[Replay Webconférence] Généralisation de la facturation électronique : quel scénario pour 2023 ?

Article écrit par (141 articles)
Modifié le
3 881 lectures

Le 1er janvier 2023, toutes les entreprises devront être capables de recevoir des factures électroniques. Deux ans plus tard, elles seront toutes dans l'obligation d'en émettre. Quelles sont les modalités pratiques envisagées par les pouvoirs publics ? Comment se préparer à cette échéance ? Pourquoi les cabinets d'expertise comptable ont-ils intérêt à envisager dès aujourd'hui cette mutation ?

Des réponses ont été apportées lors d'une webconférence organisée par Compta Online le 22 juin 2021 à 18h00.

Cette webconférence a réuni :

  • Vincent Castella, délégué à la directrice de l'AIFE, l'agence pour l'informatisation de l'État, rattachée au ministre de l'Action et des comptes publics, et en charge de la gestion de la plateforme Chorus Pro, qui a notamment évoqué la future plateforme publique de facturation électronique
  • Déborah Moureaux, chargée des relations publiques au sein du cabinet MGCS, au Mexique, qui nous a présenté les conséquences concrètes de la mise en place de la facturation électronique dans un pays en pointe sur ce sujet
  • Cyrille Sautereau, président du Forum national de la facture électronique et des marchés publics électroniques, a détaillé les grands enjeux de la réforme pour les entreprises et les experts-comptables.

 

Quelles sont les données concernées par l'obligation de facturation électronique ? 

Cette webconférence f»t tout d'abord l'occasion de rappeler les données dont souhaite disposer l'administration avec cette réforme. La généralisation de la facture électronique ne se résume pas, en effet, à la transmission dématérialisée des informations présentes actuellement sur les factures.

 

Un calendrier qui se précise

Même si tous les détails ne sont pas encore connus, le calendrier de la mise en place de cette nouvelle obligation se précise. Quelles sont les entreprises qui devront émettre dès le 1er janvier 2023 des factures électroniques ? Sous quel format ? 

 

Plateformes de factures électroniques : un enjeu stratégique pour les experts-comptables ? 

On le sait depuis la publication d'un rapport de la DGFiP, l'Administration envisage la création d'une plateforme publique de factures électroniques, qui pourrait proposer ses services gratuitement aux plus petites entreprises.

Le choix d'une plateforme pour le cabinet et ses clients est donc également un enjeu stratégique pour les experts-comptables qui souhaitent rester « au c«ur des flux ». Les cabinets qui seront prêts dès aujourd'hui auront en effet un avantage compétitif certain sur les autres. Pourquoi adapter son cabinet dès maintenant ? Comment convaincre ses clients de passer à la facturation électronique sans attendre l'échéance de 2023-2025 ?

 

Une webconférence interactive pour répondre à vos questions

Une part importante de la webconférence a été consacrée à une séance de questions/réponses avec le public. Mais compte tenu de leur nombre, il n'a pas été possible de répondre à toutes en direct. Un article sera donc prochainement publié sur Compta Online pour apporter une réponse à chaque question.



Julien Catanese
Directeur éditorial de Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Diplômé d'expertise comptable, après 7 ans en tant que rédacteur en chef puis directeur de la rédaction Fiscalistes et experts-comptables chez LexisNexis, je rejoins l'équipe Compta Online en juin 2020.
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.