ECF : un OGA développe une nouvelle plateforme collaborative

Article écrit par
Modifié le
2 958 lectures

ARCOLIB, organisme de gestion agréé (OGA) qui compte plus de 34 000 adhérents surprend en lançant FISCA-PASS®, une plateforme en ligne permettant aux cabinets d'expertise comptable et OGA qui le souhaitent de réaliser ou cotraiter leurs examens de conformité fiscale, en marque blanche ou non.

Un positionnement différent sur le marché de l'examen de conformité fiscale, dont les grands équilibres restent encore à établir. Interview de Stéphane Dardente, directeur général d'ARCOLIB.

L'annonce de la création de FISCA-PASS® peut surprendre : comment un OGA se met-il à créer une plateforme numérique ?

La fin de la majoration des revenus pour non adhésion à un OGA et l'instauration de l'examen de conformité fiscale (ECF) nous ont poussé à nous réinventer. Nous avons voulu nous positionner à la fois comme acteur :

  • de la relation de confiance entre les indépendants et leurs experts-comptables vis-à-vis de l'administration fiscale ;
  • du monde numérique, comptable et fiscal, de demain.

Nous voulions profiter du bouleversement que connaissent les OGA pour rebondir avec un service novateur, qui accroît la qualité comptable et fiscale. Pour cela, nous nous sommes fixés plusieurs objectifs :

  • valoriser cette mission à part entière de la comptabilité ;
  • développer l'image du « passeport de sérénité fiscale », pour labelliser la relation de confiance... d'où le nom FISCA-PASS®, qui est d'ailleurs déposé ;
  • créer un outil accessible n'importe où pour l'ensemble des acteurs de la relation de confiance ;
  • pousser l'automatisation, pour faire du digital un atout ;
  • ne pas oublier l'humain là où son expertise est irremplaçable : l'analyse et le contact client. 

Pour développer cette plateforme, nous aurions pu adapter nos process, déjà très automatisés, mais nous avons préféré repartir d'une feuille blanche. A nouveau métier, nouvel outil. C'est ainsi que FISCA-PASS® a vu le jour, un projet porté par Frédéric Chesnay, secrétaire général, Cédric Lormel, responsable informatique et moi même, directeur d'Arcolib depuis 4 ans.

En quoi votre plateforme a-t-elle une approche novatrice ?

FISCA-PASS® est une plateforme collaborative et tripartite (entrepreneur, expert-comptable, certificateur), avec une possibilité de co-traitance. Tous les intervenants travaillent donc dans un même outil, avec la possibilité d'échanger des informations de façon fluide et sécurisée. Notre solution est 100% en ligne, sans aucun module à installer. C'est un outil tout en un qui permet l'échange et la transmission de fichiers, mais aussi la communication entre les différents acteurs. La mission ECF est gérée intégralement. Cela n'est pas incompatible avec une vraie simplicité d'utilisation, car nous avons beaucoup travaillé l'expérience utilisateur.

Notre approche repose aussi sur une automatisation quasi-totale du processus de production. Le point de départ est l'intégration du fichier des écritures comptables (FEC) et de la liasse fiscale au format EDI dans la plateforme. Des contrôles sont lancés, puis les pistes nécessaires s'ouvrent, tout cela automatiquement.

Pouvez-vous nous en dire davantage sur les fonctionnalités de la plateforme ?

Nous avons souhaité proposer toutes les briques de la mission ECF directement sur la plateforme. Cela inclut donc :

    • la génération du devis et de lettre de mission personnalisés en fonction de la typologie du client ;
    • la gestion des signatures électroniques intégrées, avec notifications d'acceptation ou de refus ;
    • l'import du FEC et de la liasse EDI ;
    • les analyses et ouvertures des pistes automatiques, l'ensemble des pistes 1 à 10 est réalisé sur la plateforme ;
    • une messagerie instantanée, avec historisation complète des échanges ;
    • un CRM automatisé avec envoi EDI ;
    • un rapport personnalisable ;
    • une assistance dans le déroulement des pistes de la mission ;
    • un archivage et hébergement des données en France (avec redondance en France).

Dans l'optique d'un « enrichissement » éventuel de l'ECF, toutes ces fonctionnalités sont bien entendu évolutives.

Un expert-comptable peut-il utiliser la plateforme marque blanche ?

Tout à fait, nous tenions à offrir cette possibilité aux cabinets bien sûr, mais aussi aux OGA qui le souhaitent. FISCA-PASS® permet donc de réaliser une mission d'examen de conformité fiscale avec sa propre charte graphique, de façon totalement transparente pour les clients ou adhérents.

Il est même possible d'intégrer FISCA-PASS® à un site internet ou une plateforme existante, toujours aux couleurs du cabinet ou de l'OGA. La marque blanche se veut également collaborative : tous ses utilisateurs bénéficient des développements, et chacun aura son mot à dire. Notre objectif n'est pas seulement d'apporter un service, mais aussi de fédérer une communauté d'utilisateurs.

Avez-vous des premiers retours d'utilisateurs ?

Oui, et ils sont très encourageants ! Nous avons réalisé de nombreuses présentations, lors de réunions dédiées ou de rendez-vous à distance, et les demandes commencent à arriver. Nous sommes ravis de commencer à offrir ce service aux professionnels du chiffre.

Un premier OGA et plusieurs cabinets nous ont également contacté pour une utilisation « marque blanche » de la plateforme. Cela annonce de belles choses pour les mois à venir !

Pour en savoir plus, demandez une présentation de FISCA-PASS®. Vous pouvez également suivre les actualités de la plateforme sur sa page Linkedin.


www.fisca-pass.fr