Examen de DCG et DSCG : s'organiser le jour J

Article écrit par (1726 articles)
Modifié le
18 664 lectures

Les examens de DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) approchent à grands pas. Depuis la dernière session, le passe sanitaire et le respect des gestes barrières s'appliquent (masques, gel, etc.).

Le jour de l'examen, soigner sa copie permet souvent de gagner quelques centièmes de points. Le but est de donner une bonne image de soi au correcteur, ce qui peut parfois faire la différence entre une note de 9,75 et une note de 10 sur 20.

 

Bien s'organiser pendant l'épreuve

Le jour des épreuves écrites du DSCG (y compris les épreuves orales de soutenance du mémoire ou du rapport de stage (UE13 du DCG) et l'épreuve facultative de langue au choix du candidat), l'objectif est de gagner le maximum de points, et ce, même si les calculs effectués sont faux dans les copies.

Dans chaque unité d'enseignement, il est donc généralement conseillé de tenter de répondre au maximum de questions dans le temps imparti pour ces épreuves écrites. Chaque réponse peut rapporter des points ou centièmes de points dans le calcul de la moyenne générale et faire la différence entre une note de 9,75 et un 10 par exemple.

Après avoir rempli les en-têtes des copies avec ses noms et prénoms, de préférence avant le début de l'épreuve, il est recommandé de bien lire le sujet et toutes les annexes une première fois. Le but de cette première lecture est de se familiariser avec le sujet mais aussi de repérer les questions auxquelles le candidat est capable de répondre facilement. Il s'agit ici de répondre à toutes les questions considérées comme simples en passant un peu moins de temps sur les questions difficiles.

L'étape suivante consistera à organiser son temps en fonction du barème lorsqu'il est donné. Un dossier sur 10 points ne devra pas prendre plus de la moitié de l'épreuve.

À ce stade, il ne faut pas hésiter à s'arrêter et à passer au dossier suivant, toujours dans le but de répondre à toutes les questions et d'obtenir le maximum de points.

Toutes les pages doivent être numérotées, de la première à la dernière et contenir en principe le numéro de la dernière page, à renseigner à la fin. Cette numérotation des pages permettra de laisser des blancs pour y revenir plus tard. Un candidat peut par exemple utiliser une page par question, une double feuille par dossier.

Avec cette méthode, une question pourra faire l'objet d'une réponse plus tard tout en permettant au candidat de respecter l'ordre des questions, un ordre qui peut parfois, dans certaines matières, orienter les réponses. Ainsi, il n'est pas rare que la réponse à une question se trouve dans la question suivante ou donne un indice complémentaire.

Une dernière relecture permettra d'éviter les fautes d'orthographe mais aussi de repérer les erreurs et étourderies éventuelles.

 

Porter une attention particulière à sa copie d'examen

Une copie d'examen de DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) ou celle des épreuves du DCG est comme une vitrine ou une publicité qui vous met en avant. Elle vous représente et donne une première impression de votre futur professionnalisme.

Rédigée dans un français approximatif ou ressemblant à un brouillon et le correcteur aura une mauvaise image de vous en tant que futur professionnel.

Rédigée de manière lisible et compréhensible, agréable à lire pour le correcteur et celui-ci lira la suite avec une impression positive. N'oubliez pas que les correcteurs ont souvent des dizaines de copies à corriger.

Les bandeaux d'identification doivent être complétés en majuscule et les pages numérotées de la première à la dernière en utilisant le format numéro de page / nombre total de pages (1/20 par exemple).

 

Choisir un stylo bleu ou noir qui ne bave pas pour écrire sur sa copie d'examen

Si le choix du stylo est limité au bleu ou au noir, à l'exclusion de toute autre couleur originale, vous pouvez choisir un stylo-plume ou à bille et même un stylo-feutre sous conditions.

Seuls les stylos Frixion ne sont pas admis parce qu'ils contiennent une encre qui s'efface avec la chaleur (du scanner) et risque de devenir illisible au moment de la numérisation de la copie.

Pour la session de DCG 2021, toujours en raison de la numérisation des copies, ce sont même le Tipex et le ruban correcteur qui devaient être évités.

Enfin, avec une encre trop claire ou trop épaisse, la copie pourra sembler illisible lorsque l'encre s'efface, ou sale à cause de l'épaisseur.

Astuce : pensez à prendre un stylo qui permet de contrôler le niveau d'encre et un stylo ou une cartouche de rechange. Il n'y a rien de pire que de se retrouver sans encre à la toute dernière minute, juste avant de rendre sa copie !

Penser à aérer sa copie d'examen de DCG ou DSCG

Sur les feuilles à petits carreaux, n'écrivez qu'une ligne sur deux. Les surveillants vous donneront autant de copies d'examen que nécessaire !

Astuce : démarrez toujours une partie ou un dossier sur une nouvelle page. Idéalement, demandez même une copie double par dossier à traiter. Vous pourrez traiter les dossiers dans le désordre et les rendre dans le bon ordre. Vous conserverez aussi la possibilité de rajouter des informations au moment de la relecture.

De la même manière, vous pouvez utiliser une page ou demi-page par question selon son importance, toujours dans le but de pouvoir rajouter des informations si besoin.

Traiter de préférence les questions dans l'ordre

L'ordre des questions est rarement choisi au hasard par l'auteur d'un sujet. Souvent, elles se complètent ou représentent une progression de la réflexion. La dernière question est alors la plus difficile ou dépend des réponses apportées aux questions précédentes.

Il faut donc toujours commencer par lire toutes les questions. Cela évite de répondre à toutes les questions en même temps dans une question unique : la première. Vous n'aurez jamais le temps de vous répéter au cours des questions suivantes ! Que de points perdus dans ce cas !



Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.