IGEFI

Vos impressions sur les épreuves du DCG 2014

411 réponses
183 011 lectures

Re: Vos impressions sur les épreuves du DCG 2014

Ecrit le : 05/06/2014 21:25 par Kangou88

C'est demain le droit des sociétés

Re: Vos impressions sur les épreuves du DCG 2014

Ecrit le : 05/06/2014 21:52 par Antoine14

Bonjour,

Pour le droit social de demain après-midi, voici les thème qui sont tombés ses dernières années

Année

Cas pratique

Questions de cours

Etude de document

2013

  • Moyens de surveillance
  • Conventions de forfait
  • Licenciement personnel
  • Indemnisation en cas de retraite
  • Montant de la retraite

Protection des représentants du personnel

Travail égal : salaire égal

2012

  • Recours CDD
  • Sanction CDD
  • Harcèlement moral
  • Heures supplémentaires
  • Condition validité d’un accord
  • Participation
  • Transaction

Usage

Reclassement/licenciement économique

2011

  • Licenciement insuffisance pro
  • Prise d’acte de la rupture
  • Rupture conventionnelle
  • Institutions représentatives (CE)
  • Dénonciation d’un accord
  • Avantage individuel acquis
  • Redressement urssaf

Licenciement économique

Protection de la femme enceinte

2010

  • Accident de travail
  • Suspension du contrat de travail
  • IJSS
  • Visite de reprise
  • Inaptitude
  • Démission
  • Prise d’acte de la rupture
  • Instituions représentatives (CE, DP)
  • Grève

Représentativité d’un syndicat

Fichiers personnel

2009

  • Licenciement personnel
  • Clause de non concurrence
  • Arrêt de maladie
  • IJSS

Rupture conventionnelle

Clause de dédit de formation

2008

  • Délégués syndicaux
  • CE
  • Licenciement d’un salarié protégé
  • ARE
  • Dédit de formation
  • DIF
  • Mutation

Heures supplémentaires

Dénonciation d’un accord collectif

Cordialement



--------------------
ABA

Re: Vos impressions sur les épreuves du DCG 2014

Ecrit le : 06/06/2014 00:35 par Tonio77
Message édité le 06/06/2014 00:53 par Tonio77

Bonsoir,

En réponse aux débats sur l'imputation rationnelle :

- si, les charges sont, quoi qu'il arrive dès qu'il y a des charges fixes et une activité réelle différente de l'activité normale, différentes entre le résultat comptable et le résultat IRCF. Vous faîtes une confusion : ce n'est que la production stockée qui, en cas de sous-activité, doit être évaluée en IRCF en comptabilité financière, et non pas toutes les charges (car dans ce cas, cela irait à l'encontre du principe de prudence dans le cas d'une sous-activité)

Et, à supposer que l'on soit en sous-activité, il n'y aurait de toute façon pas de différence liée à l'évaluation des stocks entre le résultat IRCF et le résultat comptable. (sauf dans un cas bien particulier : pour plus de détails, voir mon deuxième message page 28)

- pourquoi vous compliquez-vous la vie en inventant une hypothétique production stockée qui n'est pas mentionnée dans le sujet ?

Je suis formel : l'entreprise est bien en suractivité, et sauf dans le cas particulier que j'évoque page 28, d'éventuels stocks n'y changeraient rien !

Cordialement,

Re: Vos impressions sur les épreuves du DCG 2014

Ecrit le : 06/06/2014 00:42 par Pierredeb

Le coefficient d’imputation rationnelle Cir mesure le rapport entre l’activité réelle et l’activité
normale.

Cir = Activité normale*Activité réelle

Un coefficient d’activité supérieur à 1 traduit une suractivité (bonne absorption des CF).
Un coefficient inférieur à 1 traduit une sous-activité.

Le montant des charges fixes imputé sera donc égal à :
CF imputées = CF réelles x Cir

donc baisse du resultat signifie augmentation des CF donc Cir sup à 1 donc sur activité...

