CEGID

Subvention d'immobilisations amortissables dépréciées

6 réponses
1 202 lectures
Ecrit le : 09/09/2016 14:36 par Macdom62

Bonjour à toutes et à tous,

Nous savons comment rapporter au résultat la subvention des immobilisations amortissables, décomposées ou non (PCG et CGI): pour l'essentiel, au prorata des dotations aux amortissements pratiquées.

Mais quid du montant à rapporter lorsque, suite à une dépréciation de l'immobilisation, la dotation devient inférieure à la dotation initialement prévue, calculée ? Car si on ne rapporte alors que le montant de la dotation, comme à l'accoutumée, on se trouve en fin de période d'amortissement avec une partie de la subvention non rapportée au compte de résultat (correspondant au montant de la dépréciation).

Faudrait-il donc continuer de rapporter la subvention au seul regard du plan initial, dit "natif", ou préférer solder la subvention en fin de période d'amortissement (voire lors de la sortie du bien de l'actif - cession ou mise au rebut - soit lorsque l'on solde le compte de dépréciation, 291xxx) ?

MERCI !

Re: Subvention d'immobilisations amortissables dépréciées

Ecrit le : 10/09/2016 11:53 par Red1pop

Bonjour,

Je n'arrive pas bien à comprendre le problème. Vous devez normalement amortir votre immobilisation selon le plan d'amortissement déterminé (sauf modification).

Il ne vous reste plus qu'à ajuster votre dépréciation précédente (reprise).

Pour moi, la dépréciation n'influence en rien la quote part de subvention rapportée au résultat.

Cordialement.



--------------------
BTS CGO, DCG, Master CCA, DSCG

Re: Subvention d'immobilisations amortissables dépréciées

Ecrit le : 12/09/2016 19:12 par Macdom62

Merci de cette réponse. J'ai bien noté votre dernière phrase: pas d'influence ! J'attends confirmation ou infirmation (avec textes justificatifs svp merci).

Re: Subvention d'immobilisations amortissables dépréciées

Ecrit le : 13/09/2016 13:00 par Sandra Schmidt

Bonjour,

Pour le texte, il faut se référer aux notes sous l'article 214-18 du PCG 2014 qui reprennent l'avis 2006-12 du CNC dans le recueil des normes comptables (version de janvier 2016).

La quote-part de subvention virée au compte de résultat est calculée sur la base de l'amortissement fiscal. La constatation d'un amortissement exceptionnel pour compléter l'amortissement comptable impacté par la dépréciation est nécessaire.

Cordialement



--------------------
Rédactrice et modératrice Compta Online

Re: Subvention d'immobilisations amortissables dépréciées

Ecrit le : 13/09/2016 19:03 par Macdom62

Grand merci.

Je connais et pratique l'amortissement exceptionnel selon l'avis 2006-12 du CNC. Les notes afférant à l'article 214-18 vont dans le même sens.

Vous proposez une reprise "traditionnelle" fonction de l'amortissement fiscal (avec la pratique de l'avis 2006-12, les dotations comptables deviennent égales aux fiscales, si on additionne les comptes 681 et 687). Fort bien.

MAIS l'article 312-1 (qui reprend l'article 362-1; je note que le site www.plancomptable.com n'est pas à jour...) stipule: "La reprise de la subvention d'investissement qui finance une immobilisation amortissable s'effectue sur la même durée et au même rythme que l'amortissement de la valeur de l'immobilisation acquise ou créée au moyen de la subvention."

Faudrait-il donc, et alors, comprendre que cet amortissement s'entend du total du "normal" (compte 681 adapté avec la dépréciation) et de l'"exceptionnel" (compte 687 utilisé pour raisons fiscales)...? Existe-t-il une jurisprudence ou une doctrine sur la question ?

Encore merci.

Re: Subvention d'immobilisations amortissables dépréciées

Ecrit le : 15/09/2016 09:44 par Sandra Schmidt
Message édité le 16/09/2016 15:20 par Sandra Schmidt

Bonjour,

Voici ce que j'ai pu trouver après vérification. La dépréciation peut avoir une conséquence sur le montant de la subvention d'investissement à reprendre. Il s'agit d'une dérogation au principe de l'article 312-1 du PCG.

Voir §1450 du mémento comptable 2016

Voir aussi Bulletin CNCC n°162 de juin 2011, doctrine EC 2011-05

Ce document propose deux solutions. Soit on minore la valeur nette comptable du montant non repris de la subvention pour le calcul de la dépréciation, soit on reprend immédiatement la quote-part qui correspond à la dépréciation.

En pratique, je pense cependant que beaucoup, dans les petites entreprises surtout, se contenteront d'appliquer l'article 412 septies du CGI pour éviter toute réintégration/déduction sur la liasse fiscale.

Cordialement



--------------------
Rédactrice et modératrice Compta Online

Re: Subvention d'immobilisations amortissables dépréciées

Ecrit le : 16/09/2016 15:17 par Macdom62

Bonjour,

Une fois de plus, grand merci de cette réponse très complète. Je vous rejoins dans cette analyse.

Au plaisir.

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Quickbooks