Titre de séjour et salarié d'un pays tiers

Article écrit par (1669 articles)
Modifié le
98 133 lectures

Les travailleurs étrangers, issus de pays tiers doivent obtenir un titre de séjour dans leur pays d'accueil. Ce titre, ou carte de séjour, peut prendre des formes très diverses. Il y a les cartes de séjour « vie privée et familiale », « salarié », « travailleur temporaire », « passeport talent », « travailleur saisonnier », « salarié détaché ICT », « visiteur » ou « retraité ».

L'employeur qui souhaite embaucher un étranger non européen fait une demande via le formulaire cerfa n°15186*02 visé par la DIRECCTE ou 15187 (résident hors de France). Cette demande est valable un an et peut être renouvelée.

Pour rappel, les algériens et les ressortissants de pays qui ont conclu des accords bilatéraux avec la France bénéficient de disposition spécifiques.



Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.