Editions Foucher

Valeurs résiduelles sur amortissement dégressif.

8 réponses
2 648 lectures
Ecrit le : 03/06/2013 16:30 par Fabrice-70

Bonjour.

Doute de débutant,j'explique.

Sur un amortissement économique je dois bien ôter ma valeur résiduelle pour effectuer mon calcul ,mais rassuré moi il en est de même pour un amortissement dégressif?

Amicalement.



--------------------
Il n'est jamais trop tard pour s'intéresser

Re: Valeurs résiduelles sur amortissement dégressif.

Ecrit le : 04/06/2013 15:22 par Yavapai

Bonjour,

En principe l'amortissement dégressif est un amortissement prévu par les textes fiscaux . Or contrairement à la réglementation comptable, l'Administration fiscale admet comme base amortissable la valeur brute (CGI art A II, voir mémento comptable §1458 1). A mon avis, tu devrais constater l'amortissement dérogatoire en faisant la différence de l'amortissement dégressif (calculé sur la valeur brute) - l'amortissement économique (VB-VR).

Cordialement,

Re: Valeurs résiduelles sur amortissement dégressif.

Ecrit le : 05/06/2013 05:07 par Fabrice-70

Bonjour .

Si je comprend bien ceci permet d'avoir un amortissement encore plus élever.

Ce qui me chagrinais c'était le fait que le compte 145 n'était pas soldé à la fin de l'amortissement,il me restait le total de la valeur résiduelle.

En prenant le temps de réfléchir deux seconde (beaucoup plus pour être sincère)je me suis dis qu'il suffisait de le solder comme dans le cas d'une cession.

Merci.

Amicalement.



--------------------
Il n'est jamais trop tard pour s'intéresser

Re: Valeurs résiduelles sur amortissement dégressif.

Ecrit le : 05/06/2013 09:30 par Mozo

Bonjour,

Le but d'un amortissement dégressif, c'est d'accélérer l'amortissement déductible fiscalement, afin de réduire le résultat fiscal, donc moins d'IS. L'intérêt et de pousser les entreprises d'accélérer l'amortissement pour accélérer le renouvellement bien.

Chaque année on comptabilise normalement le bien amorti en linéaire dans les compte D6811xx/C28xxxx et on passe le delta composant l'amortissement dégressif comme provision dérogatoire D68725x/C145xxx

Puis lorsque l'amortissement linéaire devient supérieur à l'amortissement dégressif on passe une écriture de reprise, D145xxx/C78725x.

A la fin de la période amorti ou alors lorsque le bien est vendu, le compte 145xxx est donc soldé

Cordialement

Christian

Re: Valeurs résiduelles sur amortissement dégressif.

Ecrit le : 05/06/2013 09:49 par Yavapai
Message édité le 05/06/2013 09:58 par Yavapai

Bonjour, je comprends que tu trouves bizarre de trop amortir quand on sait dès le départ que l'immo aura une valeur résiduelle. En fait deux logiques différentes s'affrontent :

La logique comptable est plutôt économique et elle vise à la répartition des résultats de manière à être fidèle à la réalité. Son souci est que les états financiers donnent une bonne information.Et en effet, l'amortissement économique (ou technique) en permettant notamment, à l'issue de la cession, de ne pas dégager de résultat (775 neutralisé par 675) quand on sait d'avance qu'il y aura une cession semble plus juste.

La logique fiscale est différente, elle est parfois déconnectée de la réalité économique. L'objectif poursuivi étant de modifier le comportement des agents économiques. Ici, le but de l'amortissement dégressif comme rappelé plus haut est de permettre aux entités de reconstituer de la trésorerie plus rapidement grâce à une économie d'impôts pour investir.

Il faut bien noter que le résultat comptable sera inférieur (au début) par rapport à un résultat calculé sans dégressif. Mais la tréso (déconnectée du résultat )elle augmente (plus vite) grâce à l'économie d'impôts des premières années. Et par ailleurs un résultat plus faible permet en théorie de réduire les appétits des associés en matière de dividendes donc de reconstituer plus rapidement de la tréso pour des investissements.... J'espère que c'est clair.

Bien cordialement,

Re: Valeurs résiduelles sur amortissement dégressif.

Ecrit le : 05/06/2013 13:27 par Fabrice-70

Bonjour,

Très clair ,l'avantage de l'amortissement dégressif était déjà bien compris.

Ce qui me causais souci était que l'on partais sur une base différente en cas de valeur résiduelle, le fait de ne pas aligner le calcul de l'amortissement dégressif sur les même bases que l'amortissement économique me fais quand même penser que si une entreprise veut voire son résultat baisser un peu plus elle a tout intérêt à déclaré une forte valeur résiduelle.

J'imagine donc qu'il a des barèmes a ne pas dépasser.

Amicalement.



--------------------
Il n'est jamais trop tard pour s'intéresser

Re: Valeurs résiduelles sur amortissement dégressif.

Ecrit le : 05/06/2013 14:17 par Yavapai

Bonjour (re),

Je ne suis pas sûre de comprendre ton raisonnement. Peux-tu préciser pourquoi une forte valeur résiduelle permet de faire baisser plus le résultat ? Merci

Re: Valeurs résiduelles sur amortissement dégressif.

Ecrit le : 05/06/2013 15:35 par Fabrice-70

Bonjour,

exemple 1 sans VR

Voiture 30 000 €

Amortissement sur 5 ans.

Amortissement économique : 6 000 €

Amortissement régressif :10 500 €

Amortissement dérogatoire : 4 500 €

Meme exemple avec une VR de 10 000 €

Amortissement économique : 4 000 €

Amortissement régressif :10 500 €

Amortissement dérogatoire :6 500 €

Et là le débutant que je suis s’aperçoit que l'augmentation de l'un et compensé par la diminution de l'autre .

Merci à toi et excuse moi de t'avoir fait perdre de ton temps.

Amicalement.



--------------------
Il n'est jamais trop tard pour s'intéresser

Re: Valeurs résiduelles sur amortissement dégressif.

Ecrit le : 05/06/2013 15:55 par Yavapai

Pas de soucis ! c'est une gymnastique, plus tu exerces et plus tu gagnes en souplesse lol

Bien cordialement,

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Revue Fiduciaire