Onboarding : comment intégrer un nouveau collaborateur ?

Article écrit par (368 articles)
Publié le
Modifié le 10/06/2020
2 938 lectures
Dossier lu 11 061 fois

L'onboarding est le processus d'intégration à mettre en place pour un nouvel arrivant dans l'entreprise. Cette méthode mise en oeuvre par le service des ressources humaines sert à accueillir et intégrer de nouveaux salariés.

Le processus d'onboarding correspond à la première expérience entre le collaborateur et l'entreprise, il doit être bien préparé car il apporte de nombreux avantages.

L'onboarding à distance

Avec la crise sanitaire, accueillir un nouveau collaborateur relève d'un défi au niveau des relations humaines. Tout le monde est en télétravail, y compris les managers donc l'accueil n'est pas idéalement celui qui aurait pu être attendu par les équipes et le nouvel arrivant en temps normal.

L'objectif est de conserver le côté humain au niveau de l'accueil, même si celui-ci se passe en visio. L'intégration avec les équipes est également primordiale, en organisant des réunions et des moments conviviaux via les outils numériques mis en avant pendant cette crise sanitaire.

L'onboarding à distance doit se dérouler de la même manière, avec une présence du management et une intégration via des rencontres virtuelles régulières.

Quelles sont les pratiques de l'onboarding ?

Après avoir réussi l'étape du pré-boarding, qui permet de garder un lien avec un candidat avant son entrée dans l'entreprise, il est temps de passer à l'étape de l'onboarding. Ce processus prend place dès le premier jour du collaborateur dans l'entreprise et pendant toute la période d'intégration. Ce temps d'intégration est plus ou moins long, selon le temps nécessaire au bon apprentissage du poste et de l'environnement de travail.

La prise en charge doit avoir lieu dès l'arrivée du nouveau collaborateur dans les locaux. La communication avec les managers et les membres de l'équipe est primordiale pour que la nouvelle recrue se sente intégrée. Les collègues doivent être disponibles pour répondre aux moindres interrogations, que ce soit pour le travail, l'organisation, la culture d'entreprise,...

Un nouvel emploi est une étape stressante pour tout nouveau collaborateur. Un suivi régulier est essentiel pour qu'il ne se sente pas oublié ou sous l'eau par le trop plein d'informations non expliquées. Il ne doit pas regretter son choix de faire partie de l'entreprise et d'avoir signé son contrat de travail.

Un recrutement raté entraîne des coûts financiers non négligeables. Une personne référente, considérée comme un formateur ou un mentor peut être sélectionné.

Une documentation écrite peut être remise au salarié pour lui expliquer comment l'intégration se passe dans l'entreprise et quelles sont les étapes importantes. Ces étapes peuvent être une visite des locaux, une présentation du poste par un manager, un déjeuner d'accueil, un rendez-vous hebdomadaire pour un feedback des 2 parties ou tout autre élément d'une check-list non exhaustive.

Pourquoi utiliser l'onboarding pour réussir l'intégration d'un nouveau collaborateur ?

Un tiers des cadres démissionnent en raison d'une mauvaise intégration et près de deux tiers présentent leur démission dans les six mois suivant leur arrivée dans l'entreprise. Si l'entreprise ne souhaite pas mettre en place le offboarding du collaborateur trop rapidement, l'intégration doit se passer le mieux possible. Les premiers jours dans une entreprise restent le souvenir le plus marquant pour un nouvel arrivant.

Un onboarding bien préparé et réussi permet à l'employé de se sentir entouré et pris en charge. Cette approche lui apporte une motivation et favorise son engagement. L'intégration s'effectue ainsi par toutes les parties et le nouvel arrivant est prêt pour apporter sa contribution dans la réussite de l'entreprise.

4% des nouvelles recrues quittent leur travail le 1er jour et 22% du turnover survient dans les 45 premiers jours d'un employé. Ces données sont parlantes à elles-seules.

Une personne qui arrive dans un lieu et qui ne se sent pas le bienvenu ne pense qu'à le quitter. Dans le monde du travail, c'est la même chose. Le marché orienté candidat actuel lui offre de nombreuses opportunités, il ne prendrait pas le risque trop longtemps de rester dans une entreprise s'il ne s'y sent pas bien.

Comme évoqué, les premiers souvenirs dans l'entreprise restent en mémoire. Un collaborateur qui s'est senti intégré et pris en charge souhaitera devenir autonome rapidement et participer au bon déroulement du service et de l'équipe.

Il devient ainsi plus productif rapidement afin de décharger ses collègues et prouver qu'il est à la hauteur de ce qui lui a été demandé. C'est comme un service rendu pour le temps qui lui a été consacré. La collaboration sur le long terme se pose sur des bases solides et sincères.

La meilleure façon de fidéliser ses employés et donner une bonne image, l'onboarding sert aussi pour mettre en avant la marque employeur et l'expérience collaborateur. Rien de tel qu'une bonne intégration pour que les collaborateurs en parlent autour d'eux et sur les réseaux sociaux. Cette réputation ne fait que renforcer l'image de l'entreprise et permet d'attirer les talents plus facilement.

_____________________________


Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.