DEFICOMPTA

Rémunération à demander avec un decf en attente résultats descf

52 réponses
9 965 lectures
Ecrit le : 08/12/2006 16:33 par Darla
Bonjour, voilà maintenant que j'ai passé les UV écrites je vais commencer à rechercher un emploi. Par contre je voulais savoir avec 7 mois d'expérience combien demander en cabinet en provence.

Re: Rémunération à demander avec un decf en attente résultats descf

Ecrit le : 08/12/2006 19:33 par Tlp
Un candidat ne vaut pas + avec le DESCF ou sans.
C'est une vieille idée française que la rémunération est fonction du diplome!

personnellement je suis chef de mission audit depuis 18 mois et j'ai pu le constater. j'ai eu à participer au recrutement d'un assistant junior. l'associé pour lequel je travaille m'a imposer un assistant sortant d'une école de commerce de tres bonne réputation. une catastrophe! payé cher, prétentieux mais hormis ces deux qualités je ne lui en est trouvé aucune autre. j'ai alerté mon associé au bout de 6 semaines et il lui a renouvelé sa période d'essai, au troisième mois il était remercié après avoir bossé avec un autre chef de mission. j'ai ensuite travaillé avec un fille qui avait une maitrise AES et son travail était sans commune mesure avec le premier candidat.

je pense que c'est l'experience, le potentiel et le charisme qui ont de la valeur le reste est subsidiaire.

à mon avis un débutant sans grosse expérience en province c'est 18-20 K€ la première année avec 15% d'augmentation au bout de la première année et encore 15% au bout de la seconde.

Souvent, la plus grosse difficulté c'est de faire comprendre à ton employeur que après 1 an tu n'est plus débutant alors que lui risque de te proposer 5%

Soit aussi regardant sur les missions sur lesquel tu vas travailler. intérêt professionnel, et possibilité de revendre cette expérience par la suite.

pour un premier job demande à faire de l'EC et du CAC et écite tous les cabinets qui sectorisent les collaborateurs.

Re: Rémunération à demander avec un decf en attente résultats descf

Ecrit le : 09/12/2006 10:08 par Cris
Citation : Tlp @ 08.12.2006 à 17:33
Un candidat ne vaut pas + avec le DESCF ou sans.
C'est une vieille idée française que la rémunération est fonction du diplome!

personnellement je suis chef de mission audit depuis 18 mois et j'ai pu le constater. j'ai eu à participer au recrutement d'un assistant junior. l'associé pour lequel je travaille m'a imposer un assistant sortant d'une école de commerce de tres bonne réputation. une catastrophe! payé cher, prétentieux mais hormis ces deux qualités je ne lui en est trouvé aucune autre. j'ai alerté mon associé au bout de 6 semaines et il lui a renouvelé sa période d'essai, au troisième mois il était remercié après avoir bossé avec un autre chef de mission. j'ai ensuite travaillé avec un fille qui avait une maitrise AES et son travail était sans commune mesure avec le premier candidat.

je pense que c'est l'experience, le potentiel et le charisme qui ont de la valeur le reste est subsidiaire.

à mon avis un débutant sans grosse expérience en province c'est 18-20 K€ la première année avec 15% d'augmentation au bout de la première année et encore 15% au bout de la seconde.

Souvent, la plus grosse difficulté c'est de faire comprendre à ton employeur que après 1 an tu n'est plus débutant alors que lui risque de te proposer 5%

Soit aussi regardant sur les missions sur lesquel tu vas travailler. intérêt professionnel, et possibilité de revendre cette expérience par la suite.

pour un premier job demande à faire de l'EC et du CAC et écite tous les cabinets qui sectorisent les collaborateurs.

Et c'en est une autre (idée) de penser qu'on doit rémunérer suivant l'expérience et pas suivant le diplome un jeune diplomé.
Je retrouve bien là la réflexion, et c'est tout à fait à votre honneur, de quelqu'un sans bagage diplomant mais avec une expérience - 18 mois visiblement, et certainement plus - professionnelle suffisante pour jauger de l'aptitude professionnelle.
Vous répondez tout à fait aux critères de l'expert comptable indépendant ou du petit cabinet, qui n'a pas besoin de salariés diplômés mais de compétences.
Mais vous ne vous placez pas du côté du gros cabinet, qui a besoin d'une image, de potentiels (car ses salariés d'aujourd'hui seront peut-être dans les entreprises qu'il auditera demain), et d'étudiants prêts à tout pour travailler, chose que vous en conviendrez, a certainement plus trait aux étudiants d'un certain niveau (esc par exemple) qu'aux étudiants d'un decf. De plus, les gens d'esc ont majoritairement plus à apprendre que les étudiants de decf (car moins spécialisés en général), ils sont donc très souvent prêts à effectuer des tâches peu gratifiantes dans un premier temps, ce qui n'est pas souvent le cas des decf/descf. Demandez à un decf si ça le dérangerait de faire de la circularisation pendant 1 an, et demandez à quelqu'un d'esc, vous verrez la différence je pense.

