CEGID

Vote Prud'hommes

14 réponses
2 566 lectures

Re: Vote Prud'hommes

Ecrit le : 05/12/2008 09:27 par Francoisecnd
LJ4, bonjour.

J'ai voulu plus particulièrement insister sur le fait du droit de vote.....

--------------------
<p>Merci de ne pas me contacter par mail, car je ne donnerai aucune suite !<br></p><p>Désolée pour les accents : impossibles à utiliser correctement depuis ma tablette !</p><p></p>

Re: Vote Prud'hommes

Ecrit le : 13/12/2008 09:08 par Arobase
Citation : LJ4 @ 04.12.2008 à 18:26

Tout le monde sait de plus qu'un salarié demandant à peu près n'importe quoi aura quasiment tout le temps gain de cause (j'en ai des exemples dans mon entreprise).

Ce sont les syndicats qui y accordent une grande importance, ce qui leur permet d'assoir plus leur position lobbyiste vis à vis de l'Etat.

A bientôt

Laurent

Bonjour ,
LJ4, je trouve votre position excessive;
Attentionde ne pas généraliser.
J' ai de mon coté des exemples répétés de salariés licenciés en 24heures ( employés, directeurs commerciaux ) pour des motifs inhumains et c 'est le seul véritable nimporte quoi.
Quand le salarié de base se retrouve face à un dirigeant sur-conseillé (c est l 'entreprise qui paie les honoraires , voyons), sur qui peut compter le salarié ?

Je passe sur les ventes d outils de production ou les transferts à l 'étranger ( vive internet )avec automatisations de licenciements économiques .

Cordialement,

--------------------
@

Re: Vote Prud'hommes

Ecrit le : 13/12/2008 15:10 par Lj4
Citation : Arobase @ 13.12.2008 à 09:08

Citation : LJ4 @ 04.12.2008 à 18:26

Tout le monde sait de plus qu'un salarié demandant à peu près n'importe quoi aura quasiment tout le temps gain de cause (j'en ai des exemples dans mon entreprise).

Ce sont les syndicats qui y accordent une grande importance, ce qui leur permet d'assoir plus leur position lobbyiste vis à vis de l'Etat.

A bientôt

Laurent

Bonjour ,
LJ4, je trouve votre position excessive;
Attentionde ne pas généraliser.
J' ai de mon coté des exemples répétés de salariés licenciés en 24heures ( employés, directeurs commerciaux ) pour des motifs inhumains et c 'est le seul véritable nimporte quoi.
Quand le salarié de base se retrouve face à un dirigeant sur-conseillé (c est l 'entreprise qui paie les honoraires , voyons), sur qui peut compter le salarié ?

Je passe sur les ventes d outils de production ou les transferts à l 'étranger ( vive internet )avec automatisations de licenciements économiques .

Cordialement,
Bonjour,

Je pense que c'est votre position qui est excessive.
Personne en France ne peut être licencié en 24 heures.
C'est contraire à la loi, tout simplement.

Je ne nie pas l'intérêt des syndicats, au contraire.

Je ne veux parler que de l'intérêt d'élir les juges alors que dans les autres droits, ils sont nommés par l'Etat et sont des professionnels.
Je maintiens mon avis : les élections prud'hommales ne servent qu'à mesurer l'audience des différents syndicats et leur poids respectif.
Il n'y a qu'à voir leurs réactions d'après élection !!

De plus, le peu d'intérêt des salariés pour les élections montrent à mon avis leur attachement à cette juridiction.

Autre élément : même si les entreprises sont conseillées, je vous rappelle que les prud'hommes sont financés en partie par les entreprises : elles assument les salaires des juges élus.
De plus, les entreprises financent également les syndicats : elles versent à la section syndicale représentée dans leur établissement une somme d'argent pour leur financement.

A bientôt

Laurent

Laurent

Re: Vote Prud'hommes

Ecrit le : 13/12/2008 17:12 par Arobase
Citation : LJ4 @ 13.12.2008 à 15:10

Bonjour,

Je pense que c'est votre position qui est excessive.
Personne en France ne peut être licencié en 24 heures.
C'est contraire à la loi, tout simplement.

Bonjour

Laurent,mince!
Je vous ai lu dans le passé davantage pondéré et mesuré dans vos propos que dans ce sujet;
un licenciement en 24 heures? Mon directeur commercial ( entreprise de vente de véhicules routiers ),20ans de métier mais pas dans l 'entreprise était présent vendredi soir.
Lundi on a tous appris qu il ne reviendrait plus; Vous appellez ça comment?
quand j ai revu sa tète un mois plus tard , j' ai vite compris qu il n' avait pas démissionné.

Je passe sur les départs forcés, les commerciaux qui se retrouvent un jour sans ordinateur ni téléphone ou les employés qui apprennent un jour que les outils ont été réinstallés ailleurs.( et le lendemain , on travaille avec quoi, hmm?)

Les tribunaux sont submergés par quoi? les dossiers contentieux , les licenciements abusifs, les procédures contraires à la loi, tout simplement.
Et les moyens de payer des défenseurs ou des conseils ne sont pas les mèmes pour les deux parties.
Et les dégats d'une procédure sur un individu, son environnement , sa famille ne sont pas les mèmes que sur un entreprise ce qui explique aussi la facilité et le peu de scrupules de certains dirigeants pour obtenir ... ce qu ils veulent.

Cordialement.

--------------------
@

Re: Vote Prud'hommes

Ecrit le : 05/01/2009 09:36 par Feolia76
Bonjour. Mes collègues et moi même n'avons pu voter car on avait "oublié" de nous inscrire !! Quand nous l'avons signalé à notre employeur il est entré dans une colère terrible et nous a insulté !

--------------------
Feolia76
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
RECEIPT BANK