Tout savoir sur l'actif immobilisé

Article écrit par (192 articles)
Modifié le
8 266 lectures

L'actif immobilisé est un élément constituant l'actif du bilan comptable. Cette notion correspond à tous les éléments conservés durablement par l'entreprise. Pour mieux comprendre l'actif immobilisé, nous expliquons ce qu'il représente, la méthode pour le calculer mais également les ratios et l'interprétation qui peut en découler.

Définition de l'actif immobilisé

L'actif immobilisé regroupe tous les éléments d'un bilan, plus précisément situés à l'actif, qui sont conservés de manière durable c'est-à-dire qu'ils doivent apporter des avantages économiques futurs.

Ces biens se scindent en trois grandes catégories :

  • les actifs immobilisés corporels qui se définissent comme étant les actifs physiques détenus. Ils correspondent aux matériels, agencements, mobiliers,...
  • les actifs immobilisés incorporels correspondent aux actifs n'ayant aucune substance physique. Il s'agit des brevets, logiciels, sites internet,...
  • les actifs immobilisés financiers n'ont pas vraiment de définition mais selon le Plan Comptable Général, il s'agit des titres et des créances financières détenues par une entreprise.

Calculer l'actif immobilisé

L'actif immobilisé se décompose en deux calculs distinct.

L'actif immobilisé brut

Il s'agit de reprendre toutes les valeurs brutes des immobilisations c'est-à-dire les valeurs d'acquisitions enregistrées au bilan d'une entreprise

Actif immobilisé brut

 =

immobilisations corporelles

 +

immobilisations incorporelles

 +

immobilisations financières


L'actif immobilisé net

Il concerne toutes les immobilisations à leurs valeurs nettes c'est-à-dire la valeur brute à laquelle on déduit le montant des amortissements réalisés ou les dépréciations à constater. Pour faire simple, il s'agit de reprendre dans ce cas, la valeur nette comptable (VNC) de chaque immobilisation.

Actif immobilisé net

 =

immobilisations corporelles

 +

immobilisations incorporelles

 +

immobilisations financières

 -

amortissements pratiqués

 - 

dépréciations

ou

Actif immobilisé net

 =

la valeur nette comptable des immobilisations corporelles/incorporelles/financières

Quelques ratios en lien avec l'actif immobilisé

A partir de l'actif immobilisé, il est possible d'en faire ressortir différents ratios dont les principaux sont détaillés ici.

Le ratio d'immobilisation de l'actif

Il s'agit du cumul des valeurs nettes comptables (VNC) des actifs au bilan d'une entreprise rapporté à l'actif total. Ce ratio permet de connaître le pourcentage d'actif immobilisé dans le bilan d'une société.

Ratio d'immobilisation =

Actif immobilisé net (ou VNC) x 100
____________________

Total actif

Le ratio de financement des immobilisations

Ce ratio permet de déterminer la proportion de l'actif immobilisé net (ou VNC) financée par les capitaux propres d'une structure. Pour ce faire, il vous faut poser l'opération suivante :

Ratio de financement des immobilisations =

Actif immobilisé net (ou VNC)
____________________

Capitaux propres

D'après le résultat trouvé, vous aurez plusieurs interprétations :

  • pour un ratio < 1 vous serez en mesure de savoir si les capitaux propres de l'entreprise permettent de supporter la totalité de votre actif immobilisé net ;
  • pour un ratio = 1, vos capitaux propres financent à l'euro près votre actif immobilisé net ;
  • pour un ratio > 1, vos capitaux propres sont insuffisants pour supporter votre actif immobilisé net ce qui signifie que vous détenez des capitaux permanents en complément pour faire face à son actif immobilisé net.


Comprendre l'actif immobilisé

L'actif immobilisé est une partie majeure dans le bilan d'une entreprise. Il permet de déterminer les immobilisations détenues par l'entité :

  • pour leur valeur d'acquisition (immobilisations brutes) ;
  • les amortissements et dépréciations réalisés ;
  • pour la valeur nette comptable de l'ensemble (immobilisations nettes) qui correspondra aux immobilisations brutes auxquelles il convient de déduire le montant des amortissements et dépréciations.

Toutefois, la répartition d'un actif immobilisé diffère selon l'activité d'une entreprise. A titre d'exemple, une société qui produira aura nécessairement davantage d'immobilisations qu'une entreprise de services. Certaines structures auront :

  • des immobilisations incorporelles plus importantes que d'autres (site internet, fond de commerce,...) ;
  • des immobilisations corporelles plus élevées (matériel de fabrication, agencements,...) ;
  • des immobilisations financières majoritairement (des sociétés holding gérant des titres de participation essentiellement).

Ces différences ne sont pas problématiques et s'adaptent très bien en fonction de l'activité d'une structure.