RECEIPT BANK

Rupture d'un contrat de professionalisation

9 réponses
4 561 lectures
Ecrit le : 23/10/2007 12:28 par Ptit bou
Bonjour,

j'ai une petite question social, si l'employeur décide de rompre un contrat de professionalisation (cdd) avant la date de fin car la société ferme par exemple pour des raisons economique . le salarié a droit a quelque chose? la prime de précarité? des indemnités?

merci d'avance pour vos réponses

Re: Rupture d'un contrat de professionalisation

Ecrit le : 24/10/2007 15:15 par Nikel94
Il faut que se soit une rupture a l'amiable entre les deux parties sinon si le jeune en alternance pourra l'attaquer au prud'homme et rique de gagner puisque d'une part en professionnalisation le cout de l'apprenti est trés petit et d'autre part l'employeur sera obliger de lui verser son salaire jusqu'à la fin de son contrat...
Cordialement

Re: Rupture d'un contrat de professionalisation

Ecrit le : 24/10/2007 15:28 par Francoisecnd
Ouh ouh, Nickel94 ! encore l'heure de la sieste ?? ;-)))

une rupture à l'amiable pour fermeture d'établissement pour raison économique ??

--------------------
Merci de ne pas me contacter par mail, car je ne donnerai aucune suite !

Re: Rupture d'un contrat de professionalisation

Ecrit le : 24/10/2007 15:34 par Nikel94
Oui je n'ai pas bien lu désolé...
Mais pour les termes employés "par exemple" donc je suis resté dans la généralité.
La question qui se pose maintenant c'est la subvention toucher par la société elle ne vas pas la rembourser vu quelle arrête son activité, donc je pense que vous seriez d'accord avec moi que lorsqu'il y a fermerure on paie les fournisseurs et les salariés?

Re: Rupture d'un contrat de professionalisation

Ecrit le : 24/10/2007 15:40 par Francoisecnd
Message édité le 24/10/2007 15:41 par Francoisecnd
Désolée, je suis taquine...

Bon pour le cas de Petit Bou, la question reste bien sur la prime de précarité ( je pense qu'elle n'est pas due sur un CDD de professionnalisation ) . A vérifier.

Pour la prime de licenciement, il faut 2 ans d'ancienneté pour la percevoir.

Quand à l'employeur, il perçoit la subvention chaque mois.
Donc, à la cessation du contrat, celle ci s'arrête, et les versements antérieurs, relatifs à la présence du salarié, lui restent acquises.

--------------------
Merci de ne pas me contacter par mail, car je ne donnerai aucune suite !

Re: Rupture d'un contrat de professionalisation

Ecrit le : 24/10/2007 15:47 par Nikel94
Moi le seul truc qui me gene en fait c'est qu'une société si elle va mal : " fermeture pour raisons économiques" Pourquoi s'engaget-t-elle a recruter un contrat de professionnalisation sur 2 ans? De plus quand une société va mal on part pas le vendredi soir et le lundi on ferme...Pour moi je pense qu'il y a une faute de la part de l'employeur et si j'etai l'apprenti je n'hesiterai pas à demander quelque chose en plus?
Cordialement

Re: Rupture d'un contrat de professionalisation

Ecrit le : 24/10/2007 15:57 par Francoisecnd
Certains employeurs appliquent la politique de l'autruche, jusqu'au moment où l'inévitable arrive...
De plus, il a très bien pu embaucher cet employé il y a 18 mois, sans se douter de cette fermeture. Ou aussi parce qu'avec la subvention, l'allègement des charges sociales la chose était tentante s'il avait besoin de quelqu'un ...
De plus, Petit Bou ne nous dit pas que c'est à brève échéance... Le bruit court peut-être et il anticipe la situation pour savoir à quoi s'en tenir .
D'ailleurs, Petit Bou, ne serait-ce pas vous qui êtes concerné et qui vous inquiétez ??


--------------------
Merci de ne pas me contacter par mail, car je ne donnerai aucune suite !

Re: Rupture d'un contrat de professionalisation

Ecrit le : 18/02/2008 15:04 par Greg06
Bonjour,

Je profite de ce sujet ouvert pour vous poser une question social :

En contrat de professionnalisation, quand vous appelez rupture à l'amiable cela veux bien dire un accord entre l'employeur et le salarié de rompre le contrat avant sa fin.

Je suis aussi en contrat de professionnalisation et est-il normal quand un jeune expose un problème à son école de formation, qu'il se retrouve le lendemain sans en être avertis auparavant d'une rupture à l'amiable.

Peut-il refusé la rupture ?

Peut-il si il n'est plus accepté au sein de la société aller au conseil des prud'hommes ?

Merci d'avance.

--------------------
Perspective envisagée : DCG, DSCG, DEC

Re: Rupture d'un contrat de professionalisation

Ecrit le : 18/02/2008 20:27 par Jipe
Bonsoir,

A mon avis, vous n'avez aucune obligation d'accepter une rupture à l'amiable. Pourquoi votre employeur vous propose-t-il cela... tout simplement car il a signé un CDD et qu'en l'absence de faute de votre part, l'employeur à obligation en cas de rupture sans motif de vous payer votre salaire jusqu'au terme théorique de votre contrat... vous comprenez mieux pourquoi votre employeur veut rompre le contrat à l'amiable...
Maintenant si l'ambiance devient insupportable , cela va être dur pour vous de continuer...mais bien sûr, en cas de licenciement ... abusif : alors "oui" allez aux Prud'hommes !
Peut on savoir ce que vous avez dit à votre centre de formation pour que cela aboutisse à cette situation ?
Mais dans tous les cas : présentez-vous à votre travail car, à défaut, vous seriez en tort et votre employeur utiliserait votre absence non justifiée pour vous licencier...
cordialement

--------------------
Jipé

Re: Rupture d'un contrat de professionalisation

Ecrit le : 21/02/2008 09:18 par Greg06
Bonjour,

Merci de votre conseil mais les choses ce sont arrangées.

j'en prend dans tous les cas note pour la suite de mon avenir professionnel.

Je vous remercie.

Cordialement.

--------------------
Perspective envisagée : DCG, DSCG, DEC
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
RECEIPT BANK