DSCG UE6 : méthodologie et conseils pour l'anglais des affaires

Article écrit par (69 articles)
Modifié le
5 243 lectures

Retrouvez la méthodologie de l'UE6 du DSCG, les conseils et pièges à éviter proposés par Sheila Comlan, enseignante à Sup'Expertise Paris.

Présentation de l'épreuve

Consigne : en anglais, synthétiser le document puis répondre, en vous appuyant sur le document et vos connaissances, à la question.

Premiers conseils

Cet oral est une argumentation basée sur un article et vos connaissances générales. Il s'agit de synthétiser puis de répondre à la question en mettant en évidence les informations essentielles de façon objective, concise et structurée.

  • il est nécessaire d'être au fait de l'actualité ;
  • vous devez structurer de manière logique et cohérente ;
  • vos idées doivent donc être organisées ;
  • vous devez formuler explicitement vos hypothèses et justifier vos réponses ;
  • il s'agit d'une présentation orale de 15 minutes et non d'une lecture de notes.

Critères d'évaluation de la prestation

Expression orale en continu de 15 minutes

Présentation du document en lien avec la question posée : votre oral doit être présenté de façon structurée. Vous devez vous référer au support donné (l'article) et à vos connaissances générales. Ne faites pas abstraction de l'article. N'omettez pas de mettre en valeur l'organisation de votre travail.

Lors de l'entretien avec le jury

Vos qualités de communication seront valorisées : votre débit doit être régulier.
Soyez pertinent(e) lors de votre argumentation, en mesure d'apprécier le document, et, si nécessaire, prenez position.
N'hésitez pas à faire référence à votre culture (personnelle ou professionnelle) et / ou reliez le sujet et/ou le document à un ou aux thèmes du programme.

Maitrise des compétences langagières

Le niveau ciblé est le niveau B2 : vous pouvez prendre part à des conversations de manière spontanée et vous comprenez la majeure partie de ce que vous lisez ou entendez. On requiert que vous fassiez au minimum un emploi correct des structures courantes. La présentation et l'entretien doivent être fluides même si quelques erreurs sont possibles (sans erreurs élémentaires). Votre niveau grammatical doit être satisfaisant, et votre lexique riche.

Méthodologie



Analyse du sujet



  • lisez attentivement les directives figurant dans le sujet ;
  • tenez compte de la question, du titre (et du sous-titre) de l'article : sans vous précipiter, lisez attentivement la question posée par le sujet, puis relevez les mots-clés de l'intitulé et reformulez la question pour vérifier que le sujet est bien compris ;
  • faites une première lecture approfondie du texte et de tout autre élément constituant le document (images, graphiques...) avec prise de notes et en soulignant les idées relatives au(x) thème(s) étudié(s) ;
  • une fois que le sujet est bien analysé, relisez le texte et annotez-le (surlignez ou soulignez les idées essentielles) ;
  • n'omettez pas de repérer dans le texte des éléments de réponse à la question posée ;
  • prenez garde à ne pas surcharger votre document et à le rendre ainsi illisible ;
  • sachez également que vos notes doivent être soignées (sans ratures et propres) et que vous devez écrire uniquement au recto. Cela vous permettra de bien visualiser le texte, et facilitera votre présentation orale.

Les arguments



  • une fois que le texte a été analysé, il faut chercher d'autres arguments et exemples, en exploitant l'actualité (en lien avec le sujet) et votre culture personnelle ;
  • les arguments doivent être expliqués/développés afin de convaincre votre jury ;
  • les exemples doivent être pertinents car ils servent à justifier vos arguments ;
  • n'oubliez pas que l'activité met aussi à l'épreuve votre capacité de réflexion, votre capacité à argumenter et votre culture générale.

Le délai de préparation imposé (1 heure) et l'activité (il s'agit d'une présentation orale) ne vous permettent pas de rédiger.

Vous devrez noter des idées (mots clés, dates, références, exemples, mots de liaison) et construire vos phrases lors de votre présentation.

La rédaction de vos notes

Synthétiser le document

L'objectif est de présenter brièvement, tout en demeurant objectif, les idées principales du document. Il s'agit d'une mise en évidence de l'essentiel. Vous devez donc souligner les mots clés, numéroter les idées importantes (les idées essentielles et elles seules) et prendre des notes en suivant le plan de l'article.

Il faut éviter la paraphrase et bien structurer votre travail.

Vous pouvez commencer par citer l'auteur et le titre.

Par exemple : In the article, entitled (title), the journalist explains...

Répondre à la question 

Cet oral est une argumentation basée sur un article et vos connaissances générales. Il s'agit de synthétiser puis de répondre à la question en mettant en évidence les informations essentielles de façon objective, concise et structurée.

  • vous devez structurer de manière logique et cohérente ;
  • vos idées doivent être organisées en plusieurs paragraphes ;
  • il est nécessaire d'être au fait de l'actualité : il ne faut donc pas la négliger et la suivre quotidiennement ;
  • vous devez formuler explicitement vos hypothèses et justifier vos réponses. C'est un travail d'argumentation, composé d'une introduction, d'un développement et d'une conclusion dans lequel vous devez répondre au sujet en développant votre réflexion.
  • vous devez toujours, dans un premier temps, travailler votre introduction, puis votre conclusion et ensuite le développement. Il est évident que lors de votre présentation l'ordre sera : introduction, développement, conclusion.

