CEGID

Une comptabilité analytique est possible?

8 réponses
4 565 lectures
Ecrit le : 18/06/2007 14:27 par M.houkari
Bonjour,

Je fais un stage dans une société spécialisée dans la création, l'édition et le developpement des logiciels.

J'ajoute que j'ai pas arrivé à déterminer le coût d'achat, vu que la société produit des logiciels, il n'y a pas d'achat de matières premieres. Aussi la société n'a pas de stock, elle crée les logiciels en fonction de la demande.
Est-il possible d'établir une comptabilité analytique?

MERCI

--------------------
HOUKARI

Re: Une comptabilité analytique est possible?

Ecrit le : 18/06/2007 15:07 par Marianne03
Bonjour,

La comptabilité analytique ne s'effectue pas uniquement dans les entreprises qui transforme de la matière première !

Le fait d'être une société de services qui n'achète pas de matières premières et n'a pas de stock physique n'est pas bloquant pour la comptabilité analytique !

Le but dans une entreprise comme celle ou tu effectue ton stage est alors de déterminer le coût global de chaque projet et la marge dégagée par ce projet.

Bonne journée

--------------------
EC installée sur Nice depuis juillet 2018

Re: Une comptabilité analytique est possible?

Ecrit le : 18/06/2007 17:04 par M.houkari
Citation : Marianne03 @ 18.06.2007 à 15:07
Bonjour,

La comptabilité analytique ne s'effectue pas uniquement dans les entreprises qui transforme de la matière première !

Le fait d'être une société de services qui n'achète pas de matières premières et n'a pas de stock physique n'est pas bloquant pour la comptabilité analytique !

Le but dans une entreprise comme celle ou tu effectue ton stage est alors de déterminer le coût global de chaque projet et la marge dégagée par ce projet.

Bonne journée

MERCI

--------------------
HOUKARI

Re: Une comptabilité analytique est possible?

Ecrit le : 20/06/2007 11:23 par Bdx
Bonjour,

Moi aussi je suis en stage dans une société de service (publicité et communication) et souhaite mettre en place une comptabilité analytique (calcul de coût) selon la méthode ABC.

Le problème est que depuis le dernier compte de résultat édité en décembre 2006, de nombreux changements sont survenus dans l'entreprise (embauche de nouveaux salariés, achat d'une voiture de fonction, changement au niveau des procédures...)

Les cas de calcul de coût de revient vus en cours se sont toujours basés sur des charges tirées du compte de résultat. Ma question est donc la suivante: est-il cohérent et juste d'élaborer un calcul de coût sur la base d'hypothèses (en terme de montant des charges indirectes à répartir, de volume d'inducteurs d'activités)?

Merci d'avance.

Re: Une comptabilité analytique est possible?

Ecrit le : 21/06/2007 13:03 par Terenceetphilippe
De toute maniere, le choix d'une methode est deja subjectif. Le controle de gestion n'est pas une science exacte, c'est a vous de determiner les objectifs, les outils et les méthodes les plus pertinents. Apres tout est possible si vous pouvez justifier vos hypotheses.

Re: Une comptabilité analytique est possible?

Ecrit le : 25/06/2007 16:31 par Bdx
Merci pour votre conseil.

Un compte de résultat prévisionnel présentant de manière simplifiée les futures charges de l'entreprise vient d'être élaboré (prévision pour l'année prochaine). Je pensais m'appuyer sur ces données pour connaître le montant des charges à incorporer dans mon calcul de coût. Il y a cependant un problème de concordance entre ce document et les charges telles qu'elles sont présentées dans le compte de résultat.

Exemple: dans ce prévisionnel, l'intitulé "frais de déplacement" correspond aux comptes (Péages, restaurant,...) du compte de résultat.
Dans ce cas, pensez vous que ce c'est une bonne idée d'utiliser les données du budget prévisionnel? Le nombre d’inducteurs de ressources sera moins important si j’utilise ces données là plutôt que celles du compte de résultat habituel, dans la mesure où certains comptes sont rassemblés sous une seule appellation. (Cf. Exemple des « frais de déplacement »)

Un autre problème du même ordre se pose à moi. Des éléments servant à l'activité de l'entreprise sont comptabilisées en charge dans le compte de résultat habituel alors qu'elles sont considérées comme des immobilisées par les personnes ayant élaboré ce prévisionnel. (Elles n’apparaissent donc que dans les dotations aux amortissements). Je ne sais pas si je dois les prendre en compte ou pas dans mon calcul.

J’ai bien compris que le contrôle de gestion n’est pas une science exacte, cependant, je voudrais juste m’assurer que la base de mes calculs soit cohérente.
L’utilisation d’un compte de résultat prévisionnel simplifié comme base de calcul peut-il se justifier facilement ?

Merci d’avance pour votre réponse.

Re: Une comptabilité analytique est possible?

Ecrit le : 03/07/2007 09:37 par Bdx
Je vois que mon message n'attire pas les foules!lol
il est si nul que ça?! excusez moi si c'est le cas!
j'avoue que le passage de la théorie à la pratique n'est pas évident. Je n'ai pas envie de me planter.
J'attends votre réponse, svp!
Merci

Re: Une comptabilité analytique est possible?

Ecrit le : 03/07/2007 17:14 par Dosso-mohamed-ii
Slut
Aspect théoriques
L ’objectif de la méthode abc est de ne décomposer les charges indirectes que dans la mesure où l ’opération leur conserve un minimum d ’homogénéité. On renonce en conséquence aux structures à base de centres de d ’analyse et ou de responsabilité, pour leur préférer la notion d ’activité

La mise en place de ce type de calculs nécessite normalement six étapes :
1.Identification des activités,
2.Évaluation des ressources consommées par lesdites activités,
3.Repérage et choix des inducteurs de coûts,
4.Regroupement des centres pour lesquels l’inducteur est le même,
5.Calcul du coût unitaire de l’inducteur,
6.Affectation du coût des activités aux objets de coûts.

Dans son principe, la méthode consiste à calculer — parfois
*à l’aide de données comptables
*mais le plus souvent à l’aide des budgets
le total des coûts à imputer à chaque activité, et à diviser de coût par le nombre total d’unités consommées de l’inducteur choisi pour représenter cette activité. On obtient ainsi le coût unitaire de chacun des inducteurs. On peut alors déterminer le coût de chaque objet jugé intéressant pour aider la prise de décision

Dans ton cas tu veux utiliser les données prévisionnelles je te conseilles donc de rectifier les dites données et de les colelr à la réalité par exple quand tu parles d acquisition en données comptables et de charges dans tes éléments prévisionnels. Il faut d'abord rendre homogène tes élénts prévisonnels de manière à ce qu'il puisse être comparées point par point à tes données comptable ce qui n est pas le cas pour toi actuellement ( tu peux morceller ton compte de resultat obtenu en comptabilité générale en des comptes avec plus de détail). Fais donc la correction et tu pourras mettre en place ta méthode abc à partir de tes données prévisionnelles

Cordialement

--------------------
Mohameddosso

Re: Une comptabilité analytique est possible?

Ecrit le : 04/07/2007 09:54 par Bdx
Merci pour votre réponse.
C'est ce que j'avais commencé à faire. j'ai détaillé les charges du prévisionnel afin de réaliser un prévisionnel plus précis. La difficulté réside dans les immobilisations...savoir ce qui est passé en immo et ce qui est passé en charge. Mais je devrais m'en sortir.
Merci encore pour votre aide.

Cordialement
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
ESCG