RECEIPT BANK

Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?

15 réponses
4 559 lectures
Ecrit le : 22/08/2010 11:33 par Lj4
Bonjour

Je profite d'une expérience personnelle pour évoquer le niveau des candidats passant un diplôme par la VAE.
Une de mes collaboratrices passe le BTS comptabilité avec une VAE.
D'après ce que j'ai pu comprendre, il n'y a pas de contrôle de connaissances théoriques sur notamment les matières de droit (fiscal, social, sociétés), de comptabilité et d'économie.

Cela se résume à une sorte de rapport de stage reprenant certains travaux effectués durant l'activité professionnelle.

Cela donne un diplôme à mon avis sans rapport avec celui que j'ai eu il y a bien longtemps (!).

Et en tant que recruteur, je serai déçu du niveau du titulaire, en supposant que le BTS ait le même niveau que celui que j'ai connu.

Merci de vos retours si vous avez des expériences en la matière.

A bientôt

Laurent

--------------------
Modérateur Compta Online

Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?

Ecrit le : 23/08/2010 16:07 par Xynezia
Bonjour,

J'ai moi même passé le BTS par la VAE en décembre dernier.
Après deux ans comme comptable unique et 3 ans en cabinet.

Vous avez bien compris il n'y a aucun contrôle de connaissance théorique lors du passage devant le jury.
Ils cherchent a déterminer si les fonction que vous occupez actuellement ou précédemment correspondent a ce que l'on attend d'un titulaire de BTS.

J'ai pu croiser une dizaine de candidat de lors de ma préparation du dossier et mon passage devant le jury. La plupart ont plus de 40 ans et travail en entreprise. j'était le seul a travailler en cabinet, ce qui n'est pas étonnant car c'est rare de travailler en cabinet sans diplôme comptable.

Quand au niveau des candidat obtenant le BTS en VAE c'est difficile a dire. Cela dépend bien sur du Jury mais surtout, bien que je ne connaisse pas les chiffre, la majorité n'obtient pas la validation totale du diplôme.

Maintenant vous posez là la question primordiale pour moi, quel est la valeur de ce diplôme aux yeux des recruteurs?

Personnellement je viens de changer de cabinet, je n'ai pas précisé que j'avais obtenu le diplôme en VAE dans mon CV, uniquement lors de l'entretien.

Salutations

--------------------
Tom

Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?

Ecrit le : 24/08/2010 14:48 par Lj4
Bonjour,

Je "découvre" un peu la VAE via la démarche de ma collaboratrice.

Une réflexion un peu rapide (trop rapide ?) m'amène à penser que le BTS validé serait sans rapport avec celui obtenu par un étudiant lors d'un cursus dfe deux ans et par des examens écrits et oraux.

Je ne minimise pas les bénéfices de l'expérience mais une expérience peut-elle remplacer des compétences juridiques, fiscales, économiques et techniques, demandées pour l'obtention du BTS ?

Laurent

--------------------
Modérateur Compta Online

Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?

Ecrit le : 24/08/2010 15:11 par Vénaïg Le Bris
Bonjour Laurent,

A travers ce sujet que vous avez ouvert, je suis très étonnée de voir les conditions d'obtention d'un diplôme tel que le BTS.

Il est vrai que l'expérience que l'on acquiert durant sa vie professionnelle est une très bonne chose. Mais qu'en est-il des bases acquises pendant sa scolarité ? Je ne souhaite pas mettre en avant les diplômes par rapport à l'expérience, mais de mon point de vue, l'un ne va pas sans l'autre.

Que dire alors de la VAE pour le DCG, le DSCG ou encore le DEC ? Si les compétences acquises par un salarié via son expérience ne sont pas vérifiées (comme c'est apparemment le cas pour le BTS), ces diplômes seront totalement dévalués. Ainsi, des personnes ayant obtenues un diplôme d'un tel niveau en travaillant leurs cours, seront malgré elles, pénalisées.

De plus, l'inflation des diplômes visible depuis ces dernières années, ne va pas s'arranger. De part l'absence de vérification des acquis dans le cadre de la VAE, cette situation ne va être qu'accentuée.

Je trouve cela totalement aberrant !

Cordialement,

Dramiug

--------------------
Modératrice Compta Online

Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?

Ecrit le : 24/08/2010 15:28 par Maximal
Bonjour

Je suis globalement d'accord, même si comme Laurent je ne suis pas spécialiste de cette procédure.

C'est assez paradoxale car après avoir finit ses études, au moment de rechercher un 1er emploi, on nous rabache souvent que l'on ne sait rien faire en sortant de l'école et que le travail en entreprise n'a rien à voir avec la théorie. Ce qui n'est pas forcement faux.

Et là on se demande au contraire si l'expérience seule est suffisante sans les acquis théoriques.

