Sup Expertise Paris

Valeur du dscg sur le marché du travail

75 réponses
127 937 lectures

Re: Valeur du dscg sur le marché du travail

Ecrit le : 20/11/2011 11:42 par Alexei
Message édité le 20/11/2011 11:43 par Alexei
Bonjour Floppy.

Je n'ai jamais évoqué ce genre de trouble.Il est d'origine neurologique,pas psychique,ca n'a rien à voir avec mon vécu et mes précédentes expériences.

Et ce trouble m'a obligé ,pour suivre le cursus d'études "classique" français a justement faire preuve de beaucoup de patience et d'écoute.Surtout lors de mes stages en cabinet comptable.

Je dirais même que mes plus(la mémoire développée sur le long terme, le sens des détails, la rigueur, la méthodologie) compensent largement mon handicap.Après ce sont aux recruteurs de juger de ma valeur.

On a un peu dévié du sujet d'ailleurs,je vais donc le recentrer via des questions subsidiaires:

Le DSCG est il un bon bagage quand on veut pas de postes de management mais davantage de l'expertise technique sur un sujet précis(audit,acquisition,fusion,application des normes ifrs,ect..) dans une banque ou une entreprise?

Dans cet perspective professionnelle(vouloir aller dans un domaine précis),ne faut il pas en plus une autre compétence via un autre master?

Bien cordialement.

--------------------

Si vis paccem, para bellum

Re: Valeur du dscg sur le marché du travail

Ecrit le : 20/11/2011 12:54 par Membre
Bonjour,

Je crois qu'au niveau master le seul qui prépare réellement à des problématiques de fusion, consolidation, etc... est le DSCG.
Il faut quand même ne pas oublier que le DSCG est LE master de la filière expertise comptable.
Je vois mal quelqu'un faisant un autre master, pouvoir apprendre plus en comptabilité/fiscalité que la personne qui fait le DSCG.

Concernant les thèmes spécifiques : fusions, consolidation, etc... on acquiert les bases en DSCG, mais il ne faut pas se voiler la face, on est loin de maitriser tous ces sujets, donc le reste de la formation intervient par la suite au niveau professionnel (stage, formation...) qu'on peut faire par l'intermédiaire de l'entreprise dans laquelle on travaille.
En gros, dans ton entreprise, s'ils ne t'ont pas embauché pour faire spécifiquement de la consolidation ou de la fusion tu resteras à un niveau scolaire (DSCG) qui comme beaucoup de choses s'oublie assez vite lorsqu'on ne pratique pas régulièrement.

Cordialement.

Re: Valeur du dscg sur le marché du travail

Ecrit le : 13/12/2011 14:05 par Jojo el biker
Bonjour,

je pense que le DSCG n'a aucune valeur sur le marché du travail sans expérience, que se soit en entreprise ou cabinet.

Cela fait plusieurs mois que je cherche du travail avec mon niveau DSCG ( 9.70 de moyenne!) et j'ai fait le constat suivant :

- cabinet d'expertise : si t'as pas une première expérience en cabinet ( voir petit stage), tu n'as pas le profil

- cabinet big 4 : tu n'as pas le profil

- contrôleur de gestion : tu n'as pas le profil. même si premiere experience la dedans et anglais bilingue.

- responsable comptable : tu n'as pas le profil car pas d'expériecne en management

- même pour les postes d'assistants tu n'as pas le profil, car trop qualifié.

La crise est surement passé par la et les formations universataires et ecoles de commerce sont prioritaires.

Le DSCG ne sert strictement à rien si vous n'envisager pas de devenir EC et si bien sur vous avez commencer à travailler en entreprise. De plus, il est trop récent pour être connu par les entreprises.

Cordialement.

Re: Valeur du dscg sur le marché du travail

Ecrit le : 16/12/2011 16:29 par Poitreno
Bonjour,

Je vous apporte ma modeste contribution en faisant une comparaison rapide entre les 3 diplômes principaux de la comptabilité/audit/finance/gestion/droit..., à savoir le DSCG, le master CCA et une ESC. Cette comparaison montrera que le DSCG est injustement sous "côté" sur le marché du travail par rapport aux deux autres diplômes.

Au niveau de l'obtention des diplômes:

Pour commencer, un étudiant de master CCA pourra valider son diplôme grâce:
aux partiels semestre 1 et 2(compensation possible), aux TD, à l'évaluation de ses copies et de sa soutenance de mémoire par ses professeurs...Il a la possibilité d'avoir des rattrapages en cas d'échec, et si cela n'est pas suffisant, de bénéficier de la bienveillance du jury en cas de moyenne générale en dessous de 10...

