CPFCAC : examens, sujets et corrigés

Article écrit par (1620 articles)
Publié le
Modifié le 25/05/2020
112 702 lectures

Un arrêté du 19 mai 2020 fixe les nouvelles dates des épreuves écrites et orales du CPFCAC, le certificat préparatoire aux fonctions de commissaire aux comptes pour la session 2020.

Les épreuves écrites ont lieu en septembre et les oraux en novembre 2020.

La liste des candidats fixée par l'arrêté du 27 février 2020 n'est pas modifiée.

Le certificat préparatoire aux fonctions de commissaire aux comptes (CPFCAC) est un examen destiné aux titulaires d'un master qui souhaitent s'inscrire en stage de commissariat aux comptes. Le niveau de cet examen est équivalent à celui du DCG.

Le stage de commissariat aux comptes permettra à ces candidats de passer le certificat d'aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes ou CAFCAC et de s'inscrire ensuite à la CNCC en tant que commissaire aux comptes (CAC) ou auditeur légal. Ce stage professionnel est un stage de 3 ans.

Enfin, une passerelle existe également pour les diplômés d'expertise comptable (DEC) ou inversement.

Les annales du certificat d'aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes sont disponibles en téléchargement sur le site de la CNCC

Les dates d'examen du CPFCAC en 2020

Les épreuves d'admissibilité auront lieu le vendredi 11 septembre 2020.

Les épreuves orales d'admission sont prévues à partir du lundi 16 novembre 2020. Ces épreuves orales sont réservées aux candidats qui ont réussi les épreuves écrits d'admission.

Les sujets du CPFCAC depuis 2014

Épreuve de

Comptabilité

Épreuve de

Systèmes d'information

 2019

2018

2017

2016

2015

2014

Les sujets du CPFCAC nous ont été aimablement transmis par la CNCC, que nous remercions vivement !

Un certificat préparatoire à obtenir avant le début du stage de commissariat aux comptes

Le certificat préparatoire est obligatoire pour toutes les personnes qui n'auront pas validé suffisamment d'épreuves du diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (en passant l'examen ou par dispense) et qui souhaitent entrer en stage de commissariat aux comptes.

Les examens prendront la forme de deux épreuves d'admissibilité écrites obligatoires qui sont la comptabilité et les systèmes d'information.

L'épreuve de comptabilité de trois heures (coefficient 3) porte sur la réglementation comptable, les opérations courantes, les travaux d'inventaire, l'évaluation des actifs et des passifs, le rattachement des charges et des produits, une introduction à la consolidation et à l'audit.

L'épreuve relative aux systèmes d'information de gestion et techniques quantitatives de gestion de deux heures (coefficient 2) comprend deux volets.

Le premier volet concerne le matériel informatique, la modélisation, l'utilisation des tableurs, bases de données, logiciels métiers etc. Et le second, purement mathématique, porte sur les statistiques descriptives, mathématiques financières, techniques de prévision en gestion, statistiques et probabilités, programmation linéaire.

Les deux épreuves orales d'admission sont les épreuves juridiques et d'anglais des affaires.

Ce certificat est organisé chaque année et les candidats déposent un dossier en janvier, au siège de la compagnie régionale des commissaires aux comptes de leur domicile.

Commissaire aux comptes : DSCG ou CPFCAC ?

Le candidat au métier de commissaire aux comptes dispose de plusieurs options pour exercer ce métier. Il peut passer le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion qui lui permet d'accéder au stage de commissaire aux comptes qui ne doit pas être confondu avec le stage d'expertise comptable.

Il peut aussi tenter le certificat d'aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes. La seconde option peut sembler plus facile pour un titulaire de master sans rapport avec la comptabilité. En effet, le certificat d'aptitude est équivalent au niveau licence en comptabilité.

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.