Je dirais que pour la comptabilité pure, avoir un bac compta/gestion peut être suffisant et, avec l'expérience et une formation constante à la nouvelle règlementation, il est possible d'être tout à fait opérationnelle.

Cependant, aujourd'hui le travail d'un comptable ne se limite pas à la comptabilité comme l'a souligné Laurent, mais englobe du droit, de la fiscalité, de l'économie etc... des disciplines qui demandent justement beaucoup théorie avant d'être appliquées.

Je rejoins donc vos avis en pensant qu'un BTS obtenu par VAE est peut être un peu "light" au niveau des connaissances annexes, pas forcement sur la compta gestion.

Un membre de ma famille a obtenu son BTS par VAE mais avait suivi les 2 ans de formation avant (sans avoir réussi l'examen). Là cela me semble cohérent.

Je mettrais tout de même un petit bémol en me rappelant que les cours de droit en BTS n'était pas non plus super approfondi (notamment le droit du travail).

Cordialement


--------------------
Modérateur Compta Online

Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?

Ecrit le : 06/09/2010 00:57 par Sandra Schmidt
Bonjour,

En ce qui me concerne, j'ai découvert la validation des acquis avec ce que j'appellerais l'ancêtre de la VAE, même s'il existe toujours : la VAP85.

Le principe était légèrement différent puisqu'il s'agissait seulement de permettre aux salariés d'accéder à une formation (licence professionnelle par exemple), même s'il leur manque le diplôme précédent (ou les deux premières années de licence dans mon exemple).

Je trouvais ce système très positif puisqu'il évitait aux salariés de reprendre de longues études. A la fin de la formation, ces salariés passaient le même examen que les autres étudiants et de mon point de vue, il ne pouvait s'agir d'un diplôme au rabais.

Avec la VAE et l'effet de mode qui l'entoure, mon avis est beaucoup plus mitigé. J'ai le sentiment que beaucoup tentent leur chance (encouragés par les publicités que j'ai pu voir ou même par certains conseillers du pôle emploi pour les demandeurs d'emploi) dès qu'ils ont trois années d'expérience professionnelle, en considérant que l'obtention du diplôme est devenu un "droit".

L'éducation nationale, contrairement à d'autres ministères n'organisant pas de simulations en milieu professionnel et sans examen, le système me semble reposer davantage sur les affirmations des candidats et leurs capacités à décrire et "vendre" leur expérience.

Malgré cela, il me semble qu'obtenir un diplôme par la VAE n'est pas si simple. La procédure oblige à une véritable réflexion sur son parcours professionnel. A ma connaissance, il est d'ailleurs relativement rare qu'un candidat obtienne l'intégralité d'un diplôme par ce biais. Le plus souvent, seule une partie des matières est validé et les autres devront être passées à l'examen.

Je pense que c'est une expérience différente ...

Cordialement,

--------------------
Modératrice Compta Online

Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?

Ecrit le : 07/09/2010 13:51 par Lna2b
Bonjour à tous,

Je ne me suis probablement pas assez intéressée au sujet puisque j'ignore tout de la procédure mais ce que je lis plus haut m'indigne et je ne peux rester sans réaction.

Donner un diplôme tel que le BTS, le DCG, le DSCG ou encore le DEC à quelqu'un qui parvient à vendre son expérience est tout simplement aberrant.

Ce système me fait même avoir des regrets, pourquoi ne pas avoir intégré un cabinet d'expertise comptable juste après le BAC et avoir tranquillement bossé pendant 10 ans avant de demander mon DEC, comme le dit si justement Sandra Schmidt, la réforme est tellement bien faite et médiatisée que l'on croit que c'est un droit !

En fait, ceux qui ont franchi une à une chaque étape sont des imbéciles... Et j'en fais partie !

D'une part, l'expérience ne remplacera jamais les connaissances que l'on acquiert tout au long du cursus et la culture générale que l'on développe en ayant suivi des études.

D'autre part, je prends un exemple, on m'avait demandé de dénouer une consolidation de folie lors de mon passage du DESCF, opération que je ne serai jamais amenée à réaliser dans mon parcours professionnel...

Alors pourquoi exiger de la technicité (inutile ?) auprès de certains et balancer des sésames à d'autres ?

J'ose espérer que je me fourvoie et que l'attribution des diplômes par la VAE respectent bien plus de critères que ceux que vous avez cités.

Bonne fin de journée à tous,

Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?

Ecrit le : 09/09/2010 11:54 par Lj4
Bonjour,

Au vu de la réaction précédente, j'ai bien peur d'avoir jouer au pyromane involontairement !

Je connais mal (ou pas du tout) la procédure de la VAE.

Concerne-t-elle tous les diplômes du BTS au DEC ?
J'ai un sérieux doute pour le DEC. Je vois mal l'OEC accepter la chose.

