Cabinet d'expertise comptable : le classement 2020

Article écrit par (1693 articles)
Modifié le
11 049 lectures
Dossier lu 292 044 fois

Le classement des cabinets d'expertise comptable en France montre quelques grandes tendances au sein de la profession. Alors que les très grands cabinets se diversifient dans les activités de conseil au gré des acquisitions, la part de l'audit et de l'expertise comptable diminue dans leur chiffre d'affaires.

Ils perdent donc des places dans les activités dites réglementées.

Dans les 234 cabinets interrogés, le chiffre d'affaires provenant de l'audit diminue encore au profit de l'expertise comptable.

Le classement de la profession comptable comprend de nombreux cabinets bien connus, mais pas seulement. On peut citer les Big 4 avec KPMG qui consacre 90% de son activité à l'expertise comptable et à l'audit, Deloitte qui a cédé In Extenso et perd sa première place ou encore EY et PWC dont la moitié du chiffre d'affaires provient des activités réglementées. La plupart de ces grosses structures deviennent pluridisciplinaires tout comme de nombreux cabinets de belle taille.

C'est le cas de nombreuses structures de plus de 150 millions d'€ dont le chiffre d'affaires provient à 64,3% des activités réglementaires (audit et expertise comptable) contre 92,10% dans les cabinets de moins de 150 millions d'€ de chiffre d'affaires.

Enfin, la part du chiffre d'affaires de la profession comptable (toujours pour les seules activités réglementées) qui revient aux Big 4 diminue. Cette diminution s'explique en partie par la prise d'indépendance d'In Extenso.

 

Les dix premiers cabinets d'expertise comptable dans le classement

Parmi les dix premiers cabinets du classement, activités pluridisciplinaires incluses, se situent Fiducial, KPMG, EY, Deloitte, PwC, Cerfrance, In Extenso, Mazars, HLB France et Grant Thornton.

Dès lors que l'on se limite aux activités réglementées (prestations comptables, commissariat aux comptes), le classement n'est plus tout à fait le même.

On retrouve ainsi dans un ordre différent KPMG, EY, PwC, In Extenso, Deloitte, Mazars, Grant Thornton, COGEP, BDO et Fiteco. 

L'an passé, Deloitte était en première position des structures pluridisciplinaires et en troisième position pour les seules activités réglementées. Fiteco se trouvait en 11è position et le Groupe Alpha perd quelques places au profit de COGEP.

L'étude publiée en avril 2021 montre ainsi que si le chiffre d'affaires réalisé par les Big 4 dans les activités réglementées a légèrement baissé, il a en revanche augmenté dans de nombreux autres cabinets.

La plupart de ces structures sont pluridisciplinaires au sens où elles ne se limitent pas aux déclarations fiscales, sociales ou encore à la comptabilité des entreprises et aux comptes annuels. Ces éléments peuvent concerner des chefs d'entreprise commerciales ou professions libérales, par exemple, mais aussi la création d'entreprise avec le montage d'un business plan.

Dans toutes ces missions, un cabinet pluridisciplinaire permet à un expert-comptable (inscrit à l'Ordre des experts-comptables) et à un commissaire aux comptes de faire appel à d'autres professionnels.

Ce classement des cabinets en fonction de leur chiffre d'affaires annuel lié aux activités réglementées est complété d'un second classement, celui du chiffre d'affaires par collaborateur.

 

Cabinet d'expertise comptable : classement selon le chiffre d'affaires par collaborateur ou collaboratrice

Ce chiffre du CA moyen par tête semble avoir baissé en un an dans certains cabinets alors qu'il augmente dans les autres cabinets.

Après un record fixé à 338,6K€ par collaborateur chez Finexsi l'an passé, le chiffre d'affaires maximum par collaborateur retombe à 285,5K€ dans ce même cabinet.

Le chiffre d'affaires minimum par collaborateur passe lui aussi de 48,6K€ à 41,50K€.

Il reste toutefois difficile, voire impossible, de conclure à une baisse du chiffre d'affaires global des cabinets. 

Les cabinets ont pu embaucher des collaborateurs supplémentaires, pas toujours immédiatement opérationnels. De la même manière, un chiffre d'affaires important par tête peut aussi provenir de missions exceptionnelles qui viennent compléter les missions récurrentes.

Le tableau qui suit donne les 10 cabinets qui font le meilleur chiffre d'affaires par collaborateur.

Comment est organisé un cabinet comptable ?

L'organisation au sein des cabinets d'expertise comptable varie considérablement d'un cabinet à l'autre. Dans les tout petits cabinets, le collaborateur peut être amené à effectuer la saisie, les bilans, les fiches de paie etc. Dans un cabinet plus structuré, les collaborateurs seront parfois spécialisés.

 

Cabinet d'expertise comptable : les principaux réseaux pluridisciplinaires et internationaux

Les réseaux pluridisciplinaires et internationaux de plus de 150 millions d'€ de chiffre d'affaires sont généralement bien connus des professionnels. On retrouve dans cette liste (dans le désordre), les Big 4, Cerfrance, BDO, Fiducial, Exco, Grant Thornton, HLN France, Mazars.

On peut y ajouter les réseaux européens, parfois de belles tailles, parmi lesquels on retrouve BDO, Grant Thornton, ETL Global, Mazars, Nexia International, HLB, Baker Tilly, RSM, Crowe pour ne citer que ceux qui nous semblent les plus connus.

À côté de ces grands réseaux internationaux, de plus petits groupements de cabinets réussissent à se faire connaître en France. C'est le cas de cabinets tels que France Défi, Eurus, Fidunion, Audécia, Différence, Synerga, Absoluce ou encore EAI qui peuvent regrouper jusqu'à plus de 100 cabinets.

Tous ces réseaux peuvent regrouper de nombreux cabinets et agir ensemble pour mieux répondre aux attentes de leurs clients ou former uniformément leurs collaborateurs.

Retrouvez l'intégralité de l'étude 2021 (année 2019/2020) dans le hors-série annuel sur le site de la profession comptable (accès aux abonnés)



Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.