DCG, le diplôme de comptabilité et de gestion

Article écrit par (1608 articles)
Modifié le
19 698 lectures
Dossier lu 443 341 fois

Le DCG, ou diplôme de comptabilité et de gestion, est un diplôme de niveau II ou licence qui mène aux métiers de la comptabilité et de l'expertise comptable.

S'il est théoriquement ouvert à tous les bacheliers, les titulaires d'un bac STMG, ES ou S sont les principaux admis dans la filière.

Le diplôme de comptabilité et de gestion est un diplôme d'Etat qui existe depuis 2008, en remplacement des anciens DPECF et DECF. Il correspond à 180 crédits européens (ECTS) et confère le grade de licence.

Ses 13 UE, ou unités d'enseignement, dans le domaine de la comptabilité, de la gestion, de la finance ou encore du droit ont été remaniées pour la session 2020. Les coefficients 1,5 ont disparu et toutes les UE ont le même poids dans la moyenne générale.

L'intégralité du programme fait l'objet d'une refonte en 4 axes :

  • droit des affaires ;
  • gestion comptable et financière ;
  • analyse économique et managériale ;
  • communication et environnement numérique.

Le DCG, le diplôme de comptabilité et de gestion : une licence

C'est le premier diplôme de la filière de l'expertise comptable, composée de trois paliers, le DCG, le DSCG et le DEC, ou diplôme d'expertise comptable.

Accessible immédiatement après le baccalauréat, le DCG se prépare en principe en trois ans.

Après chaque diplôme de la filière, il est possible de poursuivre ses études en formation initiale, en alternance ou en candidat libre et de s'insérer dans la vie active. De nombreuses écoles proposent l'alternance dès la deuxième année de DCG.

Une admission parallèle existe pour les titulaires de BTS CG et de DUT GEA. Ces derniers entrent directement en deuxième année voire même en troisième année lorsque l'école le prévoit.

Le diplôme de comptabilité et de gestion fait partie des titres ou diplômes recensés par le répertoire national de la certification professionnelle et se prépare généralement en 3 ans après le baccalauréat ou en 2 ans après un bac+2. Il mène à l'expertise comptable.

L'admission en DCG, ou diplôme de comptabilité et de gestion

L'admission en DCG peut se faire après le baccalauréat ou après une ou plusieurs années d'études supérieures.

Des diplômes sont admis en dispense de certaines épreuves du DCG et permettent d'entrer directement en deuxième ou troisième année de DCG selon le cas. C'est le principe des titulaires de BTS ou DUT.

L'admission en DCG après un baccalauréat passe par une demande d'admission via Parcoursup pour les écoles publiques et privées. 

Le plus souvent, ce sont les titulaires d'un bac STMG, ES ou S qui sont admis.

Dès la rentrée 2020, les filières du bac général ES, L et S sont remplacés par des enseignements de spécialité. 

À compter de la session 2021 du bac, ce sont ces spécialités qui devront théoriquement correspondre aux études supérieures envisagées même si les enseignements de première année de DCG reprennent les bases indispensables.

Seules les écoles d'enseignement à distance, moins limitées en nombre de places, permettent l'inscription de tous les candidats.

La seule condition à remplir est alors le fait d'être titulaire d'un baccalauréat ou tout autre diplôme qui permet de s'inscrire à l'examen.

Certaines écoles continuent toutefois de recruter en-dehors de Parcoursup. Le futur étudiant doit alors y déposer un dossier de candidature souvent suivi d'un entretien.

L'admission après un BTS CG ou un DUT GEA se fait sur dossier et entretien. La règle est la même pour tous les autres profils, après un diplôme universitaire, une école privée ou une école de commerce, qui tentent de s'inscrire dans une école de DCG.

Pour rappel, si les diplômes obtenus n'ouvrent pas droit à dispense d'épreuves du DCG et ne confèrent pas le grade de master, le candidat doit passer toutes les épreuves de DCG. C'est valable même s'il est déjà titulaire d'une licence ou maîtrise par ailleurs.

Quel bac pour faire un DCG ?

La majorité des écoles de DCG admettent les titulaires de 3 baccalauréats :

  • le bac STMG ;
  • le bac ES ;
  • et le bac S.

Les places sont plus limitées pour les autres baccalauréats.

Dès 2021, les bac ES et S sont remplacés par un bac général avec des enseignements de spécialité.