Les écoles de commerce,(je parlerai seulement des ESC et pas des INSEEC, ISEG, ECE...),c'est 11 000e par année d'études, et par conséquent un taux de réussite très élevé...Le processus d'obtention des diplômes est largement favorisé...Connaissez-vous une personne vous ayant dit: "Ah non moi j'ai échoué en Ecole de Co!"?? Au vue de l'argent déboursé pour une ESC, nous pouvons dire que l'obtention du diplôme est quasi certain...

Le DSCG quant à lui est un diplôme d'état comme le bac, toutes les académies passent le même examen en même temps! C'est aussi un processus différent des autres diplômes: inscription individuelle, 30 euros de timbre fiscal par UV au passage! Une notation plus que sèche visée par deux correcteurs indépendants ,une majoration maximale de 1 point sur l'épreuve, une seule session en octobre avec des résultats en décembre, une possibilité de tomber sur des thèmes non traités dans les ouvrages officiels (ce qui n'est pas envisageable chez les CCA et les ESC car leur partiel sont basé...). Vous avez 9,99 de moyenne? Dommage pour vous rdv à la prochaine session...10,5 de moyenne général avec un 5,75 dans une matière? Dommage rdv à la session suivante...Nous avons donc ici un concours maquillé en examen, regardez les % de réussite du DCG et DSCG autour de 15-20% !

Au niveau du contenu des enseignements:

Effectivement les étudiants de la filière classique n’étudient pas : stratégie, marketing, histoire de la comptabilité, Modélisation statistique des systèmes organisationnels...Peut-on considérer que ces matières sont déterminantes au niveau professionnel ?
A l'inverse, comparer le contenu de la finance, droit, comptabilité, économie, management, contrôle de gestion...du DSCG avec celui du master CCA ou ESC, vous allez être très surpris, d'un côté des matières survolées et de l'autre des exigences importantes...(Des comparaisons ont été faites je ne dis pas cela sans avoir comparé)
On peut donc se demander mais pourquoi ont-ils les équivalences dans 5 UV du DSCG ? Bonne question, on peut y répondre en partie par les bonnes voire très bonnes négociations qui ont été faites au moment de la création des masters et de la délivrance des équivalences par l'état.

Juste à titre d’exemple et de manière anecdotique, dans certains BIG, les nouveaux auditeurs juniors sortants d'ESC reçoivent dans leur pack de bienvenue un ouvrage :"Introduction à la comptabilité DCG" et quelques semaines de formation pour de la remise à niveau, ce qui en dit long sur leur niveau en comptabilité et aux équivalences données !

Je n'évoquerai pas l'INTEC...car je trouve le système injuste, seuls les plus aisés peuvent bénéficier de la double chance!

Pourquoi n'y a t-il pas de rétro équivalence entre les diplômes? Les équivalences devraient être attribuées dans les deux sens. Un étudiant DSCG ayant validé 5/7 UV du DSCG devrait donc avoir par équivalence un master CCA par exemple!
Et ne perdez pas de vue qu’un étudiant classique DSCG s’il n’a pas validé en intégralité le diplôme se retrouve avec un DCG seulement, les autres garderont toujours leur Master 2….

Pourquoi les BIG ou autres structures préfèrent ces diplômes connexes plutôt que les étudiants ayants suivis le cursus classique? Le DSCG a évolué, s’est étoffé, et est devenu beaucoup plus transversal au niveau des enseignements (économie, anglais, système d’information…) qu’autrefois avec le DESCF.
Et ne me dites pas : « oui mais nous on a subi une forte sélection à l'entrée! » Car moi c'est pareil, pour rentrer en DCG, j'ai dû présenter un dossier béton de DUT GEA, m'obligeant à cravacher pendant 2 ans, ensuite pour rentrer en DSCG malgré le DCG en poche une sélection drastique c'est à nouveau opérée, et même pour le passage en 2ème année de DSCG , il faut également présenter pâte blanche (examen continu d'évaluation ne valant strictement rien) sinon bye bye!
Au final, je ne comprends donc pas cela, si vous faites Médecine, Avocat, Notaire, etc. Il n'y a pas de passerelles permettant d'arrivée à ces métiers, en expertise comptable ou CAC et bien si...Ces passerelles sont de beaux raccourcis...au détriment des étudiants classiques DSCG qui sont biaisés tant par la difficulté d’obtention du diplôme, tant au niveau du recrutement où ils sont mis de côté par les cabinets, les BIG....sans aucunes raisons valables...
Le système serait donc à revoir ou à rééquilibrer selon moi. J’attends vos réactions.

