Tendances 2019 des ressources humaines et de l'intelligence artificielle au travail

Article écrit par (307 articles)
Publié le
Modifié le 21/12/2018
3 466 lectures

Isabelle Roughol, grand reporter sur LinkedIn, a publié un nouvel article intitulé « Les 30 tendances qui vont marquer 2019 ». Reprenons quelques éléments des grandes tendances dans les ressources humaines et l'intelligence artificielle à connaître pour l'année prochaine...

Les tendances 2019 dans les ressources humaines

2019 sera l'année charnière pour la nouvelle génération Z qui arrive peu à peu dans le monde du travail.
En effet, « les personnes nées après 2001 (la définition varie selon les instituts de recherche) représenteront un tiers de l'humanité et déjà un cinquième de la population active. »

L'autre tendance des ressources humaines énoncée sur LinkedIn est la modification à venir des lieux de travail. Les bureaux fermés sont mis à mal et le télétravail prend de plus en plus de place dans le choix des salariés.
« Galère dans les transports, coût des carburants, impératif écologique, hausse des loyers, vie de famille... le télétravail semble LA solution à tous ces maux. Face à deux offres d'emploi, plus de deux-tiers des cadres français disent qu'ils choisiraient celle qui leur permet de travailler à distance. »

En ce qui concerne l'égalité des hommes et des femmes au travail, les entreprises seront jugées selon 5 critères en 2019 : à travail égal salaire égal, les congés maternité, les augmentations de salaire, les promotions et les gros salaires. Ces critères sont notés sur 100 points et les entreprises qui obtiendront une note en-dessous de 75 points auront une amende.
« Rappelons qu'en France, les femmes gagnent en moyenne 25% de moins que les hommes tous postes confondus, et 9% de moins à poste égal. »

Les tendances 2019 dans l'intelligence artificielle au travail

L'automatisation des tâches se concentre principalement sur des tâches sans valeur ajoutée et rébarbatives. Celles qui prennent le plus de temps aux collaborateurs et qui doivent être exécutées mais qui ne rapportent pas grand chose à l'entreprise. Avec l'intelligence artificielle, les collaborateurs peuvent être libérés de ces travaux. Mais, comme le précise l'article sur LinkedIn, ce sont souvent les femmes qui sont à ces postes. D'où l'importance d'atteindre l'égalité hommes/femmes dans le monde du travail.

« Les emplois de 26 millions de femmes dans 30 pays sont exposés à un risque élevé de remplacement par la technologie dans les 20 prochaines années. Formation, éducation aux sciences, promotion des femmes dans les postes à responsabilité, garantie de l'équilibre avec la vie familiale, réduction de la fracture numérique, accès aux financements » sont autant de domaines à mettre en place en 2019.

Autre grand sujet lié à l'intelligence artificielle, que pouvez-vous apporter dans votre travail qu'une machine ne pourra pas ? Votre côté humain, vos compétences créatives, vos soft skills qui sont le savoir-être et non le savoir-faire qui peut être remplacé par la robotisation. Que ce soit en tant que candidat pour un poste et ne pas être remplacé par l'intelligence artificielle, qu'en tant que manager pour apporter un côté communicant et appréciable des salariés.

« La créativité et les compétences dites interpersonnelles deviennent d'une importance cruciale pour votre carrière, car elles ne peuvent être automatisées. Une étude LinkedIn aux Etats-Unis montre que c'est dans ce domaine que le fossé se creuse le plus rapidement entre les besoins des employeurs et les compétences des travailleurs – communication orale d'abord, puis management, gestion du temps ou leadership. Les employeurs qui profitent au mieux de ces compétences sont ceux qui gèrent leurs employés comme des personnes à part entière et non comme des exécutants. »

_____________________________


Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.