Ceci dit, j'évoque juste le cas d'une collaboratrice d'un de mes services concernée par une VAE pour le BTS. Je l'ai aidée dans la rédaction du son rapport.
Je ne crois pas qu'on lui ai demandé des cours complémentaires pour améliorer ses connaissances techniques (comptabilité, différents droits, économie, etc).

Je ne sais pas comment se déroule la soutenance du rapport.
Peut être les examinateurs sont-ils suffisament sévères pour écrémer les candidats trop justes ?

Encore une fois, je n'ai pas toutes les informations mais je pense que si le BTS est validé comme tel, il n'a pas grand chose à voir avec ce que j'ai connu en 1984 année où je l'ai obtenu.

A bientôt

Laurent

--------------------
Modérateur Compta Online

Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?

Ecrit le : 22/09/2010 12:09 par Comptablia
Citation : LJ4 @ 09.09.2010 à 11:54
Concerne-t-elle tous les diplômes du BTS au DEC ?
J'ai un sérieux doute pour le DEC. Je vois mal l'OEC accepter la chose.

Bonjour,

l'OEC n'est pas géné pour inscrite des personnes non titulaires du DEC (comptable agréés et plus récemment directeurs de centre de gestion)... Alors pourquoi pas des collaborateurs qui auraient plus de 20 ans d'expérience ? Qui établit les comptes et suit les dossiers dans les cabinets ?
La réalité est que la profession est disparate et que l'on ne fait pas tous le même travail. Ne vaudrait-il pas mieux réformer l'exercice de la profession en ouvrant le métier de base et créant des spécialisations ?

Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?

Ecrit le : 26/10/2010 17:38 par Yhann
Bonjour

Excusez-moi tout d'abord de déterrer ce sujet, sur lequel je suis tombé en tentant de glaner quelques informations sur la procédure VAE pour le DCG, ...laquelle est désormais en bonne voie.

Je trouve glogalement légitimes vos inquiétudes sur les conséquences que pourrait avoir une attribution "laxiste" du diplôme via la VAE, quand à sa valeur et sa reconnaissance. Mais j'ose espérer que ces demandes seront eximinées avec sérieux.

Je suis en revanche très surpris par la caricature qui est faite ici sur la qualité des démarches des candidats à la VAE.

Je comprends que les personnes ayant fourni un travail personnel important pour obtenir un diplôme puisse considérer injuste cette procédure....mais il me semble que ce sentiment fait perdre leur objectivité à certains, notamment quand je lis :

"Cependant, aujourd'hui le travail d'un comptable ne se limite pas à la comptabilité comme l'a souligné Laurent, mais englobe du droit, de la fiscalité, de l'économie etc... des disciplines qui demandent justement beaucoup théorie avant d'être appliquées."

Ce système me fait même avoir des regrets, pourquoi ne pas avoir intégré un cabinet d'expertise comptable juste après le BAC et avoir tranquillement bossé pendant 10 ans avant de demander mon DEC, comme le dit si justement Sandra Schmidt, la réforme est tellement bien faite et médiatisée que l'on croit que c'est un droit !

Euh oui, mais ne pensez-vous pas que quelqu'un se faisant embaucher par un Cabinet avec seulement un bac en poche a dèjà forcément acquis l'expérience nécessaire (à tel point que l'employeur aura préférer sa candidature à celle d'un VRAI diplomé).
Mais apparement "bossé tranquillement pendant 10 ans en cabinet" < fournir un travail héroïque et acharné pour préparé un BTS !
Ne pensez-vous pas qu'une personne ayant exercé en Cabinet pendant plusieurs années aura nécessairement acquis les compétences de niveau DCG tant en droit, qu'en fiscalité...

Pour vous livrer mon expérience personnelle, je travaille depuis 15 ans (j'en ai 36) au sein d'un groupe. J'ai commencé en tant qu'aide-comptable d'une des sociétés du groupe, et suis depuis 2 ans le RAF Groupe. Je n'ai pour tout diplôme qu'un BAC.

Je suis dans une démarche VAE, faisant valoir cette expérience.
J'ai eu beaucoup de stagiaires (en tant que maître de stage) de postulant au DECF puis au DCG et vous affirme modestement que les connaissances acquises au fil de l'expérience tant sur domaines juridiques, fiscaux, sociaux....ne m'ont jamais fait rougir de honte face à mes stagiaires.

Je ne doute pas que certains dossiers VAE soient légers (tout comme des étudiants se présentant aux examens, voire l'obtenant, sans en avoir le niveau), mais je ne doute pas non plus du discernement du Jury s'agissant des décisions qu'ils prendront. Comme cela a été dit plus haut, il est très rare qu'un diplôme de ce niveau soit délivré dans son intégralité.

Voilà, désolé pour le pavé ! Mais ma surprise à la lecture de ce sujet m'a incité à réagir.

Bonne chance à tous dans vos démarches tant étudiantes que professionnelles.

Cordialement.
Twitter   Facebook   Google Plus   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Loading
Quickbooks