Merci.

Re: Valeur du dscg sur le marché du travail

Ecrit le : 16/12/2011 22:34 par Fabrice Heuvrard
Bonsoir Poitreno,

Habituellement, j'évite de rentrer dans les sujets à tendance "polémique", mais je souhaite apporter mon point de vue, lequel n'engage que moi-même.

Je suis également un pur produit de la filière comptable : DPECF/DECF/DESCF/DSCG...

En effet, les passerelles des ESC vers l'expertise comptable ne vont que dans un seul sens. Par contre le DSCG valide le niveau de Master et par le biais des crédits, une orientation vers un autre master n'est pas impossible même si peu probable à cause de la sélection prioritaire des étudiants issus de la fac.

Je comprends complètement le sentiment potentiel d'injustice ressenti par un étudiant qui se trouve dans la filière actuelle.
Mais je n'adhère pas à 100% à ce sentiment. En effet, les ESC et les masters ne visent pas le même métier qu'un étudiant de la filière comptable : connotation audit/conseil pour les ESC et cabinet plus "traditionnel" pour les étudiants de la filière classique, donc il n'y a pas trop de concurrence à l'embauche.

Concernant l'accès au stage d'expertise, et par extension le DEC : les étudiants ne peuvent valider le stage qu'avec le DSCG complet. Les 2 principales UE : droit et compta ne bénéficie d'aucune équivalences complètes de manière simultanée. Ce "verrou", bloque de fait les écoles de commerce, car obtenir ces 2 épreuves, combiné avec une entrée dans la vie active n'est pas une mince affaire. Ainsi, vous avez plus de chance de rencontrer à l'examen DEC des étudiants qui ont suivis la filière classique et des étudiants de la fac ou d'ESC qui ont véritablement pris la mesure du DSCG.

Pour résumé, ne vous borner pas au DSCG, mais voyez plus loin !
Un diplômé d'expertise-comptable n'aura pas à rougir pour un poste de DAF face à une personne titulaire "uniquement" d'une école de commerce.

Cordialement.


--------------------

Expert-comptable et commissaire aux comptes

Re: Valeur du dscg sur le marché du travail

Ecrit le : 18/12/2011 00:58 par Bahtt
Bonsoir,

Je pense que la valorisation du DSCG dépend du type d'entreprise:

J'ai obtenu le DSCG l'an passé et si je n'avais qu'un conseil à donner, c'est de le valider coûte que coûte, c'est un acquis indéniable. Quand on voit les taux de réussite au DSCG (à peine 20% de mémoire), dites vous bien que vous avez un avantage sur les autres. Si, en plus, vous arrivez à faire vos preuves et à vous rendre indispensable, la rémunération et les responsabilités suivront.
Ceci est valable dans les grands groupes disposant de nombreux services comptables (techniques, auxiliaires, reporting, consolidation etc...).

En revanche, dans les cabinets, le DSCG est la norme pour les collaborateurs et insuffisant pour être expert-comptable donc, dans ce cas, effectivement je rejoins les avis précédents, le DSCG n'est pas plus valorisé que cela.

Enfin, dans les Big 4 et autres cabinets d'audit, rien ne vaut une ESC qui est plus est renommée. Donc avoir le DSCG sans diplôme d'ESC ne sert quasiment à rien. C'est triste à dire et totalement injuste mais les choses sont ainsi.

--------------------
BTS CGO obtenu en 2006
UV 1, 3 et 6 du DECF en préparation

Re: Valeur du dscg sur le marché du travail

Ecrit le : 30/12/2011 11:19 par Alexei
Bonjour,

Je viens de trouver une entreprise filiale de Total.Elle a accepté de me prendre en contrat pro,j'ai vu le DAF le 24 décembre.Il s'agit d'un remplacement d'une personne partant à la retraite prochainement,ils veulent prendre le temps de former au service comptabilité.

Je dois à présent contacter ma futur école,recontacter le DAF,j'ai besoin de certains documents pour pouvoir me trouver un logement.

Je vais devoir aller sur Lille.

Ma famille,tous mes contacts ont été fier et m'ont dit que c'était un bon cadeau de noël.

