'exercice. Elle permet de rattacher un produit, souvent une vente ou une subvention, à l'exercice suivant.

Cela fonctionne aussi bien pour les matières premières que pour le compte 706 prestations de services ou encore le compte 707 ventes de marchandises par exemple.

Les produits constatés d'avance apparaissent dans la colonne intitulée passif du bilan comptable mais ne sont pas directement visibles dans le compte de résultat.

Ces écritures comptables sont passées dans un journal d'opérations diverses, un journal de situation ou un journal de chevauchement selon le logiciel utilisé.

Comment calculer les produits constatés d'avance ?

À la clôture de l'exercice, le produit constaté d'avance est calculé en fonction du nombre de jours ou mois de l'exercice suivant. Le mode de calcul est le même que pour les charges constatées d'avance ou CCA.

PCA = montant HT x nombre de jours en N+1 / 360 jours

PCA = montant HT * nombre de mois en N+1 / 12 mois

La comptabilisation d'un produit constaté d'avance diminue le résultat de l'exercice

Comptabilisée au débit du compte de produits utilisé lors de la comptabilisation de la facture initiale, l'écriture de produit constaté d'avance diminue le résultat de l'exercice clos et augmente le résultat de l'exercice suivant.

En pratique, ces écritures sont uniquement comptabilisées (avant que les prestations ne soient terminées ou les produits livrés) lorsque leur montant est jugé significatif ou suffisamment élevé.

Fiscalement, l'écriture est en principe déductible sauf exception en cas d'étalement d'une plus-value par exemple. Les plus-values des opérations de cession-bail d'immeuble sont en principe comptabilisées en produits constatés d'avance et étalées sur la durée du contrat de crédit-bail. La plus-value sera réintégrée et imposée au cours de l'exercice de sa réalisation. Corrélativement, la moins-value de cession-bail est immédiatement déductible.

Comment comptabiliser les produits constatés d'avance ?

Les produits constatés d'avance sont comptabilisés de sorte à créditer le compte 487 « produits constatés d'avance ». C'est un compte de régularisation qui permet de ne pas enregistrer les produits qui ne doivent pas entrer dans un exercice comptable.

Exemple de comptabilisation d'un produit d'avance à la clôture de l'exercice

L'entreprise loue un local à une entreprise voisine. Ce n'est pas son activité principale. Le loyer de 30 000¤ hors taxes est payable d'avance. Le 20 décembre, elle émet une facture de loyer pour le premier trimestre de l'exercice suivant.

Numéro de compte

Produit constaté d'avance : loyer du localMontant

Débit

CréditDébitCrédit

7088

 

PCA loyer du local exercice suivant30000¤

 

 

487

PCA loyer du local exercice suivant

 

30000¤

La présence du compte 7088 au débit en diminue le solde ainsi que le résultat comptable de l'exercice. L'effet inverse sera constaté à l'ouverture de l'exercice suivant, le solde du compte augmente au crédit.

Gagner du temps : utiliser le compte 487 dans l'écriture initiale

Cette méthode est souvent utilisée en cabinet d'expertise comptable et permet de gagner du temps au moment de la saisie des factures. Il s'agit de remplacer immédiatement le compte de produits par le compte 487.

Exemple de saisie d'une facture avec produit constaté d'avance

Une entreprise propose des contrats de maintenance annuels à ses clients, dans notre exemple, pour un montant de 25 000¤ pour douze mois. Le contrat du client X commence le 1er octobre de chaque année. La facture de vente est datée du 1er octobre.

Le comptable choisit de mettre immédiatement les 9 mois qui correspondent à l'année suivante en produit constaté d'avance.

Numéro de compte

Contrat d'entretien annuelMontant

Débit

CréditDébitCrédit

411

 

Contrat de maintenance30000¤

 

 

487

Contrat de maintenance : PCA de 9 mois

 

18750¤

 

4457

TVA collectée à 20%

 

5000¤

 

706

Contrat de maintenance annuel

 

6250¤

Certains logiciels permettent la génération automatique des produits constatés d'avance dès la comptabilisation (manuelle ou automatique) de la facture initiale. Ils génèrent alors automatiquement une seconde écriture qui pourra être extournée d'un clic à l'ouverture de l'exercice suivant.

Le sort des produits constatés d'avance à l'ouverture de l'exercice suivant

Au cours de l'exercice suivant, l'écriture est contre passée ou extournée et le produit ajouté au résultat. La même écriture sera passée lorsque le compte 487 a été utilisé dès la comptabilisation de l'écriture initiale. L'objectif est de solder le compte 487.

Exemple d'extourne d'un produit constaté d'avance à l'ouverture du nouvel exercice

Notre comptable a passé les deux écritures pour le contrat de maintenance et le loyer du local, en utilisant les deux méthodes.

À l'ouverture de l'exercice suivant, la même écriture sera passée.

Numéro de compte

Extourne de produit constaté d'avance :

loyer du local



Montant

Débit

CréditDébitCrédit

487

 

Extourne PCA loyer du local30000¤

 

 

7088

Extourne PCA loyer du local 1T2018

 

30000¤

Numéro de compte

Solde du compte 487 :
contrat de maintenance
Montant

Débit

CréditDébitCrédit

487

 

Contrat de maintenance18750¤

 

 

706

Contrat de maintenance

 

18750¤

Plus d'infos

  • Articles 321-7, 323-9 et 944-48 du plan comptable général


_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.