Les deux profils répondent donc à des besoins différents mais je trouve qu'il est facile de critiquer les étudiants d'école de commerce (dont je fais partie), en particulier sur une seule expérience. Je suis convaincu que certains étudiants de decf ou descf, même si proportionnellement ils seront moins nombreux, ne pourront s'adapter à une activité d'audit. De plus, votre jugement vous aveugle et il est certain que vous n'envisagez pas la possibilité que certains étudiants de maitrise aes puissent être mauvais également, alors que pour en connaître, je peux vous affirmer que les gens de facs ne sont pas toujours les plus opérationnels (peu de stages...)!

Pour ma part je passe progressivement le decf (2 uv obtenues sur les 4 que j'ai à valider) et je suis l'un des seuls étudiants d'école de commerce à m'intéresser à ce forum. Je n'ai de cesse de noter régulièrement l'aigreur des étudiants/pro des diplômes comptables contre les diplômés d'esc, au point que je commence à me demander si le sentiment de supériorité qui semble, d'après vos dires, caractériser les diplômés d'esc, est un sentiment qui anime tout autant les diplômés de la filière comptable.

Pour finir, je pense qu'il faut récompenser un diplôme. Si vous en avez un, vous aurez un salaire de départ plus important qu'un autre qu'il ne l'a pas, et pour la justice c'est tant mieux ainsi. Vous l'avez souligné vous-même, il suffit ensuite de virer le diplômé s'il ne fait pas l'affaire. Pour moi, la perspective d'avoir le descf ne change rien, soit vous l'avez, soit vous ne l'avez pas. C'est comme si je prétendais avoir 5/7 des primes de quelqu'un avec un decf parce que j'ai 5 unités sur 7. La meilleure solution pour moi serait donc de vous baser sur un salaire de decf et éventuellement demander de prévoir dans le contrat une augmentation en cas d'obtention du descf. Je pense que la moyenne qui se pratique en général, suivant les témoignages que j'ai pu lireici, est entre 1200€ et 1400€ nets pour un decf.

Bon courage et bonne journée

--------------------
Objectif = DECF UV 1 et UV 6 en 2007
DECF UV 2 (12,5) et UV 7 (13) validées
Bonnes fêtes à tous!

Re: Rémunération à demander avec un decf en attente résultats descf

Ecrit le : 09/12/2006 11:10 par Twiggy
Citation
d'étudiants prêts à tout pour travailler, chose que vous en conviendrez, a certainement plus trait aux étudiants d'un certain niveau (esc par exemple) qu'aux étudiants d'un decf


Citation
Je suis convaincu que certains étudiants de decf ou descf, même si proportionnellement ils seront moins nombreux, ne pourront s'adapter à une activité d'audit.


Bien que je n'étais pas entièrement d'accord avec le post de Tlp, faudrait voir à ne pas aller trop loin! Il y a de tout partout.

Citation

Pour finir, je pense qu'il faut récompenser un diplôme. Si vous en avez un, vous aurez un salaire de départ plus important qu'un autre qu'il ne l'a pas


Exactement, ne serait-ce que parceque faire de longues études à un coût, celui de ne pas avoir eu de salaire pendant ces années et parcequ'il est bon d'"investir" dans son salarié.

Le problème du salaire m'intéresse aussi car je suis dans le même cas que Darla.
Je pense que demander 1800€ brut est une bonne chose, mieux vaut demander plus que pas assez. Si l'employeur trouve que c'est trop, il ne vous refusera pas le poste pour ça mais vous fera une proposition inférieure, à la limite ça montre que vous ne vous sous-estimez pas et la somme n'a rien de farfelu.

Re: Rémunération à demander avec un decf en attente résultats descf

Ecrit le : 09/12/2006 14:21 par Darla
Merci de me répondre
Comme toi Twiggy je compte demander lors de mes entretiens d'embauche entre 1600 et 1800€ bruts par mois. Mais j'ai un ami qui est dans la même situation que moi et qui gagne 1500€ bruts par moi. de plus lors de mon premier stage j'ai pu constater que les métiers de la comptabilité ne paient pas trés bien. Par exemple il y avait un femme avait 4.5 ans d'expérience+bts qui gagnait smic+50€ alors ca fait un peu peur. Mais pour le travail qu'elle fait (mise à jour) et elle ne s'investit pas du tout (elle est la première à partir) je pense que c'est tout à fait normal.

Re: Rémunération à demander avec un decf en attente résultats descf

Ecrit le : 23/12/2006 20:33 par Micka
Bonjour,

Excusez-moi de ma réaction mais en lisant les posts de rémunération des experts comptables stagiaires, je crois que tout le monde se fait des idées. Primo, tu pourras peut-être gagné tes 1800€ brut par mois mais pour combien d'heures? Quand on a pas d'expérience, à moins de tomber sur un expert comptable généreux, on commence au ras des paquerettes... Et c'est normal! Le diplôme ne vaut rien tant que l'on a pas fait ses preuves, par contre il sert bien ensuite pour monter en gamme. Il ne faut pas oublier que l'employeur te forme au début!
Mais bon qui ne tente rien n'a rien...
Après tout...

Tiens moi au courant.

--------------------
Il faut beaucoup de motivation et de persévérance pour gravir le mont DEC !

