Entrepreneurs : quelques éléments avant de faire votre bilan

Article écrit par (114 articles)
Publié le
Modifié le 03/11/2016
5 512 lectures

Faire son bilan soi-même n'est pas toujours une mince affaire. Et le fait qu'il s'agisse d'une toute petite entreprise n'y change rien. L'entrepreneur qui se lance dans l'aventure doit avoir quelques notions de comptabilité.

Généralement, les entrepreneurs font eux-mêmes leurs bilans, non par choix, mais par contrainte budgétaire. Cependant, il faut être conscient que l'on ne s'improvise pas comptable et encore moins expert-comptable.

En effet, la réglementation comptable / fiscale / sociale française peut s'avérer très complexe. Si à vos yeux, votre entreprise ne diffère pas de celles de vos concurrents, il peut en être tout autrement d'un point de vue juridico-fiscalo-comptable.

Voici quelques questions et points qui nous paraissent importants. Ils conditionneront en partie votre bilan.

 

Quelques pistes pour accélérer le processus d'arrêté des comptes

On parle d'arrêté des comptes, lorsque toutes les opérations courantes sont saisies. Les achats, les ventes, la banque. Tout est prêt pour une dernière vérification avant les travaux dits d'inventaire, destinés à l'établissement des comptes annuels.

Voici un article qui vous apportera des pistes pour faciliter votre travail d'arrêté des comptes :

 

Classer ses pièces pour gagner du temps

Dans un précédent article, nous avions abordé différentes méthodes de classement en fonction du régime fiscal/comptable de la société.

Un classement optimal de vos pièces comptables va vous permettre de gagner un temps précieux.

 

Consulter un expert-comptable dès les premiers problèmes

Lorsque vous rencontrez des difficultés, n'hésitez pas à contacter un professionnel. Attendre ne fera que reporter le problème et vous risquez de faire appel au professionnel à un moment où il ne sera pas disponible.

Ainsi, si vous clôturez vos comptes en décembre de chaque année, nous vous recommandons fortement d'anticiper la prise de contact avec votre expert-comptable.

Votre expert-comptable est également un entrepreneur qui a des contraintes vis à vis de tous ses clients.

En conséquence, si vous lui demandez de reprendre votre comptabilité courant mars, l'addition pourra s'avérer salée...

 

Si vous pensez : « Ma comptabilité n'est pas compliquée, j'ai seulement besoin d'un comptable et non d'un expert-comptable ». Attention !

Généralement, pour des raisons budgétaires, on constate que les entrepreneurs pensent économiser de l'argent en ayant recours aux services de « comptable indépendant », « comptable freelance », etc...

S'adresser à ces indépendants peut être dangereux et mener l'entreprise à la faillite, dans les cas les plus graves.

Avant de poursuivre la lecture de ce dossier, nous vous invitons à prendre connaissance de cet article :

Le comptable salarié à temps partiel n'entre bien évidemment pas dans cette définition, à condition de ne pas être organisé en tous points comme un indépendant.

 

Connaître le vocabulaire « comptable »

Si vous n'êtes pas familier des termes : immobilisations, écritures comptables, grand-livre, balance, amortissement, provision, résultat fiscal, etc...

Nous vous conseillons de vous documenter un minimum avant de vous lancer dans l'aventure.

 

Pré-requis matériels et logiciels

Arrêter ses comptes, et donc faire son bilan, nécessite un certain nombre d'investissements, à la fois en temps et en matériel.

Un certain nombre de notions doivent également être acquises afin que ce travail serve réellement à l'entrepreneur, surtout lorsqu'il s'agira de vérifier la liste des clients qui lui doivent de l'argent.

Les principaux prérequis sont les suivants :

  • savoir ce qu'est une balance comptable générale et auxiliaire, un grand-livre dit « lettrés » et « non lettrés » ;
  • disposer d'un logiciel comptable qui respecte le PCG et d'un service de maintenance à jour ;
  • connaître les deux modes de transmission de vos états financiers, à savoir EFI et EDI-TDFC ;
  • il est impératif de constituer un classeur avec la justification de tous vos travaux d'arrêté des comptes.

 

_____________________________


Fabrice Heuvrard, expert-comptable et commissaire aux comptes, inscrit à l'Ordre des experts comptables de Paris / Ile de France.

Contact : fh@fh-ec.fr