Comptabiliser les relevés bancaires dans un journal de banque

Article écrit par (824 articles)
Modifié le
44 141 lectures

La saisie des relevés de banque est une étape essentielle dans la tenue des comptes d'une entreprise. Peu importe l'activité ou la forme juridique, les relevés de banque sont indissociables du quotidien du chef d'entreprise.

Créer un journal de banque dans votre logiciel

Une fois le relevé de banque en votre possession, il vous faudra créer un journal spécifique à votre banque (par exemple BQ1 ou encore le nom de la banque). Avant de démarrer la saisie, il est important de bien paramétrer ce journal en indiquant qu'il s'agit d'un journal de trésorerie.

La composition des écritures bancaires

Comment remplir un bordereau de saisie en comptabilité ?

Plusieurs informations sont nécessaires pour saisir correctement vos écritures. Pour ce faire, votre journal devra indiquer :

  • la date du mouvement financier ;
  • la référence de la pièce ;
  • le numéro du compte mouvementé ;
  • le libellé de l'opération ;
  • le montant à reporter au débit ou au crédit.

Nous vous donnons un extrait de journal à titre d'exemple :

Extrait du journal de banque : compte 512

Date

N° pièce

Compte

Libellé

Débit

Crédit

01/01

CHQ0001

401

Règlement fournisseur

1000¤

01/01

CHQ0001

512

Règlement fournisseur

1000¤

01/01

REM CHQ

411

Règlement client

2000¤

01/01

REM CHQ

512

Règlement client

2000¤

01/01

VIRT

580

Virement interne

3000¤

01/01

VIRT

512

Virement interne

3000¤

L'intérêt de saisir les relevés de banque

La saisie des relevés de banque permet de vérifier que la comptabilité correspond bien au solde bancaire. Cette cohérence est indispensable avant d'aller plus en avant dans la saisie comptable.

La saisie des relevés de banque nécessite de passer par des comptes de tiers (exemple : compte fournisseur 401 selon le plan comptable général) dans le cas d'une comptabilité tenue selon le principe de l'engagement. Toutefois, certains débits peuvent être passés directement en compte de charges (comptes de classe 6) avec TVA.

Exemple

Les frais bancaires peuvent être passés selon ce principe en compte 627 Services bancaires et 44566 TVA déductible sur autres biens et services.

Quelques conseils pour bien saisir les relevés de banque

Pour saisir au mieux les relevés de banque, nous vous donnons quelques astuces à respecter pour optimiser votre comptabilité. Les écarts de rapprochement bancaire comme il en existe dans les grandes entreprises seront inexistants et vous feront gagner du temps.

Contrôler le solde de votre journal

Une fois votre saisie de relevé de banque faite pour un mois donné, le solde de votre compte 512 Banque doit être identique à celui indiqué sur votre relevé bancaire en fin de mois. En cas d'écart, il s'agit certainement d'une erreur de saisie comptable sur la période. Vous devez pointer toutes les opérations bancaires de la période pour vérifier que vous avez bien la même chose entre votre relevé et votre logiciel comptable.

Pensez aussi à vérifier que votre solde de départ soit correct avec votre relevé de banque !

Saisir les relevés de banque et avoir l'égalité du débit et du crédit

Tout au long de votre saisie, vous devez systématiquement avoir l'égalité entre les sommes portées au débit de votre journal ainsi que celles portées au crédit. La majorité des logiciels comptables permettent de faire ces vérifications au fur et à mesure de la saisie. Toutefois, certains logiciels permettent ces déséquilibres et c'est pourquoi il est important de vérifier régulièrement.

Ne saisir dans votre journal de banque que les écritures issues de vos relevés de banque

Il est important de reprendre, dans votre journal de banque, uniquement les écritures de votre relevé de banque. Si vous décidiez pour une raison ou pour une autre d'y ajouter des écritures comptables supplémentaires, vous auriez pour conséquences un déséquilibre entre votre solde comptable et le solde de votre relevé de banque.

De manière générale, les journaux comptables à utiliser dépendent de la nature des opérations. Les opérations bancaires figurant sur le relevé sont enregistrées dans un journal de banque, les factures d'achat sont enregistrées dans un journal d'achat, les ventes dans un journal de ventes, les opérations diverses (clôture, amortissements, salaires, etc.) dans un journal d'opérations diverses.

Comment comptabiliser les relevés de cartes bancaires ?

Le plus simple est de créer un journal de banque dédié à la carte bancaire pour isoler les paiements. Dans cette hypothèse un sous-compte de type 512001 peut être utilisé. L'ensemble des opérations d'achats est comptabilisé mensuellement au crédit de ce compte 512001.

Il sera ensuite soldé par le compte bancaire 512. Une technique efficace en cas de débit différé, pour suivre les règlements par carte bancaire.