Re: Rémunération à demander avec un decf en attente résultats descf

Ecrit le : 23/12/2006 23:10 par Twiggy
Citation : Micka @ 23.12.2006 à 20:33
Bonjour,

Excusez-moi de ma réaction mais en lisant les posts de rémunération des experts comptables stagiaires, je crois que tout le monde se fait des idées. Primo, tu pourras peut-être gagné tes 1800€ brut par mois mais pour combien d'heures? Quand on a pas d'expérience, à moins de tomber sur un expert comptable généreux, on commence au ras des paquerettes... Et c'est normal! Le diplôme ne vaut rien tant que l'on a pas fait ses preuves, par contre il sert bien ensuite pour monter en gamme. Il ne faut pas oublier que l'employeur te forme au début!
Mais bon qui ne tente rien n'a rien...
Après tout...

Tiens moi au courant.

Tout d'abord, tu as forcément raison.

Mais alors comment expliquer le fait que par exemple dans certains métiers de la fonction publique, les personnes qui ont réussi le concours sont rémunérées avec un salaire supérieur au Smic durant leur période de formation?
Par exemple, les contrôleurs des impôts reçoivent une formation de 12 mois au cours de laquelle ils gagnent environ 1450 euros nets par mois.
Pourtant, ils ne savent concrètement rien faire au départ.

Je doute que beaucoup d'études longues mettent sur le marché du travail des jeunes déjà entièrement formé au poste qu'ils occuperont. Pourtant va expliquer à quelqu'un qui sort d'une école d'ingénieur que comme il ne connait pas (ou peu...) la pratique de son métier, il doit être embauché au Smic (ou presque.).

Re: Rémunération à demander avec un decf en attente résultats descf

Ecrit le : 23/12/2006 23:21 par Mystika29
Pour ma part, j'ai commencé au smic ! Juste parce que mon EC savait très bien que je n'avais pas d'expérience professionnelle. Un mois plus tard, il a embauché une fille qui elle aussi était en attente d'obtention du descf, mais elle avait une expérience de 3 mois: elle a été embauchée à 1500 brut. Résultat, et sans vouloir "me la péter", je m'y connais plus qu'elle, j'ai en charge plus de clients; mais elle reste au dessus de moi niveau salaire ... Je trouve ca complètement débile ...

--------------------
DESCF 2007 MSTCF 2006 à Aix en Pce IUT GEA 2004 à Brest

Re: Rémunération à demander avec un decf en attente résultats descf

Ecrit le : 23/12/2006 23:50 par Bankai
Bonjour,
je comprend les sentiments de Twiggy et Mystika29, et il est même tout à fait normal de penser cela. Qu'un débutant avec un descf commence même à 1500 euro brut/mois est tout simplement faible!
L'exemple de l'élève en école d'ingénieur est aussi applicable aux élèves en école de commerce, qui n'ont pas pour autant de l'expérience une fois diplômé!
Si je souhaite approfondir cela, je dirais même que cette conception de la profession nuit à l'image de celle ci envers les jeunes étudiants qui doivent choisir leur voie et les étudiants.

Re: Rémunération à demander avec un decf en attente résultats descf

Ecrit le : 24/12/2006 09:58 par Maxime soulignac
Bonjour à tous,

Je comprends parfaitement votre point de vue, et je suis passé par là avat vous.
Pour tout vous dire j'ai eu la chance dans mon premier cabinet d'être bien rémunéré comparativement à la moyenne et à mes camarades. J'ai bénéficié d'une courte présence dans ce cabinet en tant que simple stagiaire ce qui m'a permis de me faire connaître.

Mais sachez quela rémunération a toujours une contrepartie. Aujourd'hui je suis parti de ce cabinet et j'ai appris qu'un collaborateur de mon âge, moins diplômé que moi gagnait 100 euros de plus que moi. Au delà de la simple jalousie je sais aujourd'hui que si ce cabinet paye "cher" ces collaborateurs, c'est pour les garder car il subit un fort turnover.
Personnellement je suis parti et j'ai en effet du accepter une baisse de rémunération (qui devrait se lisser sur un an car je bénéficierais d'une prime d'intéressement). Mais tous ne feront pas ce choix.

Je comprend votre frustration. Mais je pense que ce qui est le plus frustrant, c'est le discours tenu par les EC : "on vous embauche à tant parce qu'on préfère marquer par des augmentations votre progression...". Or dans les faits, il est très difficile d'obtenir cette augmentation, alors qu'en 1 an, vous avez généralement acquis une bonne expérience.

Enfin je rebondirais juste sur le cas des formations payées par l'administration. Sachez qu'il existe une clause de "dédit formation". Les contrôleurs des impôts en formation devront à l'Etat un certain nombre d'années de service. S'ils démissionnent avant, ils devront rembourser la somme perçue.
Et puis comparons ce qui est comparable, la courbe de croissance des revenus des contrôleurs des impôts, et de manière plus générale, des agents de l'Etat n'est pas la même que celle des collaborateurs de cabinet et des EC.

Cordialement.

--------------------
Expert-comptable à Rouen.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
RECEIPT BANK