Qu'appelle-t-on charges variables ou charges opérationnelles ?

Article écrit par (1311 articles)
Publié le
Modifié le 20/09/2018
21 402 lectures

Les charges variables sont des charges qui augmentent ou diminuent avec le volume d'activité : plus une entreprise produit ou vend, plus les charges variables augmentent et inversement.

Il s'agit des consommations de matières et d'énergie, les commissions sur vente, heures supplémentaires, le personnel intérimaire, les emballages...

La définition des charges variables proposée par les normes IFRS est identique. En normes IFRS, les charges variables sont les charges qui varient en fonction du volume de production comme les consommations directes de matière et de main d'oeuvre.

Dans les deux cas, on parle de la variabilité des charges qui se définit par rapport à un seul critère, le volume de production (pour les produits finis) ou le volume des ventes (pour les marchandises). En effet, le volume d'activité d'une entreprise peut varier et les coûts d'exploitation correspondant varient avec lui.

La relation entre les charges variables et le volume d'activité n'est toutefois pas strictement proportionnelle. Un fournisseur peut accorder des rabais, remises, ristournes en fonction du volume des achats réalisés chez lui et le recours au personnel intérimaire n'est pas systématique et a généralement un coût élevé.

Si les charges de personnel sont parfois considérées comme des charges variables, surtout parmi les prestataires de services qui facturent au temps passé, c'est généralement à tort. Les charges de personnel sont fixes avec parfois une part variable. À l'exception des commissions liées au chiffre d'affaire, du personnel intérimaire ou des heures supplémentaires, les charges de personnel varient peu d'un mois ou exercice à l'autre. Elles restent dues même en cas de sous-activité.

Certains auteurs utilisent alors le terme de charges obligatoires pour ces charges de personnel peu flexibles et qui augmentent par palier.

D'autres critères de variabilité des charges existent : taille d'un lot, critère de complexité. Ils ne sont pas utilisés.

La notion de charges variables est utilisée pour le calcul de la marge sur coûts variables ou MSCV, du seuil de rentabilité, du point mort etc.

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.