Quelle préparation au DCG choisir ?

Article écrit par (22 articles)
Publié le
Modifié le 29/03/2019
21 792 lectures
Dossier lu 3 161 394 fois

Le DCG ou diplôme de comptabilité et de gestion est le grade licence des diplômes d'État conduisant à l'expertise comptable.

C'est un diplôme national, c'est à dire que tous les candidats passent les mêmes épreuves qui sont corrigées partout dans les mêmes conditions.

Le diplôme à donc la même valeur partout. Il est ouvert à tous les titulaires d'un baccalauréat ou d'un diplôme admis en équivalence.

Les épreuves sont organisées tous les ans au mois de juin par les services des rectorats. Les inscriptions aux épreuves de DCG sont individuelles.

Les classes préparatoires au DCG

Depuis 1986, la préparation aux diplômes du cursus menant à l'expertise comptable s'effectue normalement en formation initiale dans des classes préparatoires rattachées à certains lycées publics et privés sous contrat d'association avec l'Etat. La liste des classes préparatoires au DCG autorisées est publiée chaque année au Bulletin Officiel du ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (environ 90 sections).

Il y a généralement deux ou trois classes préparatoires au DCG par académie. L'effectif des classes est limité (en général 30 à 40 étudiant par classe).

L'enseignement y est entièrement gratuit dans les lycées publics mais une participation des étudiants est demandée dans les lycées sous contrat d'association avec l'État (le reste du coût de la scolarité est pris en charge par l'État et la Région). Il faut être titulaire d'un baccalauréat ou d'un titre admis en dispense du baccalauréat pour déposer un dossier de candidature en première année (DCG1) selon la procédure nationale d'admission dans l'enseignement supérieur (parcourssup).

Un accueil direct en seconde année (admission parallèle en DCG2) est possible pour les titulaires de certains diplômes donnant des dispenses d'épreuves dont la liste est publiée chaque année au bulletin officiel (BTS comptabilité et gestion et DUT gestion des entreprises et des administrations en particulier, mais aussi certains diplômes étrangers, certains diplômes d'école ou certaines licences et masters). Les élèves y ont le statut d'étudiants : accès aux restaurants et aux résidences universitaires, obtention possible de bourses d'études universitaires. Les règles de fonctionnement des classes prépas impliquent en particulier l'assiduité obligatoire aux cours.

La formation y est approfondie, 2 100 heures de formation réparties sur trois ans sous le contrôle du ministère de l'Éducation Nationale. Les enseignants y sont généralement titulaires de l'agrégation d'économie et gestion, certains sont eux-mêmes experts comptables diplômés, voire pour certains titulaires d'un doctorat comme les enseignants universitaires.

Le contact avec la profession se concrétise par le biais d'un stage obligatoire d'au moins huit semaines. Ce stage est axé sur la découverte de l'entreprise et des moyens de communication professionnelle.

Le passage en année supérieure s'effectue sur avis du conseil de classe. L'avis favorable est valable pour l'ensemble des classes préparatoires au DCG, ce qui facilite la mobilité géographique.

D'autres possibilités de préparation du DCG : candidat libre, écoles privées en formation initiale ou à distance

Toutefois comme les candidatures au DCG sont individuelles, la préparation peut se faire dans n'importe quelles conditions et, on peut même présenter les épreuves sans les avoir préparées pourvu que l'on soit bachelier, ce qui explique en partie un faible taux de réussite à l'examen.

Les chances de réussite sans une préparation sérieuse sont en effet très faibles. Ainsi, d'autres possibilités de préparation que les classes prépas existent, en formation initiale ou par alternance, dans certaines universités et à l'Institut national des techniques économiques et comptables (INTEC), par des entreprises privées de formation (à ne pas confondre avec les lycées privés sous contrat d'association avec l'État qui sont des associations prestataires de service public sous contrôle du ministère de l'Education nationale), dans leurs locaux ou sur internet.

