RECEIPT BANK

Selarl unipersonnelle avocat

2 réponses
11 244 lectures
Ecrit le : 12/06/2008 18:00 par Nadhia
Bonjour à tous,

et merci de prendre le temps de lire ma demande

je suis avocate et souhaite m'installer à mon propre compte

j'hésite entre l'exercice individuelle et la création d'une SELARL unipersonnelle

ne maîtrisant pas les aspects comptables et fiscaux de chacune d'elles pour pouvoir prendre une décision

je compte sur vos conseils éclairés pour m'orienter vers le meilleur choix

globalement, je sais que l'entreprise individuelle est risquée dans la mesure où l'entrepreneur individuel assume l'ensemble des risques de l'exploitation sur l'actif de son activité et sur ses biens propres. il n' y a donc aucune séparation entre l'actif de l'exploitation et les biens personnels.

c'est pour l'ensemble de ses raisons que je m'oriente vers une SELARL unipersonnelle d'avocats.

mais j'attends des informations comptables à ce sujet pour confirmer ce choix.

merci pour vos réponses.

N.

Re: Selarl unipersonnelle avocat

Ecrit le : 12/06/2008 18:11 par Affacturage
Message édité le 12/06/2008 18:56 par Magda
Bonjour!

Vous serez à l'IS et votre responsabilité sera limité à votre apport à au capital de votre société.
De plus vous pourrez séparer votre patrimoine personnelle du patrimoine de votre société.
Fiscalement vous aurez beaucoup plus de déduction à l'IS qu'à l'impôt sur le revenu en bénéfice non commerciaux.

Par exemple le bâtiment ou vos bureaux en propre sont amortissements .

Pour les locations de matériels et de voitures auprès des banquiers, vous avez avec votre bilan une plus grosse marge d'endettement 1.5 fois les fonds propres ce qui avec un statut à de profession libérale est loin d'être gagné, puisque ça se résume à vos bulletins de salaires des 3 dernières années avec un peu plus de 40 % d'endettement.

Il faut voir après comment vous allez préparez votre retraite entre les deux statuts .

Comptablement, vous êtes soumises au même formalités et des appels d'impôts à l'IS quatre fois dans l'année et la liquidation.

Par contre le taux d'imposition de l'IS est de 33 % + les ajustements en général autour de 40 %

Il faut comparer avec votre taux d'imposition marginal actuel en tenant de votre franchise de taxe.

Il faut voir aussi l'assujettissement à la TVA le minimum de chiffre d'affaires doit être aux alentours de 45 000 euros .

Il faut voir si pour les fournitures, vous pouvez récupérer la TVA au delà de ce minimum de chiffre d'affaire auquel cas il faudra la collecter donc plus d'administratif à faire.
Peut-être pouvez vous voir avec un expert comptable ou une consultation à la CCI avec le chéquier de créateur d'entreprise pour plus de détails.

Re: Selarl unipersonnelle avocat

Ecrit le : 12/06/2008 18:47 par Sandra Schmidt
Bonjour Nadhia,

Je pense que ces deux ouvrages vous aiderons dans votre choix.

Sociétés d'exercice libéral : création, gestion, évolution Delmas 12/2007

Professions libérales (entreprises individuelles et sociétés) de la revue fiduciaire 01/2007

Les deux abordent les aspects comptables et fiscaux.

Bon courage.

Cordialement

--------------------
Rédactrice et modératrice sur Compta Online
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Quickbooks