Bonjour,

J'ai un petit souci avec la CPAM, j'ai eu une salariée en arrêt maladie, suivi immédiatement d'un congé pathologique et du congé maternité (j'ai envoyé l'attestation avec demande de subrogation).

J'ai perçu les indemnités journalières de la CPAM pour la maladie, et me suis rendu compte que pour la maternité, j'avais demandé la subrogation. J'ai appelé la CPAM qui m'a dit "trop tard nous avons réglé 2 jours de maternité", la CPAM m'a demandé un fax avec la suspension de la subrogation après cette date. J'en ai donc tenu compte sur mon bulletin de salaire.

Surprise, ne recevant pas le complément des IJSS de la CPAM, j'appelle cette dernière et la un responsable très embêté se renseigne et m'informe que c'est la salariée qui a tout perçu (elle est à temps partiel et à un autre employeur, je ne sais pas si cela y est pour quelque chose dans cette histoire).

Que dois-je faire à son retour sur son prochain bulletin de salaire :
- déduire les IJSS (qu'elle me remboursera par la suite, cela représente 16 jours)
ou
- déduire les heures du congé pathologique et de la maternité en heures d'absence (puisque rémunéré alors que les IJSS ont été versé au salariée).

Merci de votre réponse,