Plateformes de mises en relation pour les experts-comptables

Article écrit par (47 articles)
Publié le
Modifié le 24/10/2017
2 882 lectures

Le numérique a profondément bouleversé la communication des professionnels sur leurs activités.

Les plateformes de mise en relation entre experts-comptables et chefs d'entreprise notamment ne cessent de se multiplier, et nombreux sont les confrères qui s'y font référencer.

Le point sur ce qu'il faut savoir avant de se lancer.

Des risques réels

Si les plateformes de mise en relation offrent une belle opportunité de marché pour les experts-comptables, des subtilités dissimulées ou mal communiqués peuvent en rendre l'utilisation dangereuse pour les confrères autant que pour les opérateurs. Le nombre de saisines de la commission Déontologie à ce sujet est d'ailleurs en forte hausse.

A titre d'exemple, certaines plateformes procèdent elles-mêmes à la facturation du client puis reversent la somme à l'expert-comptable, après déduction d'une commission. Certaines encore n'hésitent pas à utiliser le logo du Conseil régional de l'Ordre pour laisser penser qu'elles ont reçu un « agrément » de l'institution. Enfin, certains sites se font duper en référençant des individus en situation d'exercice illégal de la profession.

Un guide pour encadrer l'utilisation des plateformes

Afin de prévenir concrètement les risques liés aux plateformes de mises en relation et de sensibiliser chacune des parties sur la vigilance avec laquelle aborder cette relation nouvelle, le Conseil régional de Paris Ile-de-France a décidé de mettre au point un guide des bonnes pratiques. Celui-ci, destiné à la profession mais aussi aux opérateurs de plateforme en ligne, compile les règles déontologiques fondamentales de la profession : indépendance, interdiction de l'exercice illégal, règles relatives à la communication et au secret professionnel.

Élaboré à partir de cas réels, ce guide se veut avant tout pratique. Il alerte les experts-comptables référencés sur ces plateformes sur les situations à risque comme le commissionnement ou encore la mise en avant de leurs services par la plateforme en violation de leurs règles déontologiques.

Parallèlement à cela, il a pour vocation d'alerter les opérateurs de plateforme sur les particularités du métier d'expert-comptable. Ils sont ainsi sensibilisés aux pratiques d'exercice illégal de la profession : une procédure préalable au référencement de leur part est conseillée afin d'éviter de référencer des illégaux. Les clients, premières victimes du délit d'exercice illégal, seront ainsi protégés.

Si Internet permet d'accroître sa visibilité en tant que professionnel, les frontières de la déontologie et des règles professionnelles ne s'arrêtent pas aux portes de la toile. Le respect d'une éthique, tant par les experts-comptables référencés que par les opérateurs de plateforme, permettra d'instaurer la confiance des utilisateurs en ce mode de développement de clientèle.

Article publié dans la revue Le Francilien - numéro 94 (téléchargez la revue).

Publication sur Compta Online en partenariat avec le Conseil Régional de l'Ordre des experts-comptables de Paris Ile-de-France.