L'introduction

Une introduction doit :

  • se composer d'une phrase d'accroche qui doit susciter l'intérêt du jury : cela ne doit pas être une généralité (vous pouvez avoir recours à l'actualité, à des données chiffrées, des faits historiques, ou une citation) ;
  • comporter une reformulation du sujet : vous devez définir les mots clés et restreindre le champ de votre présentation ;
  • énoncer ensuite la thèse : annoncer le sujet de votre présentation ;
  • et enfin se terminer par l'annonce du plan : le plan est essentiel, doit être cohérent et bien construit. Il doit être clair et susciter la curiosité.

Le plan

Il varie selon la formulation de la question, de nombreux plans sont donc possibles.

Si vous devez analyser un phénomène, vous pouvez développer votre plan comme suit :

  • causes ;
  • conséquences.

Si la question est une comparaison, vous pouvez vous orienter vers un plan de ce type :

  • similarités ;
  • différences.

Si le sujet est formulé sous forme de question ouverte, à laquelle on ne peut répondre par « oui » ou par « non », par exemple : « Quel rôle pour le comptable de demain ? », il s'agira de développer un plan thématique, qui s'organise autour de parties qui examinent les différents aspects d'une même question.

Par exemple :
I. The accounting industry evolving with the rise of technology.
II. Required Skills for Future Accounting Professionals.
III. Demand for Accountants in the Future.

Si le sujet est formulé sous forme de question fermée (la réponse sera « oui » ou « non »), par exemple : « Le télétravail améliore-t-il la qualité de vie au travail ? », vous devrez présenter la thèse formulée par le sujet, puis la nuancer : thèse puis antithèse (nuance de la thèse).

Le développement

Votre développement doit être relatif à la question posée. Vous ne devez pas faire d'impasse, vous devez donc vérifier que tous les éléments ont bien été utilisés et qu'ils ont tous été analysés. S'il y a un graphique et un article, vous devez vous référer aux deux.

Vous ne devez jamais improviser, votre argumentation doit être logique.

Pour que la progression et la solution soient cohérentes, il faut un lien entre les grandes parties de votre présentation (cf. le plan).

  • ayez recours à de nombreux arguments pour développer chaque partie et n'oubliez pas que votre présentation dure 15 minutes et qu'il s'agit aussi de mettre à l'épreuve votre capacité de réflexion, votre capacité à argumenter et votre culture générale ;
  • les titres de vos différentes parties sont donnés à titre indicatif : il ne faut pas les mentionner lors de votre présentation ;
  • il est nécessaire de donner les références des paragraphes (par exemple : « paragraphe 4 » ou « lignes 2 à 4 ») ;
  • vous devez développer et non énumérer vos idées.

Comment se référer à un article lors de sa présentation ?

Il faut mentionner plusieurs fois l'article lors de votre présentation. Vous pouvez le faire ainsi :

  • According to ....
  • as reported by...
  • as stated in...
  • conforming to...
  • in agreement with...
  • in line with...
  • just as...
  • The journalist found...
  • The journalist stated...

Les liens logiques

Afin que la progression de votre travail et la solution à la problématique soient cohérentes, vous devez utiliser des liens logiques : above all, but, subsequently, nevertheless, nonwithstanding, however, thus, hence, one may wonder if,...

La conclusion

Vous devez faire un bilan bref et objectif. Vous ne devez pas résumer votre présentation. Vous devez rappeler les observations faites et qui répondent à la ou les questions posée(s), la solution ou les difficultés qui subsistent, mais n'apportez pas de nouveaux arguments. Vous pouvez terminer par une phrase d'ouverture.

Sachez également que la conclusion doit être soignée pour laisser une impression favorable.

Comme vous cherchez à développer une réflexion et considérez divers aspects d'une question, il n'est pas souhaitable de vous exprimer à la 1ère personne.

Après vos 15 minutes de présentation, vous devrez répondre, pendant 15 minutes, aux questions du jury.

L'entretien

C'est un moment qui peut s'avérer difficile pour certains, car il n y a pas de temps de préparation. Le candidat doit démontrer qu'il est capable de tenir une conversation en anglais.

Il est important de faire des fiches sur les différents thèmes étudiés en DSCG UE6 et de maitriser le vocabulaire spécifique au programme.

Il vous est vivement recommandé de lire la presse anglo-saxonne afin d'enrichir votre vocabulaire des affaires.

Vous devez écouter régulièrement des documents audio ou vidéo en anglais, afin d'habituer votre oreille.

Quelques références

Pour la lecture d'articles

Pour les informations tv ou radio

Quelques conseils

Comment répondre aux questions ?

  • faites attention aux mots importants ;
  • soyez attentif(ve) afin de trouver le message principal ;
  • demandez à ce que l'on vous répète la question : I am not sure I undestand, would you mind re-phrasing your question ?
  • entrainez-vous : il est possible de vous entrainer et d'anticiper certaines questions lors de vos révisions de chapitres. Les définitions données lors de vos cours peuvent vous aider ;
  • simulez des entretiens (questions / réponses) ;
  • structurez vos réponses en utilisant des mots de liaison et des phrases courtes ;
  • n'omettez pas de réviser votre grammaire (les modaux, le present perfect vs simple past, les structures infinitives...). Faites attention aux faux-amis et évitez d'utiliser des termes que vous ne maitrisez pas.


www.supexpertise.fr