Directions financières : enjeux du contrôle des comptes consolidés

Article écrit par (57 articles)
Publié le
Modifié le 15/03/2019
7 972 lectures

L'établissement des comptes consolidés commence par la collecte et le traitement de données qui remontent de toutes les sociétés d'un groupe. Un processus parfois long et source d'erreurs, pas toujours facilité par un système d'information unique au sein du groupe.

Au-delà de la récupération des données, le contrôle des comptes consolidés peut se limiter à des sondages et un simple contrôle des procédures internes. Trop d'opérations ne peuvent pas toujours faire l'objet d'une revue exhaustive.

Ces pratiques, qui varient considérablement d'un groupe à l'autre, obligent à maîtriser les techniques de consolidation. Elles obligent aussi à œuvrer sans cesse pour l'amélioration des processus, en tenant compte des écritures spécifiques aux comptes consolidés.

Dans certains grands groupes, la clôture des comptes consolidés se fait en 4 à 6 semaines en période annuelle. Pour eux, la rapidité et la fluidité des travaux de clôture sont des enjeux importants.