RECEIPT BANK

Télétravail et confinement : 76% des français regrettent leur bureau

Coronavirus : 81% des français ont peur de perdre leur emploi
Article écrit par (353 articles)
Modifié le
2 109 lectures

Alors que les français souhaitent passer moins de temps dans les déplacements et profiter de leur journée, ils sont 76% à regretter leur lieu de travail habituel. Les conditions de travail à domicile ne sont pas toujours évidentes, notamment avec des enfants et une période de confinement qui risque de se rallonger.

Selon une enquête dévoilée par Deskeo, spécialisé dans l'aménagement de bureaux, la grande majorité des français applique avec rigueur la politique de confinement.

Avec ce télétravail forcé, les français peinent à prendre leurs marques et manquent de repères pour être efficaces à distance. Parmi ces 70% de télétravailleurs, 89% n'ont pas l'habitude de travailler à distance et découvrent ainsi le home office.

 

Une organisation différente en télétravail : 32% travaillent plus que d'habitude

59% des sondés déclarent travailler à leur domicile et ils sont 11% à avoir rejoint leur résidence secondaire. Alors que le premier conseil pour le télétravail est d'organiser une pièce dédiée ou tout du moins un espace privilégié pour pouvoir se concentrer, ils sont 73% à ne pas avoir d'espace réservé.

Cela implique des conditions de travail moins avantageuses qu'en entreprise, cela peut expliquer le souhait de 76% d'entre eux à regretter leur bureau.

S'ils sont 49% à préciser travailler autant d'heures par jour que la normale. L'étude cite que 32% des sondés ont le sentiment de travailler plus longtemps que d'habitude quand 1 français sur 5 avoue travailler moins longtemps qu'en temps normal. Pour ces derniers, la baisse d'activité générale observée ces derniers jours partout en France est certainement liée à cette baisse de régime.

59% estiment travailler plus car ils utilisent leur temps de trajet habituel pour travailler. Avec un choix multiple, le temps de trajet est également utilisé pour cuisiner (54%), dormir (52%), jouer avec les enfants (38%) ou encore pratiquer une activité sportive (25%).

 

Moins de contact avec les collègues : 74% ne prévoient pas de moments dédiés 

La conservation du lien social peut rester compliqué dans notre situation actuelle. Et c'est le cas. A la question : prévoyez-vous des moments dédiés à la socialisation avec vos collègues ? Les français sondés sont 74% à répondre : pas vraiment... S'ils sont 29% à utiliser le téléphone, très peu d'outils numériques sont utilisés comme la vidéo conférence.

 

La peur de la situation : 81% des français ont peur de perdre leur emploi

L'étude conclut par ces chiffres : en plus de la crainte d'être touchés par le coronavirus, 79% des hommes et plus de 83% des femmes avouent avoir extrêmement peur de perdre leur emploi compte-tenu de la situation actuelle.

Une autre étude pour Glassdoor indique qu'une majorité de salariés est prête à renoncer à des augmentations ou des primes pour ne pas perdre leur emploi. Cette crainte est plus importante chez les jeunes car la moitié des 16-24 ans ont peur pour leur emploi et ils sont nombreux à accepter des compromis avec un salaire plus bas (45% des 16-24 ans contre 29% des salariés âgés de 55 ans et plus).

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.

Twitter   Facebook   Linkedin

RECEIPT BANK