TVA : Fin de la livraison à soi-même sur certains immeubles

Article écrit par (1362 articles)
Modifié le
1 841 lectures

Jusqu'à présent, l'entreprise qui construisait un immeuble, avec ses propres ressources (matières premières, main d'oeuvre), et l'affectait à ses propres besoins, devait soumettre l'opération à la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) au titre de la livraison à soi-même. Cette taxation de l'opération au titre de la livraison à soi-même était systématique, même lorsque l'opération était neutre, au regard de la TVA.

L'article 32 de la loi de simplification des entreprises, du 20 décembre 2014, supprime l'obligation de constater une livraison à soi-même lorsque l'acquisition de l'immobilisation auprès d'un autre assujetti, aurait donné lieu à une déduction intégrale de la TVA.

Désormais, ce n'est que lorsque l'opération n'ouvrira droit qu'à déduction partielle de la TVA, que la constatation d'une livraison à soi-même sera obligatoire.

La mesure s'applique depuis le 6 août 2015.

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.