Rémunérations 2020 et enquête candidats à Paris et Ile-de-France

Tendances de recrutement et de rémunérations dans la profession
Article écrit par (360 articles)
Modifié le
1 621 lectures

Le cabinet de recrutement Walters People a dévoilé son étude des rémunérations 2020 à Paris et en Ile-de-France, y compris pour les secteurs de l'audit/expertise comptable et comptabilité/finance.

La finance et la comptabilité tire leur épingle du jeu en 2020.

Le marché de l'emploi n'a jamais été si rapide, bousculé par les nouvelles pratiques issues du numérique. Les opportunités pour les candidats sont multiples et malgré un taux de chômage toujours élevé, les entreprises peinent à embaucher.

Certaines entreprises continuent de considérer les candidats par leurs expériences et compétences, sans tenir compte de leurs soft skills et ce qu'ils peuvent apporter par leur personnalité et leur savoir être.

« Pour contrecarrer ce phénomène, les recruteurs vont avoir tendance, en 2020, à privilégier les embauches en CDD et CDI. Ils considèrent en effet les contrats dits « permanents », comme un moyen de sécuriser les recrutements en intégrant les nouveaux collaborateurs dans un cadre favorisant leur fidélité ».

 

Rémunérations dans l'audit et l'expertise comptable

« Les fonctions, notamment comptables, ont du mal à attirer, en particulier lorsqu'elles s'adressent aux générations les plus jeunes. Les candidats se retrouvent donc face à un portefeuille d'offres très important et sont très largement sollicités.

Régulièrement, lorsqu'ils sont disponibles, les professionnels de l'expertise comptable prennent part à plusieurs processus de recrutement en parallèle et peuvent donc ensuite bénéficier du jeu des propositions et contre-propositions. Les salaires sont alors mécaniquement tirés vers le haut.

Dans ce contexte d'évolution, la digitalisation est devenue un véritable sujet. Les cabinets et entreprises l'ont vraiment intégrée. Il est alors nécessaire pour les candidats, et particulièrement pour ceux qui sont déjà expérimentés, de mettre en avant leur maîtrise de ces outils.

En audit, le marché de l'emploi évolue principalement du fait de la loi PACTE, qui déplace les embauches vers les grands cabinets ».

Salaire annuel (€) en 2020

Salaire annuel (€) en 2019

Collaborateur comptable junior

28-32K

28-32K

Collaborateur comptable confirmé

35-42K

33-40K

Chef de mission

45-50K

40-50K

Auditeur externe junior

33-36K

35-38K

 

Rémunérations dans la comptabilité et la finance

« Pour les métiers de la finance et de la comptabilité, l'année 2020 sera très axée candidats. Ces derniers se voient offrir beaucoup d'opportunités, aussi bien sur les contrats en intérim, qu'en CDD et CDI.

La pénurie de talents concerne notamment les profils plus juniors, les jeunes diplômés se tournant vers la finance au détriment de la comptabilité. Ces métiers restent pourtant dynamiques et porteurs pour les juniors qui ne doivent pas hésiter à se former, les débouchés étant nombreux.

Alors que l'expertise a été valorisée sur les métiers de comptabilité générale et transactionnelle, la tendance est à l'automatisation pour la comptabilité fournisseur. Les étudiants sont alors encouragés à se tourner vers des cursus de comptabilité générale, type BTS, DCG et DSCG, de préférence en alternance.

Au niveau des rémunérations, une stabilisation générale est à l'œuvre ».

Comptabilité

Salaire annuel (€) en 2020

Salaire annuel (€) en 2019

Comptable général

32-45K

32-45K

Comptable clients

28-35K

28-32K

Comptable fournisseurs

24-35K

24-32K

Aide comptable

21-26K

21-26K

 

Finance

Salaire annuel (€) en 2020

Salaire annuel (€) en 2019

Trésorier

40-50K

40-50K

Credit manager

40-50K

40-50K

Contrôleur de gestion junior

35-40K

35-40K

Gestionnaire recouvrement

26-34K

26-32K

 

Enquête candidats sur la rémunération et les attentes professionnelles

Le trajet domicile / travail est le 3ème élément le plus important de la satisfaction professionnelle des candidats en audit et expertise comptable.

54% des candidats en finance et comptabilité sont satisfaits de ce que leur entreprise met en place pour les fidéliser.

Un candidat sur trois indique que sa principale motivation pour changer d'emploi serait une hausse de la rémunération et ils sont 58% à avoir le sentiment de ne pas être assez payés au vu de leurs compétences et expériences.

28% des candidats envisagent de quitter leur poste dans les six premiers mois de l'année 2020.

49% des candidats se déclarent heureux au travail. 50% des candidats déclarent que leur entreprise ne met rien en place pour les garder.

Les trois éléments les plus importants dans la satisfaction professionnelle sont : la rémunération  et les avantages (74%), l'équilibre vie personnelle et vie professionnelle (56%) et l'intérêt des missions (45%).

Combien coûte un salarié et quel sera le montant de son salaire net : voir notre simulateur

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.

Twitter   Facebook   Linkedin