Retour d'expérience d'un jeune expert-comptable, diplômé et installé ex-nihilo à 26 ans

Article écrit par
Modifié le
5 288 lectures

Après un bac scientifique obtenu de justesse en rattrapant 75 points aux rattrapages, j'ai obtenu le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) en deux années et le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG) en une année (et oui, tout est possible !).

Suite à cela, j'ai créé ma première entreprise dénommée ObjectifDCGDSCG.com afin de venir en aide aux étudiants en comptabilité et de créer un réseau d'étudiants, de stagiaires et de diplômés d'expertise comptable.

Six mois plus tard, je commençais mon stage d'expertise comptable dans un cabinet de 200 collaborateurs dans lequel j'ai passé plus d'un an et demi.

Dès le début de mon stage, j'ai rejoint le bureau de l'Association Nationale des Experts-comptables et Commissaires aux comptes Stagiaires (ANECS) Île-de-France afin d'y apporter mon soutien dans l'organisation d'événements et la gestion des différents réseaux sociaux.

Par la suite, j'ai continué mon stage d'expertise comptable dans deux cabinets de tailles différentes afin de développer mon expérience professionnelle sur plusieurs outils, modes de fonctionnement, typologies de clientèles, secteurs d'activités etc.

En novembre 2017, je me présentais aux trois épreuves du Diplôme d'Expertise Comptable (DEC).

Le 11 janvier 2018, jour de la publication des résultats du DEC, a été le jour de l'obtention du « Graal », et ce, du premier coup !

Mémoire, DEC : comment ça s'est passé ? Thème ? Pourquoi ce thème ? les outils/éléments qui vous ont aidé ?

Mon mémoire a porté sur : « Le développement d'une offre de services numérique dans les cabinets d'expertise comptable – La communication et le marketing numérique, nouveaux atouts du professionnel au service de ses clients ».

La raison de ce sujet est logique : il faut choisir un sujet qui vous passionne, sur lequel vous serez à l'aise et qui est tiré de votre propre expérience professionnelle.

L'outil indispensable pour préparer sa notice et donc son mémoire étant bien entendu la Bibliotique qui recense un certain nombre de mémoires qualitatifs de confrères.

Concernant les épreuves écrites du DEC, l'épreuve 1 intitulée « réglementation professionnelle et déontologie de l'expert-comptable » demande du par c½ur et ne doit surtout pas être négligée car si vous connaissez les réponses, il n'y a pas de raison pour que vous n'ayez pas les points.

L'UE 2 du DEC sur la révision contractuelle et légale des comptes est, selon moi, la plus difficile du cursus. Les clefs de son succès sont la préparation méticuleuse de la documentation, les entraînements en conditions d'examen et la gestion/optimisation du temps lors de l'épreuve.

Installation : choix du mode d'installation ? Pourquoi ? Comment ? Difficultés rencontrées ?

Mon choix s'est tout naturellement porté sur l'installation ex-nihilo pour plusieurs raisons : le rachat de clientèle demande un investissement financier initial conséquent et de plus, les clients sont de plus en plus infidèles...

En termes de difficultés rencontrées, comme beaucoup de cons½urs et confrères, la difficulté principale rencontrée porte sur le recrutement.

Je recherche activement des stagiaires, collaborateurs voir associés (pas forcément diplômés), ayant des appétences techniques, digitales et commerciales.

Aujourd'hui quel modèle de cabinet ?

C'est assez simple, comme dans de nombreux business, il existe deux stratégies de développement : la spécialisation ou la diversification...

Ce qui est sûr, c'est qu'indépendamment de cette stratégie, nous devons devenir les acteurs de la transition numérique, et ne pas la subir !

Conseils à un « plus jeune »

Voici quelques conseils assez synthétiques que je pourrais modestement donner à un « plus jeune » :

  • Ne passez pas par un BTS Comptabilité et Gestion des Organisations (BTS CGO), qui fait « perdre » un an sur le DCG.
    De plus, il permet de valider les matières les plus « simples » du DCG à 10/20 et donc, pas de potentiels points d'avance sur lesdites matières.

  • Commencez par les UE 1 (Gestion juridique, fiscale et sociale) et UE 4 (Comptabilité et Audit) du DSCG en priorité car ce sont les matières les plus techniques et difficiles à valider.

  • Ne commencez pas votre stage d'expertise comptable sans avoir validées ces dernières...

  • Une fois le DSCG obtenu et le stage démarré, prenez de l'avance, tant que vous le pouvez, sur vos e-learning et rapports semestriels.
    En effet, plus les années de stages vont défiler, plus le niveau d'expérience et donc de responsabilités risque d'augmenter, et donc, moins vous aurez le temps de vous libérer de ces obligations de stagiaire.

  • Passez les trois épreuves du DEC à la même session ! Vous pourrez compenser et avoir une bonne surprise :)

  • Et enfin, entourez-vous lors de la préparation des différents diplômes.
    Que ce soit avec vos proches, collègues ou grâce aux groupes de travail organisés par l'ANECS, ces dynamiques ne vous seront que bénéfiques.
    Concernant la notice du mémoire, n'hésitez pas à solliciter un maximum de mémorialistes et de jeunes diplômés afin d'avoir leurs avis.
    La notice, c'est à mon sens 60% de la note du mémoire (25% étant selon moi liés à la rédaction en elle-même et 15% à la soutenance), à ne surtout pas négliger donc.

En définitif, vous comprendrez bien qu'il faut se concentrer principalement sur l'obtention du DEC le plus rapidement possible !

J'invite tous les lecteurs qui le souhaitent à venir échanger avec moi sur LinkedIn.

Ariel Zini
Expert-comptable nouvelle génération.
Président chez CabinetExpertComptable.fr et ObjectifDCGDSCG.com.