Editions Foucher

Salarié et micro entreprise ?

4 réponses
10 452 lectures
Ecrit le : 11/06/2005 14:41 par
Bonjour,

Voilà mon cas : je suis salarié et par loisir j'ai créé quelques sites internet. Aujourd'hui, ceux-ci me rapportent environ 500 euros par mois. J'ai lu un peu de partout que le meilleur choix pour pouvoir déclarer cet argent sans avoir trop d'impots et de monter une micro entreprise.
Si j'ai bien compris, je serais imposé sur 50% du chiffre d'affaires c'est bien ca ? Et quel est le taux d'imposition ?
Mais voilà un deuxième problème : Ne serait-il pas plus rentable de me mettre en travailleur indépendant ? Si je rentre dans les charges mon abo téléphone portable, mon EDF, etc... de manière à ce qu'en fin d'année, mes bénéfices soient proche de 0. Je payerais quaisment pas d'impots ? je me trompe ?
Autre possibilité, monter une assoc à but non lucratif ? et faire en sorte de tout dépenser en resto etc avant le 31 décembre...

En gros je cherche un moyen légal de pouvoir conssommer au maximum l'argent que je gagne grace à internet...

Enfin voilà, je suis un peu perdu, si quelqu'un est dans le meme cas que moi, qu'il me fasse signe...

Merci pour votre aide

Re: Salarié et micro entreprise ?

Ecrit le : 11/06/2005 22:21 par Gof
Bonjour,

Pensez vous que cela est légal ? relisez votre post ! Vous souhaitez sortir un résultat proche de 0 en ajoutant des charges. Je vous rappelle que la déductibilité des charges dépend de leur caractère professionnel.
En dehors de cette petite réflexion, je ne vous conseille absolument pas le statut associatif. Ce statut n'est pas approprié pour des structures commerciales avec un but lucrutif.
Pour ce qui est du régime micro entreprise, vous avez effectivement 52 % d'abbatement. Votre imposition sera faite selon votre barême d'impot sur le revenu. Ce statut est intéressant pour les activités dégageant jusqu'à 27000 € sans dégagé de frais important.
Votre situation vous ammenera surrement à dégager des charges plus importantes. L'activité sous forme individuelle peu être privilégié. Selon vos objectifs, vous pouvez également pensez à une structure sociétaire, dont le coût est plus important.

Cordialement

Re: Salarié et micro entreprise ?

Ecrit le : 12/06/2005 12:37 par
Citation : gof @ 11.06.2005 à 22:21
Pour ce qui est du régime micro entreprise, vous avez effectivement 52 % d'abbatement. Votre imposition sera faite selon votre barême d'impot sur le revenu. Ce statut est intéressant pour les activités dégageant jusqu'à 27000 € sans dégagé de frais important.

Merci beaucoup pour votre réponse... Je ne savais pas pour les charges, donc , c'est noté, je n'utiliserai pas ce moyen, je cherche vraiment à etre dans les règles...

1) Pour ce qui est du régime micro entreprise, le seuil de 27000 euros, c'est le chiffre d'affaire, c'est bien ca ? ce n'est pas que les bénéfices dégagés ?

2) Partons de ce principe, mon chiffre d'affaire est de 3000 euros, mes bénéfices sur une années sont de 2000 euros, je déduis 52% des bénéfices, donc, je serais imposé sur la somme restante, soit 960 euros. C'est bien ca ?

3) Ou puis-je trouver le barème d'imposition ? Dois-je compter environ 20% d'imposition ? Soit 20% de 960 ? --> 192 euros.

4) Aurai-je des cotisations patronal ou autres à payer ? si oui, coment estimer leur montant ?
Je crois que je ne payerais pas les cotisations sur le retraite et sur la sécu du fait que je suis salarié est que donc je cotise déjà.

Excusez moi pour toutes ces questions, mais je suis un peu perdu, je ne veux surtout pas prendre tout ca à la légére, alors je cherche à cerner le problème du mieux possible

5) Merci beaucoup pour votre aide

Re: Salarié et micro entreprise ?

Ecrit le : 12/06/2005 16:44 par Patrick
Vous faites une légère erreur dans l'interprétation de la réponse de gof (au demeurant parfaitement exacte).

Quelques éléments de réponse:

1- 27000 euros, c'est le CAHT à ne pas dépasser pour être au régime Micro pour des activités de prestations de services, au-delà vous passez au régime dit du réel simplifié avec obligation de tenir une comptabilité et de dégager comptablement un résultat ( bénéfice ou perte).

2- Dans le régime micro, le bénéfice B = CAHT - abattement de 52% , c'est à dire B = 0, 48 CAHT.

L'assujetti n'a pas à calculer lui-même le bénéfice, il reporte sur la déclaration n° 2042 le CA, et c'est l'administration qui fait le calcul.

Donc finalement, le régime micro c'est intéressant quand vous avez peu de charges puisque vous avez un abattement automatique de 52%, mais ce n'est pas intéressant si du fait de vos charges réelles, vous teniez une comptabilité et vous faisiez apparaître un bénéfice inférieur à 48% du CA, voire une perte.

3- Pour le barême d'imposition, il faut ajouter 48% de votre CA à vos autres revenus puis refaire le calcul de l' IR global.

PS: Vous pouvez opter pour le régime réel simplifié si vous pensez que c'est plus intéressant pour vous. Il faudrait tout de même compter près de 1000 euros d'honoraires d' EC car cela implique une tenue de comptabilité qui, si elle n'est pas volumineuse, n'est en rien évidente pour un particulier.

Restant à votre service pour tout renseignement complémentaire.

Patrick


--------------------
Professeur agrégé d'économie-gestion, titulaire en Université.
Examinateur au DEC et au DESCF.
Expert-Comptable indépendant en province.

Re: Salarié et micro entreprise ?

Ecrit le : 12/06/2005 23:57 par
Merci pour votre réponse, elle est très précise, on va dire que j'ai presque tout compris...

Je vais pouvoir créér une entreprise individuelle et me mettre en régime micro. Ce régime me convient bien, quand j'investi 1 euro, j'en récupere entre 2,5 et 10, la moyenne étant un poil supérieur à 4, donc ce régime me sera rentable.

Un dernier point toutefois, point noir qui plus est, vais-je payer des cotisations sociales ou non du fait que je suis déjà salarié ? URSAFF, CSG, CRDS, Retraite, Sécu, etc...
Si oui, le montant se base sur quel(s) chiffre(s) ? Un point qui peu aider à la réponse, je ne me verserai pas de salaires... et je pense que je pourais dépenser les bénéfices comme je le souhaite du fait qu'il me semble que pour une EI, il n'y pas d'abus de bien social.

Encore merci pour vos réponse, c'est très sympa de votre part...
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
jefacture.com