La qualité de l'enseignement et le coût de la scolarité peuvent y être très variables, du très sérieux à la limite de l'escroquerie, les prestations ne faisant la plupart du temps l'objet d'aucun contrôle. Il est donc indispensable de bien se documenter avant de faire un choix, en particulier en vérifiant le volume horaire de formation, le respect du programme du DCG, la qualification des enseignants, la qualité du suivi et enfin la réputation de la formation.

À noter qu'une formation à distance sérieuse peut être une bonne solution de préparation pour un candidat qui a déjà engagé sa carrière professionnelle et qui désire chaque année présenter quelques UE.

Les formations au DCG en alternance

L'objectif des études en alternance est de permettre une insertion professionnelle grâce aux compétences techniques et professionnelles acquises pendant la scolarité en DCG tout en valorisant une expérience professionnelle en entreprise.

Les principaux avantages de la préparation en alternance sont d'une part le fait que l'on acquiert une expérience professionnelle et que d'autre part le coût de la formation est pris en charge par l'employeur. En effet, le stagiaire à un statut de salarié, avec un salaire correspondant à un pourcentage plus ou moins important du SMIC selon l'âge et l'ancienneté.

Toutefois il faut être attentif à plusieurs points avant de choisir cette voie. Le stagiaire n'a pas le statut d'étudiant (pas de bourse, pas d'accès aux résidences universitaires, etc.).

Il faut savoir également que ce mode de formation nécessite une grande capacité de travail du stagiaire : étant salarié il dispose de moins de temps libre mais à l'inverse doit faire un travail personnel plus important car la durée de formation théorique est souvent réduite. Cela est donc réservé à des personnes ayant des facilités à étudier et avec une grande capacité de travail.

D'autre part la qualité des prestations des organismes de formation peut être, comme nous l'avons déjà signalé, très variable. Il est donc indispensable de vérifier la bonne réputation de l'organisme de formation choisi.

La préparation du DCG à l'Université

Lors de la réforme des examens comptables en 2007, la préparation du niveau Master, le Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion (DSCG) avait été réservée aux Universités.

Certaines universités ont également décidé d'ouvrir des préparations au DCG, en formation initiale ou en alternance, ou encore des licences reprenant pour l'essentiel le programme du DCG, ce qui permet de présenter le DCG tout en préparant un autre diplôme (c'est par exemple le cas pour le DGC de l'Intec qui peut se faire aussi à distance).

Ces formations sont généralement organisées dans le cadre des Institut Universitaires de Technologie, des Institut d'Administration des Entreprises ou du Centre National des Arts et Métiers (INTEC-CNAM). L'enseignement y est généralement assuré par des professionnels, des universitaires et des professeurs agrégés en économie et gestion.

L'inscription à ces préparations en formation initiale se fait sur le site national d'admission dans l'enseignement supérieur (parcourssup) et confèrent le statut d'étudiant. Ce n'est pas le cas pour les formations en alternance organisées par les universités.

Les droits de scolarité en formation initiale sont en principe ceux d'une licence mais certaines universités y ajoutent des « frais pédagogiques spéciaux » qui peuvent parfois être assez élevés.

La valorisation des acquis de l'expérience (VAE) en DCG

Une dernière possibilité d'obtention du DCG est de préparer un dossier de VAE pour une ou plusieurs UE.

Le candidat doit justifier d'au moins une année d'activités salariées, non salariées ou bénévoles, en rapport avec le champ du diplôme visé.
L'accompagnement du demandeur pour élaborer le dossier de VAE peut être fait par divers organismes :

  • établissements d'enseignement supérieur,
  • lycées,
  • Greta,
  • groupements d'intérêt public formation continue et insertion professionnelle [GIP FCIP], etc...
_____________________________


André Cavagnol
Consultant - Formateur - Auteur en management des organisations
Conseils en organisation, séminaires, conférences, cours
Direction de rapports de stage et de mémoires (DCG, DSCG)
Bibliographie : www.acavagnol.fr