Bonjour,

J'ai un actif en cours d'amortissement (Début en 2010) sur lequel j'ai pratiqué des amortissements dérogatoires.

Depuis 2015, je constate chaque année, en compte 787 une reprise d'amortissement dérogatoire (différence entre le dégressif et l'économique).

La fin de période d'amortissement économique(linéaire) sera en 2025. Si je pratique également chaque année une reprise de dérogatoire (différence entre économique et linéaire), la fin de la reprise sera en 2021.

Je voudrais savoir, si par exemple, en 2019, je suis obligée de constater une reprise dans mes comptes (214), et s'il ne m'est pas possible de différer mes reprises jusqu'en 2025, ce qui veut dire que mon résultat fiscal 2019 dans ce cas serait minoré avec donc un IS également minoré.

Je voudrais étaler le montant de 572 (214 + 233 +125) Entre 2020 et 2024 et ne rien comptabiliser cette année en reprise, ou en tout cas pas les 214.

     LinéaireDégressifDérogatoire......   31/12/2015           383               379  -             4  31/12/2016           383               310  -           73  31/12/2017           383               253  -         130  31/12/2018           383               207  -         176  31/12/2019           383               169  -         214  31/12/2020           383               150  -         233  31/12/2021           383               150  -         125  31/12/2022           383               150                 -  31/12/2023           383               150                 -  31/12/2024           383               150                 -  31/12/2025               4                       -                 -  

- Par ailleurs j'ai une autre interrogation, toujours sur ce même actif, quand j'ai commencé l'amortissement, je n'ai pas doté en dérogatoire le maximum autorisé (différence entre dégressif et linéaire). A fin 2014, le compte 145 était créditeur de 955 alors que si j'avais pratiqué le maximum autorisé il aurait été créditeur de 1 764 soit un total à fin 2014 d'amortissements régulièrement différés de 809. J'ai ensuite pratiqué des reprises de dérogatoires en 2015 jusqu'en 2018. A fin 2018, je considère que le total de mes ARD est de 426 soit (+ 809-4-73-130-176). Ces 426 sont-ils perdus,  ne pourrait-on pas en 2019 comptabiliser une écriture d'amortissement dérogatoire en 687 pour ce montant (et rien en reprise).

Merci pour vos retours.

Cordialement.