DCG et formation en alternance

L'alternance permet aux étudiants qui préparent le diplôme de comptabilité et de gestion d'acquérir une première expérience professionnelle.

Selon l'école d'inscription du candidat, il s'agira d'un contrat de professionnalisation ou d'un contrat d'apprentissage.

Les centres de formation des apprentis, ou CFA, qui préparent au DCG permettent à leurs étudiants de conclure des contrats d'apprentissage.

Dans les autres écoles, la formation en alternance passera généralement par un contrat de professionnalisation.

Comment obtenir le DCG ?

Le DCG ou diplôme de comptabilité et de gestion s'obtient après avoir passé toutes les UE obligatoires. Il faut obtenir la moyenne générale aux 13 unités d'enseignement pour décrocher le diplôme.

Il s'obtient grâce à un travail régulier et à la réussite aux examens qui ont généralement lieu fin mai ou début juin.

Préparation au DCG : l'essentiel des 13 UE

L'enseignement du diplôme de comptabilité et de gestion représente un volume hebdomadaire supérieur à 20 heures de cours. Ce volume est nécessaire pour atteindre le total de 2 100 heures de cours en trois ans, complétées par les modules méthodologiques.

Les 13 unités d'enseignement obligatoires et l'unité d'enseignement facultative se préparent à un rythme moyen de 4 UE par an. À chaque unité d'enseignement est attaché un volume d'heures de travail et un certain nombre de crédits européens.

Ce volume varie selon les matières et fait entre 150 et 200 heures par unité d'enseignement. Seule l'UE 13 intitulée « Communication professionnelle » ne fait l'objet que de 60 heures de cours. Il faut cependant y ajouter les 8 semaines de stage obligatoire et le temps nécessaire à la rédaction du rapport de stage.

Quel métier faire avec un DCG ?

Le diplôme de comptabilité et de gestion permet d'accéder aux postes d'assistant ou de collaborateur en cabinet d'expertise comptable, de gestionnaire puis de responsable paie, de contrôleur de gestion junior.

Avec l'expérience, le titulaire de DCG pourra parfois devenir responsable comptable en entreprise, responsable paie voire même d'un service social etc. et même poursuivre ses études en parallèle, en candidat libre.

Que faire après un DCG : la poursuite d'études

La poursuite d'études se fait généralement en DSCG, le diplôme supérieur de comptabilité et gestion. Cette orientation en DSCG n'est obligatoire que pour les futurs experts-comptables.

Le DCG est une licence qui permet de s'insérer dans d'autres cursus ou filières universitaires. La réorientation se fait alors soit en master 1 pour les diplômes de gestion, soit en licence 3 lorsque la filière est trop éloignée de la comptabilité ou que l'étudiant est considéré comme n'ayant pas un niveau suffisant.

L'admission en licence 3 ou master 1 dépend de l'université choisie qui est seule habilitée à inscrire les candidats dans ses filières. 

À titre d'exemple, certains titulaires de DCG ont pu s'inscrire en master 1 de droit, d'autres en licence 3 de droit.

L'admission en master 1 comptabilité contrôle audit, ou CCA, peut également être une possibilité sous conditions. Ce master, plus sélectif que les autres, peut nécessiter d'avoir obtenu un score IAE Message suffisant par exemple.

D'autres masters dans les domaines de la finance ou du contrôle de gestion peuvent également être accessibles après un DCG.

Enfin, la poursuite d'études est aussi possible en candidat libre dès lors que le candidat souhaite acquérir simultanément une première expérience professionnelle, sans utiliser la voie de l'alternance.

Quel poste en cabinet ou entreprise après un DCG ?

Le DCG permet d'accéder à des postes d'assistant comptable et de comptable en entreprise ou encore un poste de collaborateur en cabinet. Les postes de contrôleur de gestion dans les PME et gestionnaire de paie sont également accessibles, parfois avec une formation complémentaire.

Globalement, en début de carrière et sans expérience professionnelle, les titulaires de DCG accèdent aux mêmes postes que les titulaires de BTS.

Même si ce n'est pas systématique, les débutants sont nombreux à commencer en cabinet (expertise comptable) pour acquérir une première expérience solide.

L'expérience professionnelle leur permet ensuite d'accéder plus rapidement à des postes de responsables comptables en entreprise, responsables de dossiers ou chefs de missions en cabinet que leurs homologues titulaires d'un bac+2 par exemple.

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.