Voilà,j'ai réussi à trouver quelque chose après plusieurs mois de recherche intensive tout aussi infructueuse.

Bonnes chances à tous,en espérant que mes congénères ne soient pas contraint de changer de région comme moi je dois le faire.

Ces discussions m'ont permit de comprendre la réalité du marché du travail et aussi que certains sont malheureusement de véritables hypocrites .

Cordialement.

--------------------

Si vis paccem, para bellum

Re: Valeur du dscg sur le marché du travail

Ecrit le : 03/01/2012 22:59 par Comptable34
Bonsoir,

Contente d'apprendre que tu as trouvé un travail.
J'espère qu'il t'apportera satisfaction ! comme quoi il ne fallait pas baisser les bras.
Pour ma part également trouver aussi 3 semaines après les épreuves, en cabinet et je devrais bientôt démarrer le stage d'expertise donc assez contente d'avoir trouver ce poste en espérant que cela se passe bien.
Bon courage à ceux qui cherche encore et ceux qui bossent!
Cordialement

Re: Valeur du dscg sur le marché du travail

Ecrit le : 05/01/2012 19:16 par Alexei
Bonsoir Comptable34,je te remercie .Un dernier obstacle doit être levée:les dates.C'est ce qui empêche le DAF de me faire mon contrat ou une promesse d'embauche.Il faut attendre que celle habilitée par le lycée revienne.Administrativement j'y suis inscrit mais pas de contrat.

Je vais quand même postuler pour le recrutement par voie contractuelle du ministère des finances publiques.

Cordialement.

--------------------

Si vis paccem, para bellum

Re: Valeur du dscg sur le marché du travail

Ecrit le : 08/01/2012 01:54 par Iklo89
Message édité le 08/01/2012 01:54 par Iklo89
Bonsoir à tous,

Je souhaiterais revenir sur 2 points intéressants :

- les débouchés :

Comme le dit très bien Icare : "les ESC et les masters ne visent pas le même métier qu'un étudiant de la filière comptable : connotation audit/conseil pour les ESC et cabinet plus "traditionnel" pour les étudiants de la filière classique, donc il n'y a pas trop de concurrence à l'embauche."

Et là, tout est dit : le DSCG sert uniquement à travailler en cabinet "traditionnel". Pour tous mes camarades récemment diplômés, c'est typiquement le poste qu'on évite à tout pris. L'absence de concurrence n'y change rien : la paie est misérable et le travail inintéressant.
Là où certains peuvent ressentir de l'amertume, c'est qu'ils ont fait l'erreur de croire que le DSCG formait aux métiers de l'Audit et du conseil. Erreur que j'ai faite moi-même et qui m'a poussé à intégrer une ESC.

- les différences de formation :

Pour avoir travaillé en Audit et aussi avec mes camarades actuels en ESC (ingénieurs, esc, fac-eux) : ils ne sont pas juste "comme nous mais en moins bien". Techniquement c'est indéniable, mais ils savent faire tellement d'autres choses que nous n'apprenons pas dans la filière comptable.
Que ce soit l'ouverture d'esprit, la stratégie d'entreprise, les diagnostics financiers, analyses sectorielles, capacités de présentation... Et, pour le voir au quotidien, c'est loin de n'être que du vent.
Ils sont bien plus aptes à exercer les métiers d'Audit (qui nécessitent le bagage technique d'un lycéen, ne nous voilons pas la face) et de Conseil (capacités de synthèse et de présentation) que nous autres.

Enfin, c'est une erreur de juger les étudiants d'ESC uniquement sur leur programme. Il y apprennent peut-être moins qu'en DSCG, mais les étudiants ne sont pas les mêmes. Ils ont fait 2 voire 3 années de classe préparatoire et ont été sélectionné par concours (ne parlons pas des ESC bidons ou post bac).
Le DCG peut se préparer n'importe où et il est difficile de ne pas se faire accepter dans n'importe quelle école...

Conclusion : le DSCG sert UNIQUEMENT à travailler en cabinet d'EC de petite ou moyenne taille et d'y faire son stage d'EC (avec la paie et le travail passionnant que vous savez). Pour tout autre métier, il y a des formations bien meilleures.

Cordialement

--------------------
DCG en poche !
DSCG en 1 an en poche !

Au revoir la compta !! :)
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre

Connexion

Perte de nom d'utilisateur

Perte de mot passe
KPMG