Bonsoir,

Je ne comprend pas très bien le principe de réintégration du montant de l'IS après sa détermination.

Par exemple :

Bénéfice comptable provisoire : 1 100 000 €

traitements : 1 réintégration de 3 000 €

Donc résultat fiscal de 1 103 000 €

Si c'est une PME On applique les 2 taux :

réduit 15 % sur 38 120 €, 38 120*0.15 = 5 718 €

normal 33,1/3 % sur (1 103 000 - 38 120)/3 = 354 960 €

Au total, le montant de mon IS est de :

695 - Impôt sur les bénéfices - 360 678 €

444 - état - impôt sur les bénéfices - 360 678 €

Mon nouveau résultat comptable (après IS) est de : 1 100 000 - 360 678 = 739 322 €

Mais c'est la ou je bloque. Je ne comprend pas le principe de réintégration de l'IS, car il est non déductible.

Il faut donc, pour ne pas déséquilibrer le résultat fiscal réintégrer 360 678 € au résultat comptable provisoire ?

Mais si je réintègre ces 360 678 € à 1 100 000 €, je ne retombe pas sur le résultat fiscal de départ, mon raisonnement est-il donc faux ?

Je vous remercie d'avance pour vos explications,

B@ptiste'



--------------------
Brevet d?Études Professionnelles - Validé
Baccalauréat Professionnel Comptabilité - Validé
Brevet de Technicien Supérieur - Validé
Diplôme de Comptabilité et de Gestion - Validé
Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion - Validé
Diplôme d'Expertise Comptable - WIP