Impact de la crise sanitaire sur les TPE

Article écrit par (368 articles)
Publié le
Modifié le 28/06/2020
5 714 lectures

Atometrics, qui propose des analyses automatisées des données, et FCGA, la Fédération des Centres de Gestion Agrées, ont analysé 5 secteurs d'activité sur le 1er trimestre 2020 et sur avril 2020.

Les petites entreprises de proximité ont vécu la crise sanitaire de plein fouet, certaines plus violemment que d'autres, avec les mesures de fermeture de certains établissements et la longue période de confinement.

Vision d'ensemble des secteurs en avril 2020

L'étude précise que le CA HT des sociétés contenues dans le panel (tous secteurs confondus) au mois d'Avril 2020 affiche une baisse de -71,7% par rapport au même mois de l'année précédente.

Croissance mensuelle du CA par secteur
(croissance vs même mois en 2019)



Source : atometrics

« Les secteurs de l'Artisanat service et du CHR étaient quasiment à l'arrêt au cours de cette période avec un recul médian supérieur à -97%. Les secteurs du Commerce non-alimentaire et de l'Artisanat BTP et fabrication ont eux aussi connu une forte baisse de, respectivement, -52,9% et -39,6% par rapport au mois d'avril 2019.

Le secteur du Commerce alimentaire est celui qui a le mieux résisté avec un repli global de -11,2% par rapport à l'année précédente, soit à peine plus qu'en mars 2020 (-10,2%) ».

Vision détaillée des secteurs en avril 2020

« Le panel de sociétés évoluant dans le secteur des Cafés, Hôtels, Restaurants a subi une perte médiane de -97,1% en avril 2020 par rapport à la même période de l'année précédente (contre -14,7% au premier trimestre) ». Les hôtels et hébergement similaire ainsi que la restauration traditionnelle ont subi des pertes médianes de 100%, donc un arrêt en avril 2020.

« Le secteur de l'artisanat service est celui qui a été le plus durement impacté avec un arrêt quasi total de l'activité (-100% de CA en médiane au mois d'avril 2020 par rapport à avril 2019) contre -16% au premier trimestre et -52% au mois de mars ».

Le commerce non-alimentaire est moins impacté grâce aux pharmacies. En effet, l'étude soulève qu'en englobant tous les secteurs, la chute du CA s'élève à -52,9% et elle serait à hauteur de -92% en excluant les pharmacies.

Le commerce et artisanat a connu un impact moins important et relativement constant par rapport à mars 2020 car il a connu une baisse de -11,2% en avril et -10,2% en mars. Le commerce d'alimentation générale remonte la moyenne avec +24,6%, les consommateurs n'ont pas eu d'autres choix que de se rendre dans les supermarchés face à la fermeture des autres commerces.

Contrairement au mois de mars avec une baisse du CA de -5,2% et le secteur le moins touché, l'artisanat BTP et Fabrication a connu une baisse du CA de l'ordre de -39,6% en avril. La majorité des métiers a subi une perte de chiffre d'affaires supérieure à -30%.

Vision d'ensemble des secteurs au premier trimestre 2020

L'étude précise que le CA HT des sociétés contenues dans le panel (tous secteurs confondus) au premier trimestre 2020 affiche une baisse d'environ 10% par rapport au premier trimestre 2019.

Croissance mensuelle du CA par secteur
(croissance vs même mois en 2019)



Source : atometrics

« Le secteur de l'Artisanat Service est le secteur le plus impacté pendant la crise avec une croissance de -52% en comparaison à mars 2019, suivi par le secteur CHR (cafés, hôtels, restaurants) avec -50,5%. Le secteur le moins impacté est celui de l'artisanat BTP et Fabrication avec -5,2%.

Sans surprise, ces impacts sont particulièrement importants pour les entreprises des métiers du CHR et de l'Artisanat Service du fait de leur plus grande exposition à ces mesures et aux modifications de comportements des consommateurs ».

Vision détaillée des secteurs en mars 2020

« Le secteur des Cafés, Hôtels, Restaurants a subi une perte globale de CA de -14,7% sur le premier trimestre 2020 par rapport au premier trimestre 2019 ».

En février les hôtels ont déjà subi une baisse de leur croissance de -1,5%, probablement liée aux mesures prises dans les autres pays qui subissaient déjà l'arrivée du coronavirus, notamment l'Asie. En mars, c'est la restauration traditionnelle qui a connu la plus forte baisse de croissance avec -57,6%.

« La majorité des activités du secteur Artisanat Service montrent des baisses de CA HT supérieures ou égales à 50% sur le mois de mars. Il est d'ailleurs notable que les 3 activités (soins de beauté, coiffure, activités photographiques) affichant la meilleure performance en janvier et février sont celles qui ont montré la plus forte baisse le mois suivant. Les métiers de l'entretien et de la réparation de véhicules automobiles légers, du transport de voyageurs (taxis) et de la réparation mécanique ont été relativement moins impactés ».

Les secteurs du commerce non alimentaire et commerce et artisanat alimentaire ont connu une baisse de croissance relativement équivalente en mars 2020 avec respectivement -15,3% et -10,2%. Le commerce de détail de la chaussure pour l'un et la pâtisserie pour l'autre sont les métiers les plus impactés. A l'inverse, le commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé et le commerce d'alimentation générale sont des commerces qui sont restés ouverts et essentiels à la consommation, leur croissance mensuelle est positive.

L'artisanat BTP et Fabrication est le moins touché avec une baisse de croissance de -5,2%, due notamment au commerce et réparation de motocycles. Les travaux de revêtement des sols et des murs a connu une croissance de +11,5%. « Toutefois, la diminution des achats de logements neufs et anciens durant la période de confinement pourrait avoir un impact retardé sur ces secteurs ».

_____________________________


Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.