RECEIPT BANK

Sarl en detresse

5 réponses
1 139 lectures
Ecrit le : 31/10/2008 02:27 par Kenzo92
Bonsoir,

Je souhaiterais être renseigné au sujet d'une société SARL.

Ma tante a racheté un salon de coiffure pour dame il ya 2 ans ,celui-ci connait des difficultés

financières. En effet le salon de coiffure rapporte peu , et elle paye une employée environ 1800 euro.
Son chiffre d'affaire est morose.
Se plus elle a encore un crédit d'environ 38 000 euros et elle n'arrive plus a payer ses loyers.

Je sollicite votre aide.

Merci pour vos réponses

A très bientôt et merci au moderateur.

Re: Sarl en detresse

Ecrit le : 31/10/2008 09:05 par Maximal
Bonjour

Ce n'est pas facile de vous répondre.

Pour une analyse de l'activité, il faudrait avoir toute la comptabilité.

Mais peut être que dans votre cas c'est plus un problème commercial / marketing .

Cordialement

Re: Sarl en detresse

Ecrit le : 31/10/2008 10:16 par El rico
Bonjour,

La réponse est simple : voyez votre EC.

Salutations

--------------------
Diplômé d'expertise comptable

Re: Sarl en detresse

Ecrit le : 31/10/2008 11:20 par Gmenant
Message édité le 31/10/2008 11:22 par Gmenant
Bonjour,

On n'achète pas un fonds de commerce sans en connaître la rentabilité.

Si un retournement de tendance a lieu, pourquoi ?

Si le chiffre d'affaires est en baisse, il faut surement remettre en question l'emploi qui existe et peut être s'orienter vers du temps partiel.

Le meilleur conseil reste l'expert comptable comme il vous a été indiqué.

Cordialement

--------------------
Geg
Membre
La comptabilité est une technique qui ne s'improvise pas !

Re: Sarl en detresse

Ecrit le : 03/11/2008 23:26 par Kenzo92
Bonsoir à vous .

Merci pour vos reponses.
Je vais prendre contact avec un expert comptable

A très bientôt et longue vie au site .

Re: Sarl en detresse

Ecrit le : 04/11/2008 19:48 par Jipe
Bonsoir,

Effectivement, le meilleur conseil est de consulter votre E.C.

Une piste : le licenciement économique (il semble justifié mais nous ne connaissons pas votre dossier) ou alors mettre en place la rupture conventionnelle qui existe depuis 07 2008 et qui ne prive pas le salarié de son indemnité de licenciement (1), ni de ses droits aux ASSEDIC.

Cordialement,

(1) : la condition d'ancienneté (depuis 07 2008) n'est plus de deux ans mais d'un an seulement pour prétendre aux indemnités de licenciement. A noter la modification aussi du calcul de cette indemnité. Il suffit désormais d'un an d'ancienneté (au lieu de deux années auparavant) pour pouvoir prétendre à cette indemnité.

Liens : http://www.travail-solidarite.gouv.fr/info...cenciement.html
http://www.service-public.fr/actualites/00946.html

--------------------
Jipé
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Procompta