Axonaut détaille sa stratégie suite à sa dernière levée de fonds

Article écrit par (17 articles)
Modifié le
1 525 lectures

Axonaut a annoncé récemment avoir levé 10 millions d'¤ auprès de The Moon Venture. L'arrivée de la facture électronique, qui deviendra obligatoire pour toutes les TPE-PME en 2026, ouvre de nouveaux horizons à Axonaut qui souhaite devenir la référence en matière d'outil de comptabilité et de gestion pour accompagner toutes les TPE dans leur phase de création.

Comment cette levée de fonds doit permettre de concrétiser cette ambition ? Quelle est la feuille de route d'Axonaut pour les années à venir ?

Revenons d'abord sur le parcours d'Axonaut depuis sa création en 2017

Nicolas Michel et Nicolas Ricard, futurs fondateurs d'Axonaut, ont d'abord développé leur propre solution, Rocket ERP. Après avoir intégré un incubateur de startups, d'autres entreprises avec les mêmes problématiques ont rapidement voulu tester cette solution. Fin 2016, plus de 40 entreprises utilisaient déjà quotidiennement cet outil sans qu'il ne soit réellement commercialisé.

La croissance d'Axonaut a véritablement décollé mi-2017 après la mise en place d'une démarche commerciale plus organisée. La société affiche une croissance à deux chiffres tous les mois depuis cette période.

En 2017, l'équipe d'Axonaut était constituée de 4 personnes. L'entreprise compte maintenant plus de 20 salariés et la campagne de recrutement devrait se poursuivre.

Au démarrage, Axonaut s'est financée uniquement par des prêts personnels et des emprunts plus importants auprès du Crédit Agricole, qui lui ont permis de tester et valider l'existence d'un marché. Puis en 2019, elle est entrée dans une phase différente, en levant 1,1 million d'¤.

Nicolas Michel et Nicolas Ricard annonçaient déjà vouloir continuer à être majoritaires au capital d'Axonaut, y compris si de nouvelles levées de fonds devaient avoir lieu.

Axonaut a fait le choix d'une croissance raisonnée pour conserver son indépendance tout en ayant l'ambition de conquérir le marché français de l'ERP pour les TPE.

Une levée de fonds qui s'inscrit dans une volonté de conquête du marché français des TPE

Contrairement à QuickBooks qui a dernièrement annoncé qu'il quitterait le marché français à la fin de l'année 2023, Axonaut réaffirme sa volonté de continuer à développer son outil pour répondre aux besoins des TPE et des cabinets comptables français, comme elle l'a toujours fait depuis sa création.

La préoccupation des TPE françaises et de leurs conseils est d'être prêts pour l'entrée en vigueur de la facturation électronique. Ce sujet mobilise actuellement toutes les équipes d'Axonaut. C'est l'une des raisons de cette dernière levée de fonds, perfectionner l'outil en vue de cette prochaine échéance et devenir la référence sur le marché français des TPE en 2026.

« Notre dernière levée de fonds n'a pas été faite dans le but de pénétrer de nouveaux marchés mais dans celui d'accélérer la croissance d'Axonaut pour devenir l'outil de comptabilité et de gestion référent des TPE françaises dès 2026, après l'entrée en vigueur de la facture électronique », Nicolas Ricard, co-fondateur d'Axonaut.

Quels leviers seront activés en priorité pour atteindre cet objectif ?

Pour conforter sa place de leader en matière d'outil de comptabilité et de gestion des TPE françaises, Axonaut souhaite activer deux principaux leviers.

Renforcer sa communication et sa présence sur le marché des experts-comptables 

Axonaut souhaite réinvestir une partie de l'argent issue de cette levée de fonds afin de participer aux principaux évènements de la profession. Nicolas Ricard confirme qu'Axonaut participera au prochain congrès de l'Ordre des experts-comptables qui se tiendra à Montpellier du 27 au 29 septembre 2023, sur le thème « l'expert-comptable au c½ur de la facture électronique et de la data ».

La conclusion de partenariats est également en cours avec notamment l'ANECS-CJEC et le syndicat ECF, pour des évènements nationaux et régionaux.

La participation aux principaux évènements de la profession et le développement de partenariats avec ses principaux acteurs permettra à Axonaut d'être au plus près des experts-comptables ainsi que de leurs premiers clients, les TPE et de mieux prendre en compte leurs préoccupations.

Enfin, un média Axonaut en ligne, sous forme de blog, va être créé. Il proposera des conseils en matière de gestion d'entreprise ainsi qu'un traitement de l'actualité juridique intéressant les TPE.

Développer de nouvelles fonctionnalités

Une autre partie de cette levée de fonds permettra de développer de nouvelles fonctionnalités afin d'être prêt à 100% pour l'entrée en vigueur de la facturation électronique.

D'autres fonctionnalités sont également en cours de développement. On peut citer par exemple :

  • la possibilité de payer ses fournisseurs directement depuis Axonaut ;
  • la mise en place de microcrédits pour faciliter la création et le développement de petites structures (une carte bancaire devrait aussi être mise à la disposition des clients).

Ces nouvelles fonctionnalités devraient être opérationnelles fin 2023.

Et pour les experts-comptables ?

Depuis l'année dernière, 1 500 nouveaux cabinets d'expertise comptable ont choisi Axonaut.

« Nous souhaitons continuer sur cette voie et aller plus loin encore en devenant le portail comptable des membres de la profession », Nicolas Ricard, co-fondateur d'Axonaut.

L'objectif final de ce portail comptable sera de rassembler l'ensemble des informations des clients d'Axonaut afin que les experts-comptables n'aient plus qu'à venir y récupérer celles qui les intéressent. Ils pourront ainsi se recentrer sur leurs missions de conseil.

La dernière levée de fonds doit également permettre de mieux accompagner au quotidien les experts-comptables en perfectionnant le traitement des données, la collecte et les bilans comptables.

www.axonaut.com