Re: Vos impressions sur les épreuves du DCG 2014

Ecrit le : 06/06/2014 01:09 par Papico

Bonsoir, tu as fais une mauvaise analyse car tu oublis que le chiffre d'affaire varient aussi avec le niveau d'activité

Cordialement

Re: Vos impressions sur les épreuves du DCG 2014

Ecrit le : 06/06/2014 05:02 par Lynda30
Message édité le 06/06/2014 05:05 par Lynda30
Bonjour

Moi ce que j'en dis c'est ce que je comprends en lisant l'explication sur une application page 86 et 87 fiche numéro 15 du livre contrôle de gestion de Gualino.

Cordialement

Re: Vos impressions sur les épreuves du DCG 2014

Ecrit le : 06/06/2014 07:06 par Vanessou
Bonjour Papi coupin,

je suis d'accord avec Tony sur la suractivité. Le sujet nous disait que le CA était identique.
j'ai fais l'erreur aussi.
Mais attendons le corrigé ;)

Bon courage à tous

--------------------
Vanessou DUT GEA FC DCG DSCG DEC 2021

Re: Vos impressions sur les épreuves du DCG 2014

Ecrit le : 06/06/2014 08:37 par Vivi07
Bonjour,

De toute façon on le verra sur le corrige quand il sera publié...

On dirait qu'il ne donne pas du fil a retordre qu'aux étudiants... ;)

--------------------
DCG 2014

Re: Vos impressions sur les épreuves du DCG 2014

Ecrit le : 06/06/2014 08:42 par Lynda30

Bonjour,

De plus, je rajoute que le livre de FOUCHER de Contrôle de gestion dit ceci page 250 point 2016 "Imputation rationnelle et comptabilité financière 1. Stocks de produits et en-cours. Les actifs (notamment les stocks) produits par l'entité sont comptabilisés à leur coût de production (PCG art. 321-1). Le PCG (art. 321-21) ajoute que le coût de production des stocks incorpore, non seulement des charges variables de production mais aussi les charges fixes de production correspondant à la capacité normale des installations de production. En cas de sous-activité, le stock des biens produits par l'entreprise est donc évalué au bilan par la méthode de l'imputation rationnelle. Cette application de l'imputation rationnelle ne s'étend pas cependant au cas de suractivité. L'évaluation du stock est, de toute façon, plafonnée au coût complet." Dixit FOUCHER

Moi ce qu'il me semble c'est que l'imputation rationnelle ne peut avoir une influence dans un compte de résultat qu'au niveau de la production stockée les autres éléments entrant dans un compte de résultat sont soit des données provenant de pièces comptables soit des données calculées comme que les amortissements. Donc on ne peut influencer le résultat comptable avec l'imputation rationnelle qu'au niveau de l'évaluation du coût de la production stockée, et donc moi ce que je comprends à partir du FOUCHER c'est qu'on ne peut appliquer l'imputation rationnelle à la production stockée portée sur le compte de résultat que dans le cas d'une sous-activité et pas dans le cas d'une suractivité.

Ou alors je ne comprends pas bien.

Bon courage pour les épreuves du jour.

Cordialement

Re: Vos impressions sur les épreuves du DCG 2014

Ecrit le : 06/06/2014 09:39 par Anaiis66570
Bonjour,

Concernant l'imputation rationnelle la question qu'il faut se poser est : le compte de résultat avec IRF était il le résultat comptable ou le résultat analytique ? Car ce n'était pas clairement dit dans le sujet ... dans un cas alors il s'agirait d'une suractivité (résultat analytique) et dans l'autre d'une sous activité (résultat comptable)...

Toutefois pour moi on ne peut pas considérer qu'il s'agissait du résultat comptable car le résultat sans IRF doit par principe de prudence tenir compte s'il y a lieu de la production stockée avec IRF donc il en cas de sous activité les deux résultats auraient identiques (1er trimestre)....

Cordialement.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
RECEIPT BANK