Enquête CPME : quel est l'impact de la crise énergétique sur les TPE-PME ?

Article écrit par (114 articles)
Modifié le
732 lectures

La Confédération des PME (CPME) a publié récemment les résultats d'une enquête qu'elle a menée au mois d'octobre dernier, afin d'évaluer l'impact de la crise énergétique sur la situation économique et financière des TPE-PME.

Quels en sont les principaux enseignements ?

Concernant la méthodologie de cette enquête, un questionnaire en ligne a été envoyé aux dirigeants de TPE-PME, adhérents à la CPME, avec 2 428 réponses.

Une situation mitigée



Évolution de la situation globale

En comparant le 1er semestre 2021 avec le 1er semestre 2022, 42% des dirigeants d'entreprise interrogés constatent une amélioration de la situation de leur entreprise et 16% d'entre eux constatent une dégradation.

Concernant les prévisions pour le 2nd semestre 2022, les dirigeants de TPE-PME semblent plus inquiets. Seulement 32% prévoient que la situation de leur entreprise va s'améliorer et 28% estiment qu'elle va se dégrader.

Investissement des entreprises

38% des dirigeants interrogés jugent le niveau de leur trésorerie difficile.

Demandes de crédit

Au sujet du financement de trésorerie, 24% des répondants ont déclaré avoir récemment recherché des solutions de financement auprès de leur banque et 50% d'entre eux ont obtenu une réponse satisfaisante.

Concernant le financement d'investissement, 31% des répondants ont déclaré avoir récemment recherché des solutions de financement auprès de leur banque et 71% d'entre eux ont obtenu une réponse satisfaisante.

Recours au PGE : un étalement des échéances souhaité

58% des dirigeants de TPE-PME interrogés ont bénéficié d'un prêt garanti par l'État (PGE). 13% considèrent qu'ils sont dans l'incapacité d'honorer leurs échéances de remboursement.

99% pensent qu'ils pourraient honorer leurs échéances si les entreprises avaient la capacité de rembourser leur PGE avec un étalement sur 4 ans supplémentaires.

Matières premières : des difficultés persistent

56% des dirigeants d'entreprise ayant répondu à l'enquête de la CPME disent rencontrer des difficultés pour s'approvisionner en matières premières ou en biens intermédiaires.

Les principales difficultés pour ces entreprises sont :

  • le coût (87%)
  • les délais de livraison (71%) ;
  • les quantités disponibles (69%).

L'impact négatif et durable de l'inflation



Impact de la hausse des prix

90% des répondants à l'enquête disent être impactés par une augmentation des prix de la part de leurs fournisseurs (y compris énergie).

Parmi ces entreprises impactées par la hausse, 53% déclarent qu'elle a entraîné une augmentation du prix de revient de plus de 10%.

Parmi les entreprises ayant répercuté (intégralement ou partiellement) la hausse du prix de revient sur leur prix de vente, 43% constatent une baisse des ventes liées à cette hausse de prix. 

Que pensent les dirigeants de l'augmentation de prix pratiquée par les fournisseurs ?

90% des chefs d'entreprise interrogés ont le sentiment que leurs fournisseurs profitent de la situation actuelle pour augmenter leurs prix sans que cela ne soit justifié (ce taux était de 77% dans l'enquête CPME de juillet 2022).

Coût de l'énergie 

Part des entreprises dont le coût de l'énergie est supérieur à 3% de leur chiffre d'affaires

9% des chefs d'entreprise interrogés envisagent un arrêt de leur activité en raison de la hausse des prix de l'énergie.

87% des répondants ont le sentiment de ne pas pouvoir peser et entamer une véritable négociation avec leur fournisseur d'énergie lors de la phase de renouvellement du contrat.

La crainte d'une hausse de la fiscalité locale en 2023

70% des entreprises interrogées disent avoir constaté une hausse de la fiscalité locale en 2022 (6% d'entre elles déclarent avoir subi une hausse de plus de 10% par rapport à 2021).

Pour 2023, 91% des entreprises interrogées redoutent une augmentation de leur cotisation foncière des entreprises (CFE).



Maxime Navarrete
Responsable de l'actualité professionnelle de Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Après 8 ans en tant qu'éditeur juridique puis rédacteur en chef de Lexis 360 experts-comptables chez LexisNexis, je rejoins l'équipe Compta Online en octobre 2021.
Suivez moi sur Twitter et sur Linkedin.