Conseils pratiques pour l'épreuve de révision légale du DEC

Article écrit par (108 articles)
Modifié le
9 665 lectures

L'épreuve de révision approche à grands pas. Vous ne savez pas exactement les documents qui sont à préparer : en avez-vous pris trop ? Ou alors, vous n'en avez pas assez vers vous ? Quoiqu'il en soit, il faut aller à l'essentiel.

Nous vous donnons un maximum de conseil pour appréhender au mieux cette épreuve qui va mettre vos nerfs à rude épreuve. Vous saurez tout de l'épreuve de révision légale en elle-même, le programme qui la compose mais aussi l'organisation à suivre pour optimiser votre temps.

Les pré-requis de la révision légale du DEC

L'épreuve de révision légale du DEC est l'épreuve écrite par excellence. Elle prend la forme d'une étude de cas pratique comprenant un ou plusieurs dossiers à traiter. Vous aurez 4h30 pour rédiger vos réponses. Au premier abord, cela semble largement faisable en 4h30 mais détrompez-vous ! Une fois que vous serez lancé dans votre travail de rédaction, il ne faudra pas perdre une minute et optimiser au mieux votre temps.

N'oubliez pas que cette épreuve a un coefficient de 3 et qu'une note inférieure à 6/20 est d'office éliminatoire pour le candidat.

Le programme de l'épreuve de révision légale

En étant au niveau du DEC, il est primordial de maîtriser le programme du DCG et du DSCG dont vous êtes déjà titulaire.

L'arrêté du 13 février 2019 publié au Bulletin officiel de l'enseignement supérieur du 27 juin 2019 s'applique aux épreuves du DEC dès 2020. Cette épreuve fonctionne sur la base de 6 thèmes principaux qui sont :

  • le cadre général de la mission ;
  • le contrôle interne ;
  • la mission d'audit ;
  • les autres missions ;
  • l'audit et l'examen limité de certaines entités ;
  • les missions dans un contexte international.

Des thèmes d'autant plus vastes, qu'il vous faudra adapter la documentation à apporter en fonction de ce programme.

Conseil du jury

Le jury recommande aux candidats de n'apporter qu'un volume limité d'ouvrages, choisis avec discernement, tel que des codes, mémentos courants ou guides pratiques utilisés par les professionnels.

Une veille documentaire à suivre

En dehors de la documentation que vous allez préparer à apporter pour votre épreuve, le travail de veille à réaliser sera primordial. Il faudra vous tenir informé tout au long de votre préparation.

Voici quelques liens vers des sites pour vous tenir informés des dernières évolutions législatives :

Ces liens vous donneront l'essentiel des modifications actuelles gratuites. Bien évidemment, vous avez des liens vers des sites ou revues professionnelles, mais payant. Si vous avez des identifiants, ce n'en sera que plus facile !

Quelle organisation pour l'épreuve ?

Vous pourrez apporter toute la documentation que vous jugerez nécessaire. Toutefois, inutile de se surcharger inutilement : votre temps est compté et votre place limitée.

Votre documentation préparée par vous-même

A ce sujet, afin de vous faire économiser de l'énergie (gain de poids) mais également du papier, nous vous conseillons d'imprimer, les documents que vous préparerez par vous-même, en recto verso avec 4 pages sur la même feuille, soit 2 pages imprimées par face. La démarche de développement durable n'est pas à sous-estimer même en période d'examen.

Par souci de facilité de manipulation, il est conseillé de mettre vos documents avec une reliure spirale plutôt qu'un classeur. Trop de candidats arrivent à l'épreuve avec plusieurs classeurs qu'ils ont du mal à manipuler par manque de place sur leur table !

Autre point important : il va falloir dissocier votre documentation pour la partie expertise-comptable et la partie commissariat aux comptes. Vous pouvez éventuellement mettre une couleur différente pour les reconnaître. L'autre solution sera de classer vos ouvrages de manière distincte dans votre valise : par exemple, la partie droite pour l'expertise-comptable et la partie gauche pour le commissariat aux comptes.

Rien de mieux qu'une bonne organisation pour s'y retrouver le jour J !

Le volume d'ouvrages à prendre

En vue de l'épreuve et, surtout de limiter le poids de votre valise, n'oubliez pas que vous aurez 5 étages à monter si vous passez les épreuves à Arcueil. Il vous est recommandé de vous limiter qu'à une seule valise. Ce conseil va dans le sens du rapport du jury qui préconise d'avoir « un volume d'ouvrages limité, choisis avec discernement » !

Donc, prenez la documentation essentielle que vous aurez travaillée préalablement. L'objectif n'est pas de découvrir les ouvrages durant l'épreuve !

Retour d'expérience

Certains candidats arrivent le jour de l'épreuve avec 2 valises pleines de leur documentation. Le souci est que par manque de place, ils ne peuvent pas tout utiliser.

Organisez-vous pour vous limiter à une seule valise. Même si cela peut vous paraître évident, il vous faudra faire des choix alors allez à l'essentiel !

Ranger sa documentation

Avant de commencer vos 4h30 d'épreuve, placez votre valise à terre, à côté de vous. Rangez les ouvrages sur la tranche (le titre vers l'extérieur) afin d'y accéder plus rapidement durant la phase de rédaction. Sachez que vous ne pourrez pas mettre toute votre documentation sur votre table alors optimisez la place qui vous est allouée !

En suivant l'ensemble de ces conseils, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir l'épreuve de révision légale du DEC !

Conseil de dernière minute

Reprenez les sujets des sessions passées et mettez-vous en situation d'examen : 4h30 dans le silence à rédiger vos réponses ! Cela vous permettra d'appréhender la gestion du temps sur l'épreuve mais également prendre vos marques dans la recherche dans vos ouvrages.

Nous n'avons plus qu'une chose à vous souhaiter : bonne chance pour les épreuves du DEC !

_____________________________


Vénaïg Le Bris est diplômée d'expertise comptable et inscrite à l'Ordre des experts-comptables de Bretagne.